Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 14:57

François Hollande arrive à Cuba. Une première qui met les journalistes dans tous leurs émois et qui donne lieu à nouvelle vague d'anticastrisme primaire.

Depuis que les Etats-Unis ont accepté, enfin, de revenir doucement sur le blocus économique qu'ils imposaient à Cuba, nos journalistes semblent découvrir que Cuba s'ouvre au monde.

Pourtant, Cuba est déjà depuis longtemps un pays ouvert sur le monde, une destination touristique prisée et un pays exportateur de produits de qualité, à commencer par le rhum et les cigares.

Cuba est aujourd'hui le pays d'Amérique latine le mieux placé en termes d'éducation et de santé, selon les Nations Unies elles-mêmes. Sa position est tellement enviable que ce petit pays de 11 millions d'habitants se permet d'envoyer des médecins dans d'autres pays depuis déjà de nombreuses années, comme à Haïti après le séisme de 2010, ou, plus récemment, en Afrique de l'ouest contre l'épidémie d'Ebola ou au Brésil ( Si ! Si !) pour soulager les populations des régions amazoniennes isolées.

D'un point de vue géopolitique, le blocus imposé à Cuba à coûter énormément d'argent à l'île, puisque les Etats-Unis sont les voisins immédiats de Cuba donc le débouché naturel des échanges économiques de ce pays. Les difficultés financières de l'île repose beaucoup sur ce blocus. Avec la chute de l'Union soviétique et des pays socialistes, au début des années 9, Cuba a perdu également ses principaux partenaires économiques, ce qui a logiquement aggravé la situation des Cubains.

Pour compliquer la situation cubaine, il faut aussi se souvenir que les Etats-Unis ont réussi à imposer aux entreprises étrangères ce blocus, avec des sanctions économiques terribles pour celles qui oseraient défier le diktat américain. BNP-Paribas en a fait l'amère expérience récemment.

Mais, depuis le début des années 200, avec des réformes économiques internes et, surtout, l'arrivée au pouvoir de dirigeants indépendants et progressistes en Amérique du sud, Cuba a retrouvé des partenaires à la fois proches et fiables pour commercer. C'est le cas avec la création de l'ALBA, l'Alliance bolivarienne des Amériques, avec le Venezuela, l'Equateur et la Bolivie notamment, une sorte de marché commun où l'intérêt des peuples prime sur celui des multinationales (à la différence de l'Union européenne !).

Autant dire que l'économie cubaine s'ouvre depuis déjà quelques temps au monde et que les difficultés cubaines ne sont pas forcément liées aux seuls défauts réels du système socialiste cubain mais aussi, et surtout, aux dégâts d'un blocus imposé par le puissant voisin américain.

Si les journalistes parlent de Cuba, c'est aussi pour se demande si cette "ouverture économique", qu'ils n'avaient pas vu jusque là, va s'accompagner d'une "ouverture politique" ?

Mais de quoi parle t-on ?

D'une ouverture vers un système parlementaire à l'occidental qui s'est auto-proclamé démocratique ?...

Avec plus de 50 % d'abstention et des candidats qui trahissent leurs engagements une fois élus, peut-on vraiment se féliciter du "modèle" occidental, français ou nord-américain ?...

On peut critiquer le système cubain mais, encore faut-il le connaître !

Et quel média français nous explique-t-il comment fonctionne le système électoral cubain ?

Cuba connait des élections. Les candidats sont désignés à la base, par les électeurs, selon un système unique où le Parti communiste n'a pas le droit d'intervenir, même si le poids démographique du PCC influe logiquement sur les débats.

Les dernières élections municipales, il y a quelques semaines, ont d'ailleurs vu des dissidents agréés par l'Occident "démocratique" se présenter et être balayés par le scrutin électoral. Ingrats de Cubains !...

Bref ! Cuba renoue économiquement avec le développement, après des années d'étranglement des Etats-Unis. Logiquement, Cuba cherche à développer des partenariats, non pas pour favoriser le développement d'un capitalisme financier sur l'île, comme le rêvent certains journalistes, mais pour faire venir des technologies et des emplois nouveaux au bénéfice des Cubains.

Pour ce qui est de la démocratie, que nos gouvernements occidentaux apprennent déjà à écouter leurs populations, à respecter leurs engagements électoraux et à respecter le vote de leurs citoyens (Traité Constitutionnel Européen notamment) avant de venir donner des leçons de démocratie aux peuples du reste du Monde !

D'autant plus que les dernières campagnes démocratiques, à coup de bombes en Afghanistan, en Iraq, en Libye ou en Syrie, ont provoqué les résultats que l'on sait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires