Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 11:14

Il y a 10 ans, le peuple français, après les peuples hollandais et irlandais, disait NON à la constitution européenne. Un anniversaire que comptent oublier les partis libéraux, PS, MODEM, UDI ou UMP-Républicains ainsi que les Verts.

Seule grande force parlementaire à prendre dès le début le chemin du refus : le Parti communiste comme le rappelle l'article du journal L'Humanité ci-dessous..

10 ans après, et malgré un passage en force en 2008, avec le traité de Lisbonne approuvé au Parlement par les partis libéraux, l'opinion française n'a pas changé d'avis. Mieux : si avait lieu aujourd'hui un référendum sur le TCE, 62 % des Français voteraient NON, selon un sondage IFOP pour Le Figaro !

Être démocrate aujourd'hui, c'est écouter la voix du peuple. Être progressiste aujourd'hui, c'est continuer de refuser une construction européenne qui écrase nos acquis sociaux et nos emplois pour le bénéfice des actionnaires, seuls bénéficiaires de la "Loi du Marché".

Aujourd'hui encore, rien n'est bon dans ce traité, comme rien n'était bon dans le traité de Maastricht.

Les communistes, aujourd'hui encore, sont fiers d'avoir combattu ce traité et d'avoir permis cette victoire du NON. Le PCF exige l'abrogation du traité de Lisbonne.

------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 29 mai 2005 à 20 heures tombait le verdict populaire rejetant le projet de constitution européenne par près de 55 % des voix (exactement 54,7 %). La participation au référendum approchait les 70 %.

Un véritable coup de tonnerre ébranlait le monde politique et médiatique, qui avait dans sa quasi-totalité soutenu ce projet qui donnait une assise constitutionnelle à l’orientation libérale de l’Union.

Ce long texte, qui comptait 448 articles et définissait les objectifs de l’UE et son fonctionnement, aurait dû, dans l’esprit de ses concepteurs, être ratifié comme une formalité. Qui allait se plonger dans un dédale de formules et renvois ?

La campagne en faveur du oui ne brillait pas par un foisonnement d’arguments : « Si vous êtes pour l’Europe, vous serez d’accord avec un traité qui en fixe les règles. » CQFD.

Poser la question ainsi visait à renvoyer tout citoyen de gauche qui conteste dans le camp des « souverainistes » anti-européens et du FN.

L’UMP et les centristes de l’UDF se retrouvaient pleinement dans un projet de traité constitutionnel concocté par une convention composée de 210 parlementaires nationaux et européens sous la houlette de Valéry Giscard d’Estaing. À la suite de votes internes, le PS et les Verts se ralliaient au vote oui.

Les premiers sondages d’opinion établissaient le niveau de l’approbation à 65 % en septembre 2004. Tout semblait plié, mais… « Quand on est de gauche, on vote non », lança Marie-George Buffet.

Le PCF mit toutes ses forces militantes au profit d’un rassemblement en faveur d’un non de gauche. Marie-George Buffet, alors secrétaire nationale, avait lancé ce mot d’ordre en début de campagne : « Quand on est de gauche, on vote non. » Dans les meetings du non, des personnalités de gauche faisaient estrade commune avec les communistes : Jean-Luc Mélenchon, José Bové, Olivier Besancenot… Des dirigeants socialistes, Laurent Fabius, Henri Emmanuelli, Manuel Valls, Vincent Peillon, avaient également choisi le rejet du TCE.

Au mois d’octobre 2004, l’Humanité a publié le texte intégral du projet dans un numéro hors-série de 88 pages. Cette publication fut la seule dont disposèrent les citoyens pour juger sur pièces.

Le débat sur le texte est devenu une grande affaire populaire, donnant lieu à un engagement militant de dizaines milliers de citoyens, jusque dans les plus petits villages, qui ont étudié le texte, ont débattu ensemble, ont forgé leurs arguments, ont convaincu autour d’eux.

http://www.humanite.fr/constitution-europeenne-le-peuple-bouscule-les-pronostics-575364

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires