Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 08:22

Un monde multipolaire est-il en train d'émerger autour des BRICS, de la Russie notamment ?

Malgré les responsabilités évidentes du gouvernement de Kiev dans le conflit qui embrase le Donbass, région russophone de l'est de l'Ukraine, et malgré le poids et la présence d'une extrême-droite qui assume sa nostalgie du nazisme au sein du pouvoir ukrainien, l'Europe et les Etats-Unis continuent de sanctionner politiquement et économiquement la Russie.

Cette politique accélère probablement la stratégie russe d'alliance économique avec les pays d'Asie centrale et orientale, anciens membres de l'Union soviétique, ou partenaires économiques puissants comme la Chine.

C'est le cas pour l'article suivant, qui relate les négociations en cours entre la Chine et la Russie pour la livraison de gaz sibérien.

Non seulement cet accord permettrait à la Russie de diversifier sa clientèle mais elle serait un nouveau coup de boutoir à la suprématie du dollar sur les échanges commerciaux mondiaux, les échanges se faisant soit en roubles, soit en yuans.

Pour l'Europe, ce rapprochement de la Russie et de la Chine, comme l'orientation "orientale" de la Russie, est une mauvaise nouvelle à long terme, autant pour les échanges commerciaux que pour la dynamique économique de notre continent, la Russie pouvant servir de locomotive à nos entreprises.

Si la Russie livre beaucoup de gaz à la Chine (et à d'autres pays, à terme), elle finira par en livrer moins... à l'Europe. Cela obligera nos pays à se tourner vers d'autres fournisseurs, plus lointains et, peut-être, plus chers.

Plus généralement, les pays qui composent ce que l'on appelle le groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) développent leur coopération et mettent en marche leur propre banque de développement, concurrente du FMI et indépendante du dollar.

Or, ces pays représentent aujourd'hui un poids démographique majeur et un poids économique puissant et en constant développement ! A elles deux, l'Inde et la Chine pèsent déjà plus de 2 milliards d'habitants et la Chine est en passe de devenir la première économie du monde !

Autant dire que les BRICS et leur Banque de développement menacent l'hégémonie historique des économies européennes et nord-américaines ainsi que la domination du dieu dollar.

C'est un sujet majeur dont ne nous parlent pas nos médias : dommage !

Cette possibilité d'échapper à la sphère étatsunienne motive de nombreux pays asiatiques et certains autres... à l'image de la Grèce, qui pourrait se tourner vers les BRICS comme alternative aux financements du FMI et de l'Union européenne. Un point qu'oublient nos "experts" économiques dans les médias dans leurs exposés tronqués sur la situation de la Grèce.

L'enfermement idéologique de nos élites économiques et politiques dans une vision du monde unipolaire, centré sur les Etats-Unis, le dollar et le modèle ultralibéral, conduit à une confrontation diplomatique et économique avec la Russie.

Le sens de l'Histoire récente montre que rien ne semble empêcher l'émergence d'autres pôles économiques à travers le monde, comme la Chine.

Peut-être faudrait-il changer de stratégie, voire de stratèges, pour permettre à notre pays de bénéficier de cette nouvelle liberté qu'offrirait un monde à nouveau multipolaire et envisager de faire de la France un pays d'échange entre ces pôles plutôt qu'un pion dans une confrontation entre les Etats-Unis, d'un côté, la Russie et la Chine, de l'autre ?

-----------------------------------------------------------

La Russie et la Chine pourraient utiliser leurs devises nationales pour régler les livraisons de gaz via l'"itinéraire occidental", le contrat d'achat/vente n'étant toutefois pas encore signé.

Le russe Gazprom et le chinois CNPC (China National Petroleum Corporation) pourraient régler les livraisons de gaz via l'"itinéraire occidental" en roubles et en yuans, a annoncé mardi la PDG de Gazprom export Elena Bourmistrova. "Comme le contrat d'achat/vente n'est pas encore signé, la monnaie du financement n'est pas encore choisie. Quoi qu'il en soit, aussi bien Pékin que Moscou sont en négociations avancées sur d'éventuels règlements en yuans et en roubles respectivement", a déclaré Mme Bourmistrova devant les journalistes.

Le 8 mai dernier, Gazprom et CNPC ont signé le contrat fixant les principales conditions des livraisons de gaz naturel russe en Chine via l'"itinéraire occidental". Le document prévoit la livraison en Chine de 30 milliards de mètres cubes de gaz par an, provenant des gisements en Sibérie Occidentale.

Ces livraisons devraient être effectuées grâce au gazoduc Altaï.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires