Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 10:54

Telle la créature du docteur Frankenstein, le terrorisme islamique échappe à ses maîtres.

L'actualité nous rappelle désormais quotidiennement à quel point notre monde, notre pays, vivent sous la terrible menace des fous sectaires qui multiplient les pires crimes au nom de la religion.

Qu'il s'agisse de l'Iraq ou de la Syrie avec l'Etat Islamique, de la Libye avec les bandes islamistes, du Nigéria avec Boko Haram, de l'Afghanistan, avec les Talibans, de la Somalie avec les Shebabs,... le monde musulman est aux prises avec des fous de dieu se revendiquant tantôt d'Al Qaïda, tantôt de l'Etat islamique.

Mais le reste de la planète subit désormais aussi les violences de ces groupes.

On pense bien évidemment à la France, depuis Charlie Hebdo ou l'hyper - casher jusqu'à l'attaque d'un site industriel dans 'Isère il y a quelques semaines. Mais la Grande-Bretagne, la Belgique, le Danemark ou les Etats-Unis ont aussi été visés. L'Occident n'est plus à l'abri.

L'Occident, justement, n'a qu'à s'en prendre à lui-même !

Depuis les années 80, ce sont les gouvernements occidentaux, au travers de leurs agences de "renseignement" qui soutiennent, financent et arment les mouvements islamistes.

Depuis cette époque, l'objectif est d'affaiblir des états laïcs trop indépendants, certains trop proches de l'adversaire soviétique en plein guerre froide.

C'était le cas de l'Afghanistan des années 80 contre qui les Etats-Unis ont soutenu les Talibans et un certain Ben Laden.

C'est aussi le cas de la Palestine, du soutien aux islamistes contre une OLP trop influente et dont certaines composantes penchaient trop vers le socialisme.

C'est le cas de la Syrie, un temps proche de l'Union soviétique, à la dialectique panarabe, comme la Libye de Kadhafi, et refusant obstinément de capituler face à Israël, autant sur le plateau syrien du Golan que sur la Palestine.

C'est le cas de l'Iraq de Saddam Hussein, nationaliste et en passe d'abandonner le dollar pour ses ventes pétrolières avant, ô hasard ! que les Etats-Unis ne se rendent compte que ce pays n'était pas une démocratie.

A l'inverse, de démocratie, de respect du droit des femmes ou des minorités, il n'en est jamais question quand l'Occident commerce, vend des armes, ou permet l'investissement de pays du Golfe persique qui prône un islamisme rigoriste, à la base de toutes les dérives terroristes actuelles.

En jouant la religion contre les états laïcs, en Afghanistan, en Iraq, en Libye ou en Syrie, en soutenant des puissances régionales réactionnaires et dictatoriales qui financent et arment des groupes islamistes radicaux, les gouvernements occidentaux ont volontairement fait monter la puissance des groupes islamistes armés.

Mais, manipuler de tels courants devient dangereux quand on ne change pas de politique étrangère dans la région, tant que l'on continue de favoriser une élite riche et corrompu contre les peuples, tant qu'on laisse Israël commettre des atrocités en Palestine et au Liban, tant que les multinationales occidentales continuent de piller les richesses de ces pays au détriment de leurs peuples.

L'Occident a réussi à détruire des pays entiers, à renvoyer au Moyen-Âge des pays qui présentaient un développement économique, social et culturel majeur : Afghanistan, Iraq, Libye, Syrie.

L'Occident a réussi à briser les courants nationalistes, républicains et progressistes de ces pays.

Mais, le résultat, c'est que ce sont les islamistes qui ont pris la relève. Des islamistes toujours plus durs, d'abord les Frères musulmans, puis Al Qaïda et maintenant Daech / Etat Islamique.

Comme le docteur Frankenstein, l'Occident a voulu créer son monstre. nos gouvernements ont cru pouvoir contrôler leurs créatures mais elles leur ont échappé.

Aujourd'hui, le terrorisme qui déstabilise le monde musulman et qui menace les pays européens et l'Amérique du Nord est le fruit de près de 40 ans de politiques impérialistes qui visent, à la base, à maintenir la mainmise de nos multinationales sur les richesses pétrolières et gazières des pays arabes.

Il sera dur de faire machine arrière mais il n'y aura pas de solution durable à la menace terroriste sans une remise en cause complète de nos politiques dans ces pays.

En continuant de soutenir des pétromonarchies islamistes, en continuant de soutenir une rébellion syrienne qui est désormais sous domination islamiste, en continuant de couvrir tous les crimes israéliens, nos gouvernements continuent de nourrir le feu islamiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires