Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 09:51

Sur les forums internet, toute critique du Front National suscite des réactions agressives.

La dédiabolisation du Front National voulue par Marine Le Pen et ses proches vise à donner une image moderne et souriante du Front National tout en lui conservant une image de parti "en dehors du système".

Avec la crise renforcée du système capitaliste et une classe politique au service de ce système, le Front National entend apparaître comme la seule alternative et attirer à lui les déçus de la politique, notamment dans les milieux populaires. Pour cela, il doit faire oublier son positionnement politique à droite et, surtout, son identité de parti d'extrême-droite, avec tout ce que cela comprend de bagages historiques et de menaces futures.

Si, médiatiquement, cette banalisation est en bonne voie, il suffit de trainer sur les forums internet pour voir que les sympathisants et militants FN conservent un esprit sectaire et agressif envers tous ceux qui tentent une critique ou une attaque contre leur formation ou ses responsables. De quoi donner un aperçu des comportements et des décisions que prendraient ces personnes si d'aventure ils arrivaient aux "affaires" !

Il ne s'agit d'ailleurs pas de fantasmes mais bien d'une réalité que l'on peut constater à l'échelle municipal, là où le FN a réussi à conquérir des municipalités. Son acharnement contre le tissu associatif qui ne lui est pas soumis, contre les syndicats et contre les organisations de défense des droits de l'Homme ou des migrants, est une illustration à petite échelle de ce que donnerait une France aux mains du FN. A petite échelle parce que la Loi, la justice, la police républicaine et les médias sont aujourd'hui hors de contrôle du FN. Qu'en serait-il avec un FN au pouvoir nationalement ?

Ainsi, sur les blogs ou les sites des grands médias, dès que le FN ou ses leaders se retrouvent sous le feu de l'actualité, une armée d'internautes monopolise les commentaires et s'en prend aux journalistes, aux juges ou aux internautes qui critiquent le FN.

- Un journal critique le FN ?

C'est forcément un parti pris "politicien" inadmissible pour les pro-FN, comme si un journaliste n'avait pas le droit de ne pas aimer le FN ou ses positions ? Y compris dans un journal d'opinion !

Que deviendrait la liberté de parole des journalistes en cas d'arrivée au pouvoir du FN ? L'ivresse du pouvoir n'amènerait-elle pas les militants pro-FN à s'en prendre à ces journalistes régulièrement qualifiés de "gauchistes" dans les commentaires ?

- Un tribunal ouvre une enquête sur le financement du FN ou sur des propos d'un responsable FN ?

L'enquête est aussitôt qualifiée de "politique", de "complot" pour s'attaquer au FN ! Tout de suite, les internautes frontistes parlent des "magouilles" des autres forces politiques comme si, justement, la justice n'avait pas d'enquêtes les concernant ?

Que deviendrait ces juges trop "indépendants" et, plus globalement, l'indépendance de la justice avec un FN aux affaires ?

Outre une législation qui tendrait à réduire les libertés des médias et à créer des lois ségrégatives pour, officiellement, défendre l'identité nationale et les pseudos concepts raciaux sur le peuple français (les Français de souche : de quelles souches ?), il est à craindre une mise au pas des juges.

L'arrivée du FN aux affaires dans certaines mairies et la violence et le sectarisme des partisans du FN sur internet montrent bien que l'identité du Front National reste d'abord l'intolérance et le rejet de toute forme d'opposition.

Un FN au pouvoir ouvrirait immanquablement la porte à une volonté de "nettoyer" la classe politique, les médias et la justice de ceux que le FN dénonce depuis toujours : gauchistes, syndicalistes, juges rouges, hommes politiques de "l'establishment"", journalistes du "système", etc.

Au delà du sourire carnassier de Marine Le Pen, le Front National s'est construit dans l'idée d'un complot contre la France organisé par le monde entier, via l'Union européenne et avec la complicité de la classe politique française et des médias, contre la Nation française : mondialisation, immigration massive, monnaie unique, etc.

C'est cette construction intellectuelle autour d'une France assiégée et en cours de colonisation que se forge l'identité militante du Front National.

Changer l'image médiatique du Parti n'en changera pas l'identité profonde ni la haine que portent ses militants à tout ce qu'ils identifient à des ennemis du pays. une haine qu'ils expriment sur les blogs, sur les sites internet et qui transpirent encore au travers des campagnes du FN.

La dédiabolisation du Front National ne changera pas la réalité de ce parti d'extrême-droite, son identité construite sur la peur et le rejet de tout ce qui vient de l'étranger et du rejet de ceux qui portent un projet ouvert sur le monde, qu'il soit capitaliste mondialisé (Libéraux) ou de solidarité internationaliste (Communistes et gauche radicale).

Critiquer le Front National est une liberté que nous avons encore et qui disparaîtrait si le FN arrivait aux commandes de la Nation. Alors, n'hésitons pas à dénoncer ce parti !

L'extrême-droite restera pour toujours l'ennemi des libertés et des solidarités.

Elle doit être combattue partout. Sur le terrain politique, syndical, social et médiatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires