Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 09:50
En Normandie comme ailleurs, mieux vaut naître fils de patron ou de cadre que fils d'ouvrier

Une étude de "France Stratégie" (Si ! Si ! ça existe !) montre, par région, le devenir professionnel des enfants de la génération 1965 - 1979 selon l'origine sociale des parents.

Cette étude donne lieu, dans les médias, à des comparatifs incroyables, du style : "notre département fait-il mieux que Paris en termes d'ascenseur social ?". Comme si le fait d'avoir des statistiques meilleures ou moins bonnes que Paris et l'Île de France constituait un but en soi ?

Pourtant, l'intérêt de cette étude repose beaucoup sur le phénomène de reproduction sociale : un fils d'agriculteur devient-il plus facilement agriculteur ? Un fils de cadre a t-il plus de chance de venir cadre qu'un fils d'ouvrier ? Un fils d'ouvrier a t-il une chance de devenir cadre ou ingénieur ?...

C'est ce que l'on appelle l'ascenseur social, c'est-à-dire la possibilité donnée à chaque enfant, quelle que soit l'origine sociale de ses parents, d'occuper un emploi qualifié, bien rémunéré, en s'appuyant sur un système éducatif qui donne la même chance à tous.

Et bien, cette étude montre à quelle point le déterminisme social compte encore beaucoup en France : comme on pouvait s'y attendre, les classes sociales ont tendance à se reproduire.

Ainsi, si l'on se réfère uniquement au tableau de la Normandie (où s'est glissée une erreur sur le Calvados : à vous de la trouver ! NDR), on voit combien il est plus facile de faire de longues et fructueuses études quand on est fils de cadre ou d'ingénieur :

  • 61 à 69 % des enfants de cadres, professions intellectuelles supérieures ou professions intermédiaires nés entre 1965 et 1979, occupent aujourd'hui des professions ne niveau social comparable ;
  • 26 à 32 % des fils d'ouvriers ou d'employés de la même génération occupent actuellement des emplois de cadres, professions intellectuelles supérieures ou professions intermédiaires, et ont donc connu une évolution sociale positive comparée à leurs parents.

Reste une catégorie à laquelle il est difficile de donner une conclusion, celle des "agriculteurs, artisans, commerçants et chefs d'entreprise". Même si en font partie 17 à 24 % des enfants issus de parents appartenant à cette catégorie, les différences entre un paysan sur une petite exploitation familiale et le chef d'une entreprise de plusieurs centaines de salariés, entre l'artisan maçon à son compte et le pharmacien possédant plusieurs pharmacies, rend difficile toute analyse tant l'hétérogénéité sociale de cette catégorie est grande ! Ce n'est pas pour rien que les communistes ont toujours associés la paysannerie (la faucille) et le monde ouvrier (le marteau) face au monde du capital (les patrons et les classes "associées") !

L'ascenseur social de la France est en panne, a t-on coutume de dire !

Cette étude de "France Stratégie" démontre avec force le poids de l'origine sociale des parents dans la réussite sociale des enfants et confirme ainsi la "panne" de notre ascenseur social.

L'approfondissement de la crise, qui rend difficiles les conditions de vie des familles, donc les conditions de vie et de scolarisation des enfants, le dénigrement systématique du milieu enseignant, donc la dévalorisation des études, et la casse systématique du système éducatif français, par fermetures de classes et d'écoles en primaire et par réduction des moyens attribués aux collèges, lycées et universités, tous ces facteurs sont liés à l'aggravation des inégalités sociales provoquées par le capitalisme et les politiques libérales appliquées depuis les années 80 en France.

Aujourd'hui, plus que pour cette génération des 65-79, et encore plus que pour la génération qui l'a précédée, l'ascenseur social est en panne.

Pour les classes dirigeantes et les classes supérieures, cette reproduction sociale est une bonne chose car elle leur donne la quasi assurance que leurs enfants occuperont des places sociales avantageuses.

La lutte des classes trouve ainsi dans le domaine de l'éducation un terrain majeur qui permet, pour les puissants, de s'assurer un contrôle sur la société sur plusieurs générations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans notre Région
commenter cet article

commentaires