Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 13:41

Empêtré dans les affaires de financement de sa campagne, Sarkozy n'en finit pas de faire de la surenchère libérale pour casser les services publics.

Dernier délire en date : confier au privé des missions de police et de gendarmerie considérées comme passives.

Il est ainsi question de la surveillance de bâtiments publics. Le PS au pouvoir a déjà ouvert la porte à ce genre de pratique en autorisant récemment la police ferroviaire à pratiquer des palpations et des fouilles.

Le sujet qui a fait le plus parler les médias, parmi les propositions libérales-sécuritaires de Sarkozy, c'est la privatisation des contrôles radars sur autoroute.

En voulant confier les contrôles de vitesse aux sociétés d'autoroute, Sarkozy ouvre une brèche dans une des fonctions essentielles de notre police : la sécurité routière.

Cette propositions soulève bien des questions.

Ainsi, on imagine bien que les sociétés d'autoroute souhaiteront rentabiliser cette activité de contrôle de vitesse. Il y a aura sûrement un pourcentage de chaque PV qui sera reversé aux sociétés d'autoroute : l'Etat se privera ainsi d'une partie de ses propres financements pour engraisser des sociétés d'autoroute déjà mises en cause pour les bénéfices qu'elles engrangent.

Certains imaginent par ailleurs qu'une hausse des tarifs d'autoroute suivra cette "nouvelle mission" confiée aux sociétés d'autoroute qui parleront de coûts à amortir.

Et même sur le point de la sécurité routière proprement dite, confier les contrôles de vitesse aux sociétés d'autoroute pose une question essentielle : qui prendra en charge les grands délits routiers, notamment les grands excès de vitesse ?

En effet, si ce sont les sociétés d'autoroute qui contrôlent et verbalisent les automobilistes, seules les forces de l'ordre ont la possibilité et la légitimité à intercepter et arrêter des automobilistes au comportement dangereux, notamment pour les grands excès de vitesse. Doit-on imaginer que policiers, CRS et gendarmes déserteront les autoroutes, créant de potentielles zones de non-droits pour le plus grand bonheur des délinquants ? Ou faudra t-il quand même maintenir une présence policière sur ces axes autoroutiers ? Dans ce cas, on ne voit pas très bien quels effectifs libérera la privatisation des contrôles de vitesse par les sociétés d'autoroute ?

Les propositions de Sarkozy, celle-ci comme les autres, ne font qu'avaliser une réalité dont il est également responsable : les baisses d'effectifs dans la police et la gendarmerie réduisent les marges d'intervention des forces de l'ordre auprès de la population.

Plutôt que de revenir sur des politiques de destruction des services publics, par réductions budgétaires et diminution des effectifs de fonctionnaires, Sarkozy préfère s'aligner sur les pires des politiques libérales dans le monde, en Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis, qui préfèrent confier à des entreprises privées certaines fonctions de sécurité publique autrefois dévolues à la police nationale.

C'est ainsi que se créent des ghettos de riches aux Etats-Unis, avec des milices privées qui filtrent les accès aux beaux quartiers, et des zones de non-droit d'où la présence policière est exclue, faute de moyen.

Avec les propositions de Sarkozy sur la sécurité, on reste dans les clous des politiques libérales passées, associant austérité budgétaire et réduction de la présence des services publics, aux dogmes libéraux qui veulent que le privé fait forcément mieux que le public. mais Sarkozy y ajoute une touche conservatrice, voire réactionnaire, avec cette fâcheuse tendance à mettre de la répression partout.

Laisser le contrôle de la vitesse sur autoroute aux sociétés autoroutières, c'est réserver les autoroutes aux plus riches des automobilistes... ou aux pires des délinquants !

Confier des tâches de sécurité publique au secteur privé, c'est perdre l'égalité de traitement entre citoyens sur le territoire national et cautionner la disparition de l'état de droit pour tous, partout en France.

Après les prisons, la police ? Et ensuite une justice privée ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires