Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 09:13

Les casseurs ont rempli leur mission médiatique : faire oublier le succès de la mobilisation contre la Loi de casse du Travail.

Il fallait s'y attendre. Après plusieurs grandes manifestations où les forces de police avaient pour consigne de ne faire aucun cadeau aux manifestants, les casseurs pointent le bout de leur nez pour le plus grand plaisir des médias et du gouvernement.

Ainsi, le succès des rassemblements de ce jeudi 28 avril, avec autour de 500 000 manifestants en France, a été effacé par des reportages sur les quelques centaines de casseurs qui, au travers du pays, ont effectué leur boulot de casseurs.

Car, le premier gros résultat d'hier, c'est avant tout que la mobilisation ne faiblit pas. Certes, on peut ergoter sur l'évolution positive ou négative des manifestants sur telle ou telle commune depuis la dernière mobilisation. L'important, c'est de voir que l'union syndicale reste entière, malgré les effets d'annonces du gouvernement ces dernières semaines, et que le mouvement s'inscrit dans la durée, comme semble s'inscrire dans la durée le mouvement "nuit debout".

C'est bien ce qui ennuie le gouvernement et les médias.

A moins d'un an des élections présidentielles, le credo libéral est aujourd'hui saturer de forces politiques et de candidats potentiels, entre les possibles candidats PS (Hollande, Macron, Valls,...) et les possibles candidats de la droite UDI/Républicains (une douzaine, pour l'instant !).

La crainte des médias et du système, ce n'est pas simplement une éviction pure et simple du PS au second tour de la Présidentielle, laissant la droite face au FN, car un front républicain devrait rapidement balayer l'héritière de la PME pétainiste. Non, la crainte des médias et du système serait l'émergence d'une force à gauche qui balaierait la social-démocratie.

Car, la droitisation complète du PS depuis l'élection de Hollande a laissé orphelins des milliers de militants socialistes sincères et des millions d'électeurs.

La réforme du Code du travail est aujourd'hui tellement marquée du sceau du libéralisme mondialisé qu'elle cristallise tous les courants de la gauche, depuis les communistes jusqu'aux progressistes modérés. Si cette mobilisation continue de perdurer, quoi qu'il advienne de la réforme au Parlement, elle pourrait bien se transformer en coalition politique avant les élections de 2017, sous une forme négociée ou de manière disparate, diffuse. Cela pourrait aboutir à un vote important pour des candidats de cette gauche anti-libérale aux Législatives de juin 2017 tandis que le PS souffrirait d'une désertion de ses électeurs.

En clair, une gauche diverse mais réellement anti-libérale pourrait émerger électoralement en 2017 et dépasser le Parti socialiste et ses alliés. Le système perdrait l'un de ses appuis comme il l'a déjà vécu en Grèce ou en Espagne, voire pire, au Portugal, où un gouvernement anti-austérité est arrivé au pouvoir l'an passé.

Alors, la répression policière et l'arrivée des casseurs constituent des outils efficaces pour les défenseurs du système actuel en détournant l'information et en réduisant la sympathie des citoyens vis-à-vis du mouvement social actuel.

Comme toujours, ceux qui se targuent d'être les plus anti-système et les voyous servent le mieux le système capitaliste en place.

Aux organisateurs et aux travailleurs de garder leur ligne de conduite, celle de la construction d'une mobilisation majoritaire, populaire et constructive face à une classe politique et médiatique acquise au modèle capitaliste libéral.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires