Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 12:52

Des "voyous" et des "terroristes", c'est comme ça que le patron du syndicat patronal MEDEF voit les syndicalistes de la CGT et les salariés en grève.

Le discours de GATTAZ fils, patron par héritage et non par ses études, traduit le bon vieux discours des classes sociales possédantes qui regardent toujours avec mépris les moins nantis qu'eux, et avec haine ceux qui refusent de courber l'échine.

Alors que la France a traversé une période dramatique d'attentats, comparer à des terroristes les salariés mobilisés, cela a un sens particulièrement fort et violent.

Déjà, côté gouvernemental, le discours a atteint des niveaux de violence inconnus jusque là. Qu'on ne s'étonne pas ensuite que des chauffeurs foncent sur les piquets de grève comme cela a été le cas à Vitrolles, ville au main de l'extrême-droite.

La démocratie, ce n'est pas que le droit de voter pour des élus qui font ensuite le contraire de leurs promesses sans que leurs électeurs et même leurs militants ne puissent rien y faire.

La démocratie, c'est aussi le droit de manifester et le droit de grève. Nos journalistes et nos politiciens sont d'ailleurs très forts pour aller exiger ces droits à l'étranger. En tout cas, dans certains pays à l'étranger.

En France, curieusement, leur approche est toute différente : une manifestation ou une grève ne doivent pas déranger. Une grève qui ne dérange pas ? Une contradiction qu'assument parfaitement les partisans du capitalisme mondialisé. C'est un argument facile pour réduire le droit de manifester et le droit de grève : interdit de gêner la circulation, interdit de réduire l'accueil aux services publics, interdit de bloquer les transports (service minimum !) et, bientôt, interdit de provoquer une pénurie aux pompes.

D'années en années, le droit de grève se retrouve "encadré", corseté, réduit à un mot qui se vide de réalité et de sens pour le plus grand plaisir des gouvernements et des employeurs.

Le droit de manifester lui-même est menacé. Alors que le rôle des forces de l'ordre est, en théorie, de protéger la manifestation pour éviter les incidents (contre-manifestants, voiture incontrôlable,...), ce rôle évolue vers une limitation du droit de manifester et vers une répression des manifestants, même si ce sont eux les victimes de bandes de casseurs ou de voyous.

L'objectif est de décrédibiliser le droit de manifester, la légitimité des manifestations, et de faire fuir ceux qui seraient tenté de manifester mais qui ont peur des violences qui se déroulent autour des cortèges.

Pas étonnant dans ce contexte de criminalisation de l'action syndicale et de réduction des droits sociaux démocratiques d'entendre le patron du syndicat des exploiteurs utiliser les termes de "voyous" et de "terroristes" à l'encontre des syndicalistes.

Quelle sera la prochaine étape ? Interdire les syndicats pas assez soumis ? Mettre des lois criminalisant l'action syndicale au même titre que le trafic de drogue ou le terrorisme ?..

Qu'il refuse de négocier sous la "menace" devient assez cynique quand le patron de Total menace ses salariés d'arrêter les investissement en France, et de reprendre les licenciements, s'ils continuent leur grève. Il ne s'agirait pas d'une menace quand cela vient d'un patron ?

De voyous ou de terroristes dans ce contexte social il n'est pas question.

Il y a juste un gouvernement qui s'est fait élire sur des promesses de se battre pour le monde du travail et qui mène une politique inverse, tournée vers la satisfaction de la finance et des grandes entreprises. Un gouvernement qui impose une Loi contre l'avis de son peuple et de sa majorité.

La seule violence que connait le corps social français, c'est celui du chômage et de la précarité, cette insécurité sociale qui appauvrit des millions de Français et rend le lendemain incertain, anxiogène.

Les travailleurs et leurs syndicats de lutte ne sont pas responsables du mouvement social actuel, ils ne font que répondre à un système voyou qui terrorise et menace leurs emplois, leurs avantages sociaux, leurs lendemains et ceux de leurs enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires