Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 13:29

L'horreur a frappé à nouveau notre pays : soyons au côté des familles des victimes ! Soyons également vigilants à ne sombrer ni dans la psychose, ni dans l'hystérie raciste que prônent certains et qu'attendent les instigateurs des attentats !

L'attentat qui a frappé Nice le 14 juillet ne doit pas être l'occasion de querelles politiciennes, comme on le voit actuellement avec la droite et le FN, mais une nouvelle mise en garde sur les dangers qui pèserait sur une France éclatée, divisée selon des clivages raciaux ou religieux.

L'objectif du terrorisme, c'est toujours de déstabiliser un pays ou un régime pour amener à des changements de politique sur un dossier particulier (ETA en Espagne sur le Pays Basque, IRA au Royaume-Uni sur la question nord-irlandaise,...) ou pour provoquer l'effondrement d'une société ou de ses valeurs.

Le terrorisme islamiste est dans cette seconde stratégie.

L'objectif final de DAECH est de provoquer l'éclatement de la société occidentale, en l’occurrence française, en poussant la majorité de la population au rejet de sa composante musulmane. Si DAECH arrive à attiser la haine antimusulmane, ce sont des milliers de personnes fragilisées socialement et rejetées par notre pays qui pourraient devenir la proie du discours islamistes : "vous voyez bien que vous n'avez rien à faire avec ces gens puisqu'ils vous rejettent en tant que musulmans : rejoignez nos rangs !".

La question est désormais de maintenir l'unité du peuple français tout en combattant le risque terroriste. L'énoncé est simple mais sa réalisation peu évidente : on entend déjà les discours de haine et de rejet prendre de l'ampleur chez nos politiciens de la droite dure ! Et les discours sur le travail bien ou mal fait par le gouvernement ne sont pas là non plus pour apporter de la clarté dans la situation mais bien pour récupérer politiquement les fruits d'un drame national.

Combattre les réseaux, c'est un combat essentiel mais compliqué, les réseaux terroristes se font discrets par essence ! C'est du domaine du renseignement policier et de la justice.

Mais, combattre les causes de la radicalisation est un sujet sur lequel la société, donc les citoyens, doivent se pencher ! Qu'est-ce qui amène des individus à basculer dans la dérive sectaire et violente du terrorisme islamiste ?

La désocialisation de certains quartiers rend certains perméables aux idées absurdes et nihilistes de DAECH : le chômage de masse qui touche ses quartiers empêche beaucoup de jeunes adultes de se projeter dans l'avenir, l'isolement culturel dû à la ghettoïsation créé une méconnaissance de la société dans laquelle vivent ceux qui ont des parents d'origines étrangères, les carences éducatives dues au faible niveau de scolarité et à l'absence de formation citoyenne continue tout au long de la vie (dans les quartiers mais aussi dans la population en générale) accentuent la méconnaissance des traditions politiques, des institutions, du droit et des possibilités de s'exprimer dans notre société. Pour certains, la religion est devenu un refuge que certains exploitent pour en faire un moyen de manipulation mentale à des fins criminelles.

Ce n'est pas en regardant avec méfiance du côté de nos compatriotes d'origines étrangères, musulmanes particulièrement, que l'on diminuera le risque de déviation terroriste !

Comme pour la délinquance, dont sont issus beaucoup de ceux qui ont commis des attentats depuis un an, c'est bien tout le cadre social, scolaire et professionnel qui est à revoir pour briser le terreau de la désocialisation !

La misère et la ségrégation de la jeunesse catholique en Irlande du Nord ont été les facteurs principaux de la montée en puissance de l'IRA dans les années 70 et 80.

Cette misère et cette ségrégation poussent aujourd'hui certains de nos jeunes, religieux ou non, parfois même catholiques (et oui !), dans les bras du radicalisme religieux islamistes.

Battre DAECH, c'est appuyer les forces laïques sur le terrain en Iraq et en Syrie, c'est aussi renforcer nos solidarités, ici en France, vaincre les forces centrifuges qui poussent à la communautarisation de notre pays, au repli ethnique ou religieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires