Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 10:51

Les élections présidentielles ont montré la crise qui secoue un monde politique refusant de répondre aux attentes populaires. Plutôt que de s'attaquer au fond du problème, la nature profondément injuste d'un système capitaliste basé sur l'accumulation de richesses, la recomposition politique actuelle ne fait que redistribuer les cartes, finir de brouiller les frontières entre une gauche de renoncement et une droite triomphante.

La tambouille politicienne s'accompagne d'une valse des étiquettes : les mêmes commis appliqueront les mêmes recettes !

En Marche arrière !

Du côté vainqueur de la Présidentielle, c'est une opération vérité qui confirme ce que nous affirmons depuis des années : les solutions proposées par les libéraux de droite sont les mêmes que celles proposées par les libéraux qui se disaient de gauche.

Les masques tombent et les adversaires d'hier se retrouvent dans un mouvement présidentiel qui ne fait que recycler les carriéristes du Parti socialiste (en tout cas, ceux qui ont anticipé leur retournement de veste !), ceux du centre-droit (MODEM en tête) et même certains de droite.

Le renouveau des idées ? Un recyclage des généralités libérales dominantes.

Le renouveau des cadres ? Il n'est qu'à voir les députés sortants et autres anciens ministres qui constituent le premier rang de l'équipe Macron pour comprendre que c'est une autre manière de recycler le système !

Nuit des longs couteaux au Front National

Du côté de l'extrême-droite, les règlements de compte ont sonné dès les résultats de la présidentielle connus. Les coups sont partis de l'aile historique du parti frontiste, les nostalgiques du père fondateur, et des libéraux nationalistes, qui dénoncent les thématiques trop sociales et trop étatistes de la campagne de Marine Le Pen.

Parmi les critiques du dimanche 7 mai au soir, Marion Maréchal - Le Pen a fini par jeter l'éponge. Celle qui représentait l'aile conservatrice et radicale du FN, qui avait soutenu Jean-Marie Le Pen, se dérobe finalement.

Même si le FN a verrouillé sa communication en mettant en avant le seul argument familial de cette démission, beaucoup ne sont pas dupes et son abandon suscite la colère des nostalgiques qui misaient sur elle pour évincer sa tante.

Les règlements de compte ne sont pas finis !

Parti socialiste : on s'éclate !

Les rats quittent-ils le navire solférinien ?

Entre ceux qui ont fuit avant le naufrage pour rejoindre Macron, ceux qui fuient après le naufrage, comme Manuel Valls, et ceux qui créent leurs mouvements (Hamon d'un côté, Aubry, Hidalgo d'un autre côté), le Parti socialiste fait un tour dans la centrifugeuse.

Que va t-il rester de la social-démocratie française ?

Une seule tête à la France Insoumise

On le pressentait pendant la campagne, avec la manière dont les thèmes et les idées du programme de Jean-Luc Mélenchon avaient été préparés : l'horizontalité affichée des décisions cache mal la verticalité de l'organisation !

Ainsi, impossible de déroger à une charte pour qui veut se présenter à l'élection législative sous la bannière France Insoumise ! Kit de campagne obligatoire et programme commun pour tous !

Comme à l'armée, la FI ne veut voir qu'une seule tête ! La diversité ? Connait pas !

La fracture avec le Parti communiste, mais aussi avec d'autres composantes de la gauche alternative (comme Ensemble !), tient à ce rigorisme.

Pour sûr, la recomposition est en cours. Sur des bases de recyclage et de règlements de compte.

Mais cela ne répond toujours pas à la question de fonds : que faire pour changer un système politique et économique qui plombe la France, l'Europe et le Monde depuis des décennies ?

Et si le communisme était encore l'avenir ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire
commenter cet article

commentaires