Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 09:23

En monarque absolu et digne représentant des classes bourgeoises dominantes, Emmanuel Macron a affiché son mépris pour le peuple français, celui des classes populaires, des travailleurs.

Vendredi à Athènes, dans le cadre d'un déplacement sur l'Europe, cette machine à broyer les nations et leurs protections sociales au profit des multinationales et de la finance, Emmanuel Macron s'est crû autorisé à attaquer ceux qui voudraient se mobiliser contre les oukases que lui et son gouvernement publient pour briser le Code du travail.

Emmanuel Macron a ainsi affirmé qu'il "serait d'une détermination absolue et ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes". Nous voilà prévenus !

Ce mépris contre les travailleurs et les Français des classes populaires, Emmanuel Macron l'avait déjà montré en parlant des "gens qui ne sont rien" et en parlant des salariés des abattoirs bretons Gad comme des "illettrés".

Pur fruit des castes financières qui dominent nos économies depuis trente ans,Emmanuel Macron s'inscrit parfaitement dans cette pensée qui allie une fausse ouverture d'esprit vaguement sociale sur les mœurs et une vision socialement méprisante de ceux qui n'ont pas, comme eux, un train de vie démesuré.

Après le président des "sans-dents", voici le président des "fainéants, des cyniques et des extrêmes" !

En 1789, ce sont ces mêmes idées qui décrivaient le peuple français avant la Révolution.

Espérons que le peuple français se rebelle enfin contre le grand retour en arrière social que tentent de lui imposer les riches et les puissants depuis les années 80 !

L'heure n'est plus à se soumettre aux lois du marché et aux politiciens qui lui sont acquis, mais à renverser le cours de l'Histoire, à changer les règles du jeu pour que les priorités de l'économie ne soient plus la rentabilité financière mais bien la satisfaction de besoins sociaux et écologiques de l'Humanité.

Mardi 12 septembre, ce ne sera certainement pas le début de la Révolution ! Mais ce jour de grève et de manifestation doit être le début d'un travail de reconquête des esprits contre la résignation, le dégoût de la chose publique.

Les mois à venir vont être importants pour démonter les projets des partisans de la finance et des multinationales, pour démontrer que les richesses de notre pays peuvent, au contraire, être plus également réparties et servir à améliorer l'emploi, les services publics et l'environnement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires