Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 09:25

Alors que les appels à la mobilisation sociale contre la politique Macron se multiplient, le Front National se divise autour... du couscous !

La journée de mobilisation de ce jeudi 21 septembre n'a pas été marquée par des manifestations massives, une baisse de mobilisation dans la rue qui annonce des mouvements catégoriels nombreux dans les semaines à venir.

Dans l'Eure, la semaine qui a séparé la première mobilisation contre les ordonnances Macron (le 12 octobre) et celle de ce jeudi n'a pas permis à nombre de syndicats CGT de déposer des préavis de grève dans un certain nombre de grosses entreprises privées comme publiques. De fait, de gros bataillons manquaient en provenance de ces entreprises et collectivités.

Pour autant, parmi le millier de manifestants présents à Evreux, ce 21 septembre, de nombreux salariés étaient là pour la première fois ! Et une poignée de lycéens nous a rejoint !...

Cette manifestation fait ainsi le relais avec les nombreuses mobilisations annoncées dans les semaines à venir : routiers, dès lundi, fonctionnaires, le 10 octobre, cheminots, etc. Et les étudiants et lycéens, à peine rentrés, commencent à manifester contre la baisse des APL, la mise en place de la sélection à l'université, etc.

De quoi voir là un prémisse à une mobilisation sociale d'ampleur cet automne.

On est loin des reportages démobilisateur de la presse écrite et des médias radio et télé ! Il est vrai que leurs commanditaires (l'Etat pour les chaînes publiques, de grands groupes privés pour les autres) sont évidemment de chauds partisans de la dérégulation sociale et du libéralisme !

Comme à chaque mouvement social, les communistes étaient présents dans les cortèges, soit dans leurs cortèges syndicaux, soit dans le cortège propre au PCF. Ce dernier, sur Evreux, ne comptait pas moins d'une quarantaine de membres !

Dans le mouvement, à part le PCF, le NPA, quelques France Insoumise et 3 membres de Lutte Ouvrière, la classe politique était absente.

Le couscous plus important que le Code du Travail

Pendant que syndicats et salariés mobilisés tentent de rallier au mouvement d'autres salariés, l'extrême droite française se divise autour d'un plat de couscous.

Marine Le Pen a beau parler de la division causée par Florian Philippot et ses partisans avec leur mouvement, "Les patriotes", il ne faut pas oublier que la crise actuelle au Front National a explosé suite à une attaque frontale de militants d'extrême-droite contre celui qui était encore numéro 2 du FN et qui avait commis le crime anti-France de manger un couscous en Alsace !

Beaucoup ont ironisé sur le sujet, son "importance". Malheureusement, cette attaque contre le couscous est symptomatique du racisme réel qui subsiste au FN et de l'intolérance grave de certains de ses membres : le couscous aurait-il été interdit en France car non nationaliste si Marine Le Pen avait gagné les Présidentielles ?

Le débat n'est pas anodin et le couscous n'est qu'un élément de la répression culturelle et raciale que souhaiterait mettre en place les éléments radicaux du FN en cas de prise de pouvoir.

Le retour en force d'éléments issus du Mouvement Nationaliste Républicain de Bruno Mégret, comme le "normand" Nicolas Bay, dans l'appareil du Front National traduit ce renforcement d'une extrême-droite pure et dure, profondément raciste et conservatrice.

Encore une fois, nous ne saurions qu'alerter les travailleurs sur le danger que représente historiquement l'extrême-droite pour le monde du travail.

La seule alternative au libéralisme ne réside pas dans un retour hypothétique à une France rêvée, une France du passé au capitalisme renfermé sur ses frontières et aux valeurs catholiques et conservatrices.

La réalité du monde, c'est un capitalisme agressif, offensif, qui menace aujourd'hui, partout, les droits des salariés, par des réformes libérales, et la survie même de notre écosystème, par une loi du marché qui se moque complètement de l'environnement.

Face à des gouvernements et des médias entièrement acquis à la cause des marchés, la seule alternative possible pour les victimes du libéralisme, d'une mondialisation marchande de la société, c'est l'organisation dans des syndicats et des partis de classe, prônant une autre société, basée sur la solidarité, le partage et le respect de l'environnement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires