Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 09:23

Fraude fiscale organisée, paradis fiscaux protégés, multinationales qui échappent aux impôts,... Et si notre gouvernement cherchait des ressources du côté des profiteurs du système ?

Jean-Marc Ayrault, premier ministre de François Hollande, est de passage cet après-midi à Evreux, au commissariat puis au Conseil général sur le thème de la lutte contre les violences faites aux femmes. Ce ne sera pas le lieu et l'occasion pour nous de lui dire de vive voix notre mécontentement sur cette première année de gouvernement. Et pourtant !

Hier, les médias relataient des propos du premier ministre affirmant qu'aucun nouvel impôt, aucun nouveau prélèvement, ne serait mis en place (cette année a priori). C'est une bonne chose !

Cependant, le premier ministre souhaite faire des économies dans le fonctionnement de l'Etat.

Là, on repart sur le crédo libéral du "moins d'Etat" ! Moins de dépenses, c'est forcément moins de fonctionnaires ou des missions de l'Etat qui se réduisent. L'argument sur une "meilleure utilisation des fonds publics" a tellement été utilisé par les gouvernements successifs qu'on se demande ce qu'on pourrait encore optimiser, rationaliser, économiser (cocher la case utile) ?

50 milliards d'euros perdus pour les comptes de la République

Par contre, il y a de l'argent, beaucoup d'argent, a récupéré du côté de la fraude fiscale !

Le Parlement européen parle de 1 000 milliards d'euros par an pour les 27 pays de l'Union européenne !

Cela représente 2 000 € par européen !

Cette fraude représente aussi le montant que dépensent chaque année les pays européens dans le domaine de la santé et quatre fois ce qu'ils investissent dans l'éducation.

Cette somme permettrait de réduire les dettes des États, soulager l'austérité et stimuler la croissance en investissant dans des domaines comme la recherche et les infrastructures.

Autant dire que cet argent manque ! Et il s'agit d'argent volé au fisc, donc à la collectivité. Ceux qui le font sont des délinquants. Récupérer cet argent ne serait pas créer un nouvel impôt mais rétablir la justice et l'égalité de tous devant l'impôt !

Rien qu'au niveau français, la fraude fiscale représente une perte de 50 milliards d'euros pour le budget de l'Etat !

Cette somme, c'est à peu près le déficit de l'Etat d'avant la crise de 2008, déficit alourdit aujourd'hui des remboursements aux banques des emprunts faits pour renflouer... les banques !

En clair, en récupérant l'argent de la fraude fiscale, le déficit public de l'Etat serait un vague souvenir !

Lutte contre les paradis fiscaux : l'arlésienne

Et les paradis fiscaux ?

Rappelez-vous 2008, l'effondrement du marché immobilier puis bancaire qui amène Obama, Sarkozy et d'autres à parler de lutte contre les paradis fiscaux. Cinq ans après, rien n'a été fait ! Des sommets, des listes noires, grises,... mais aucune action !

L'eurodéputée slovène à l'origine de ce rapport, Mojca Kleva Kekuš, prône davantage d'actions contre ces paradis fiscaux.

Selon les experts, 32 000 milliards d'euros y seraient dissimulés. Des sommes fabuleuses qui boucheraient pas de trous dans les budgets des Etats et permettraient de substantielles avancées aux niveaux des équipements sanitaires et éducatifs à travers le monde !

Mais là, chut ! Il s'agit des trésors de guerre des grandes entreprises capitalistes et des grosses fortunes de l'oligarchie qui gouverne ce monde ! On ne touche pas aux maîtres !

D'autant plus que l'Europe abrite un nombre important de paradis fiscaux : Luxembourg, Lichtenchtein, Chypre, Jersey... D'ici à ce que cela bouge au niveau européen, les poules auront des dents et les ouvriers des Rolex !

Quand les grandes sociétés échappent à l'impôt

Comme pour les grosses fortunes, les grandes entreprises ont de nombreuses possibilités d'échapper partiellement ou complètement à l'impôt : créer des déficits dans certaines filiales et rapatrier ces dettes à la maison mère, déplacer le siège social,...

En 2011, c'est même un député UMP, Gilles Carrez, qui en parlait dans un rapport. Il affirmait alors que les grandes sociétés "auraient un taux moyen d'imposition de l'ordre de presque 20 points inférieurs à la moyenne des PME".

Le député PS Pierre-Alain Muet, orateur de son groupe sur les questions budgétaires de l'époque, faisait le même constat : "Les PME ne sont pas très loin du taux de 33 % d'IS [impôt sur les sociétés]. Les grandes entreprises, au-delà de 2 000 salariés, c'est 13 %. Les sociétés du CAC 40, c'est seulement 8 %. La plus grande entreprise de France, Total, c'est 0 %".

Total : 10,7 milliards de bénéfices en 2012 et 0 euros d'impôts en France ? Incroyable, non !

C'est comme Thomas Fabius, le fils de Laurent Fabius, non imposable mais qui achète un appartement de 7 millions d'euros sur Paris.

Quelle PME, quel ouvrier, peut avoir des revenus ou des biens d'une telle valeur sans payer d'impôts ?

Les Etats-Unis cherchent actuellement à récupérer de l'argent auprès du géant informatique Apple qui aurait réussi à dissimuler 10 milliards de dollars au fisc américain via des comptes... en Irlande, pays membre de l'Europe !

Que des grandes entreprises, pour certaines privatisées depuis seulement quelques années, fassent de juteux bénéfices sur le dos de leurs salariés et de leurs clients/consommateurs et, en plus, trompent le fisc, cela devrait provoquer de vives réactions des gouvernements français ! Et bien, non !

Alors, effectivement, le gouvernement Ayrault fait bien de ne pas vouloir alourdir les impôts et les taxes des français !

Mais, au lieu de réduire encore et encore l'efficacité de l'Etat ou ses missions, il devrait regarder du côté de la fraude fiscale des grandes fortunes, de l'évasion fiscale des multinationales et de la lutte contre les paradis fiscaux !

Des sommes fabuleuses, en centaines de milliards d'euros, échappent volontairement aux comptes de l'Etat.

Non, encore une fois, ce n'est pas à nous de payer la crise du capitalisme, mais à ceux qui l'ont provoquée et qui continuent de se gaver !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires