Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 17:44
Voici un article publié par Stéphanie MAURICE dans le "Libération" du 24 août qui montre toute la monstruosité du système répressif  contre les sans-papiers !  A quand des trains de bétail réquisitionnés pour  les envoyer "ailleurs" ?...

" Les expulsions des sans-papiers grévistes de la faim lillois se sont poursuivies hier. Une partie d’entre eux en est à leur 69e jour de jeûne. Deux Marocains ont été ainsi embarqués dans un avion à destination de Casablanca, à l’aéroport Charles-de-Gaulle. Sans consultation médicale, malgré la demande du commandant de bord, ont signalé les soutiens présents.
 
 
Le retour, il y a une dizaine de jours, de deux sans-papiers en Guinée, avait donné lieu à une agression surprise qui a été rendue publique hier : les six agents de la Police aux frontières (PAF) qui encadraient les deux hommes ont été molestés à leur arrivée à l’aéroport de Conakry. Il semblerait que des policiers guinéens aient pris fait et cause pour leurs compatriotes. Ils auraient molesté leurs homologues français, qui ont obtenu des incapacités de travail de trois à huit jours. Ceux-ci se verront décerner la médaille «pour actes de courage et de dévouement» par la ministre de l’Intérieur, qui a qualifié les incidents de «parfaitement inadmissibles».
Hier soir, la Guinée a présenté ses excuses, et même le comité des sans-papiers lillois (CSP59) a trouvé l’affaire «déplorable». Le syndicat Unsa-Police appelle, lui, à l’ajournement des reconduites dans les pays «à risques», tandis que l’Elysée assurait qu’on n’arrêterait pas pour autant les expulsions des «étrangers en situation irrégulière». Dix autres Guinéens sont toujours en rétention au Mesnil-Amelot, près de Roissy, en attente de leur départ.
Pendant ce temps, au tribunal de Lille, la préfecture demandait une prolongation de rétention de quinze jours pour 25 sans-papiers. En effet, le délai légal de 48 heures ne suffit généralement pas pour obtenir un laissez-passer du consulat concerné et une place dans un avion en partance.
Mais les juges des libertés et détentions (JLD) ont refusé, en bloc. Ils ont estimé qu’il y avait un «détournement de procédure». En effet, les interpellations dans les campements sauvages devant les hôpitaux ont eu lieu à la suite d’une réquisition du procureur et auraient dû avoir des suites pénales. Or elles n’ont eu pour but que des reconduites à la frontière, un acte administratif. Les juges ont considéré qu’il y avait confusion entre deux pouvoirs, l’administratif et le judiciaire. Tous libérés, donc. Le parquet a fait appel : les 25 ont été reconduits en rétention.
«Il y a tout de même un entêtement étonnant, soit du préfet, soit du parquet», remarque M e  Cardon, qui a plaidé la cause des sans-papiers. «Nous en sommes à la quatrième rafle depuis le début de l’été qui utilise la technique de la réquisition, et cela fait quatre fois qu’ils se font retoquer par les JLD.»
Les audiences ont été poignantes, témoigne-t-il. «Les policiers étaient obligés de soutenir les grévistes jusqu’à la barre. Ceux-ci étaient affaiblis, mais conscients.» Une avocate, qui ­passait dans les couloirs, est encore sous le coup de l’indignation. «Il y en a un, il ne marchait pas, il se traînait. J’ai entendu un policier dire à un autre : Il n’est pas question que je le porte jusqu’aux toilettes. »
Médiateur.  Alors que la cause des sans-papiers grévistes semble désespérée, la mobilisation en leur faveur monte en puissance. La gauche du Nord (PS, Verts et PC) s’apprête à interpeller le gouvernement. Ils s’insurgent contre «l’épreuve de force» engagée, et rappellent qu’ils avaient demandé la nomination d’un médiateur, proposition acceptée par le collectif des sans-papiers, refusée par la préfecture.
Samedi, onzième anniversaire de l’expulsion de l’église Saint-Bernard, le 23 août à Paris, une manifestation est programmée à 15 heures place de la République, à Lille, et un concert de soutien devrait se tenir au même endroit mercredi prochain : sont pressentis les groupes Ministère des Affaires populaires, Marcel et son Orchestre et Zebda."

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires