Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 17:26

hortefeux-prefets-460x335.jpgBrice Hortefeux, le ministre de l’Immigration, a convoqué hier matin une vingtaine de préfets pour les disputer... Motif : les quotas d’expulsions d’étrangers en situation irrégulière ne sont pas respectés. De son côté, la police ne supporte plus la pression.

Dans le rôle du professeur sévère : Brice Hortefeux. Dans le rôle des cancres : une vingtaine de préfets qui ne font pas correctement leurs devoirs. Le ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale les a convoqués hier matin pour une réunion dite de "travail et de motivation". Un enguirlandage en règle serait plus à propos. En effet, ces fonctionnaires sont pointés du doigt parce qu’ils ne respectent pas les quotas d’expulsions d’étranger en situation irrégulière.

"Faites du chiffre", les aurait exhortés le ministre durant l’entretien. Pour être précis, 25.000 expulsions doivent être effectuées d’ici la fin de l’année d’après les objectifs fixés par Nicolas Sarkozy. Brice Hortefeux a réaffirmé mardi matin que ce résultat sera atteint. Son discours de fermeté face à ses troupes est nouveau semble-t-il. En fait, le ministre aurait lui-même été sermonné le 20 août dernier par le Président de la République. Ce jour-là, Brice Hortefeux avait déclaré que les quotas seraient difficiles à respecter… Fin juillet, le compteur affichait 11.000 expulsions.

Réactions en chaîne
Nicolas Sarkozy bouscule donc son ministre de l’Intégration, qui, du même coup, est plus occupé à désintégrer qu’à intégrer. Et, au bout de la chaîne, la pression éclabousse la police. Sauf que les gardiens de la paix commencent à en avoir ras la casquette, se plaignant de devoir arrêter des travailleurs plutôt que des braqueurs. Parfois mal perçus par la population, les policiers n’ont pas l’impression d’effectuer une tâche prioritaire. Elle est rendue d’autant plus compliquée – "ridicule" déclare l’Unsa, le premier syndicat de la police – depuis que les Bulgares et les Roumains, qui représentent 20 à 30% des reconduites à la frontière, font partie de l’Union européenne.

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples va plus loin : "Cette politique est cruelle et réduit l’immigré à un objet jetable". Réseau Education Sans Frontière et Amnesty International se mobilisent aussi. Les syndicats d’Air France demandent à leur compagnie d’arrêter de prendre des expulsés sur ses vols. Ses propres voyageurs s’indignent, comme en août lorsqu’ils se sont opposés violemment à des policiers ramenant des immigrés clandestins en Guinée.

Brice Hortefeux a encore fort à faire : son projet de loi sur l’immigration sera examiné les 18 et 19 septembre à l’Assemblée nationale. Le PS a déjà annoncé qu’il voterait contre.

( www.lepetitjournal.com ) jeudi 13 septembre 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires