Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 17:20
de GÉRARD THOMAS

En remportant samedi les élections législatives australiennes, le Parti travailliste de Kevin Rudd, 50 ans, met fin à onze années de pouvoir du conservateur John Howard. La nette victoire des travaillistes – ils triomphent avec près de 30 sièges de plus au Parlement que la coalition de droite menée par le Parti libéral – va leur permettre de tourner le dos à une politique étrangère jusqu’à présent axée sur le soutien inconditionnel au grand allié américain. Kevin Rudd devrait prêter serment aujourd’hui et constituer son gouvernement jeudi.

Ce qui va changer :

La semaine prochaine, à Bali (Indonésie), se tient une conférence sur le climat. Kevin Rudd y a été invité et la rupture avec la politique précédente devrait s’y matérialiser. L’Australie est le seul pays industrialisé du monde avec les Etats-Unis à avoir refusé de signer les accords de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Alors qu’Howard a toujours jugé cette question subalterne, Rudd a assuré que sa priorité était d’agir contre le changement climatique. Durant sa campagne électorale, il s’est engagé à ratifier « immédiatement le protocole de Kyoto ».

Les relations avec les Etats-Unis devraient connaître quelques tensions sur la question de la présence militaire australienne en Irak. 1 500 soldats de Canberra épaulent encore les GI sur le terrain et Rudd est favorable à leur rapatriement dans les plus brefs délais.

La victoire de Rudd – qui parle couramment le mandarin et a été en poste à Pékin dans les années 80 – devrait aussi renforcer les liens entre Canberra et la Chine. Ce qui ne va pas sans inquiéter le Japon, qui craint qu’un rapprochement avec Pékin n’affaiblisse les relations avec Tokyo, avec qui l’Australie a signé un accord de libre-échange et un pacte de défense commun. Enfin, sur le plan intérieur, Rudd a promis de « présenter ses excuses » au nom de l’Australie aux Aborigènes, une population défavorisée, laissée pour compte du développement économique.

Les raisons d’un tel revers pour les conservateurs :

 

Ce qui ne devrait pas trop évoluer :

 

L’Australie bénéficie d’une croissance économique importante depuis une dizaine d’années, le chômage est au plus bas depuis trente ans – à 4,3 % de la population active – et le pays connaît une euphorie boursière et immobilière.

Hormis sur le dossier irakien, les relations avec les Etats-Unis ne devraient pas être trop affectées par le changement. En gage de bonne volonté, Rudd a, dès l’annonce de sa victoire, assuré qu’il se rendrait très vite à Washington.

http://www.liberation.fr/actualite/monde/293771.FR.php

Sur le plan intérieur, Rudd devrait notamment revenir sur une tentative controversée de réforme du droit du travail et tenter de mieux redistribuer les richesses. Mais les fondamentaux de la politique économique actuelle ne devraient pas subir de grosses modifications. Rudd se pose d’ailleurs en travailliste modéré et « économiquement conservateur ».Pendant la campagne électorale, tous les sondages d’opinion allaient dans le même sens. Les Australiens sont inquiets des changements climatiques alors que leur pays souffre cette année de sa plus grande sécheresse depuis un siècle. Ils sont également favorables à un retour de leurs soldats déployés en Irak. Ces deux éléments fondamentaux suffiraient à expliquer leur vote. Il convient cependant d’y ajouter l’usure du pouvoir pour John Howard, 68 ans. Avec sa démission – Howard a perdu sa circonscription et s’est retiré de la présidence du Parti libéral –, son parti est décapité. De son côté, Kevin Rudd, qui a pris les rênes d’un Parti travailliste divisé et démoralisé en décembre 2006, a fait preuve d’une remarquable habileté politique pour remonter la pente. Il s’est donné une image résolument moderne,

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires