Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 18:31

PARIS (Reuters) - La cote de popularité de Nicolas Sarkozy recule de huit points passant de 49% à 41% dans le baromètre mensuel TNS Sofres pour le Figaro Magazine.

Il s’agit du "décrochage le plus fort depuis son installation à l’Elysée", écrit le magazine à paraître samedi.

La proportion de sondés qui ne font "pas du tout" ou "plutôt pas confiance" au président français dépasse désormais nettement la part de satisfaits : ils sont 55% contre 48% il y a un mois.

Les deux têtes de l’exécutif réunissent désormais une majorité d’opinions défavorables puisque 51% des Français ne font pas confiance à François Fillon (contre 49% en janvier).

Tout en perdant deux points, le Premier ministre rassemble cependant plus d’opinions positives que le chef de l’Etat, passant de 45% à 43% de satisfaits.

Au total, 7% des personnes interrogées disent faire "tout à fait confiance" à Nicolas Sarkozy et 34% lui font "plutôt confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement".

La glissade est particulièrement sensible chez les plus de 65 ans (-8 points, à 50%), les ouvriers (-11 points, à 34%), les professions intermédiaires (-14 points, à 32%) et chez les sympathisants centristes (-13 points, à 35%).

Par ailleurs, 27% des Français (contre 22% en janvier) font "plutôt pas confiance" à Nicolas Sarkozy et 28% (+2) ne lui font pas confiance du tout.

CRAINTES SUR LE SOCIAL

Dans le baromètre mensuel TNS Sofres, la cote présidentielle était passée sous la barre des 50% de satisfaits en décembre dernier, celle de François Fillon en octobre.

Interrogés sur le climat social global, 87% des Français jugent le gouvernement inefficace pour lutter contre la hausse des prix et 70% font le même jugement sur la lutte contre le chômage.

Pour 68% des personnes interrogées, les choses "ont tendance à aller plus mal" en France et 66% prédisent "beaucoup de conflits sociaux" dans les deux ou trois mois à venir.

Régler ces problèmes risque de déboucher sur des affrontements et de la violence pour 46% des Français contre 43% qui pensent qu’on les résoudra par la négociation et le compromis.

Près d’un sondé sur deux (49%) pense que le rôle de la France dans le monde s’affaiblit (42% en janvier) et seuls 30% des personnes interrogées estiment que la France se renforce sur la scène internationale, soit une baisse de cinq points en un mois.

A six semaines des élections municipales, 41% des Français disent avoir une bonne image du Parti socialiste (contre 49% qui la juge mauvaise) et ils sont 37% à avoir une bonne image de l’UMP. Un sondé sur deux a une mauvaise image du parti majoritaire.

Le sondage a été réalisé les 23 et 24 janvier auprès d’un échantillon de 1.000 personnes qui ont été interrogées en face-à-face.

Laure Bretton

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires