Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 17:04
Le patron de l’organisation patronale Denis Gautier-Sauvagnac a acheté en octobre dernier, au nom de l’UIMM, un bel immeuble pour plus de 10 millions d’euros … sans que tous les membres du bureau soient au courant. Ils ne l’ont appris que ces derniers jours. Vive la transparence à l’UIMM !

Ça se passe comme ça à l’UIMM. La semaine dernière, alors que les révélations sur les gentillesses accordées à son ancien président, Denis Gautier-Sauvagnac (1,5 million d’euros pour indemnité de départ en retraite et la promesse de la prise en charge d’une éventuelle condamnation) secouent la puissante fédération des industries métallurgiques, les membres du bureau de l’organisation en examinent les comptes. Et là, surprise d’un bon nombre de patrons présents : une ligne des documents budgétaires étudiés mentionne l’achat d’un immeuble par la fédération, pour plus de 10 millions d’euros.

Certains écarquillent les yeux, selon le récit d’un membre du bureau à Bakchich. Dans la plus grande discrétion, Denis Gautier-Sauvagnac, alors encore président de l’organisation, avait en octobre dernier acheté une partie d’un immeuble contigu au siège de l’UIMM, avenue de Wagram à Paris. Ce bien immobilier, dont l’adresse se trouve boulevard de Courcelles, donne sur la cour intérieur du siège. Il a été prévu d’y rassembler divers sites de la fédération aujourd’hui éparpillés dans la capitale.

Plus de 10 millions sont engagés dans cet achat sans que l’organe décisionnel soit consulté

Deux hics dans l’histoire. Tout d’abord, plusieurs membres du bureau, structure qui reste quand même l’organe de décision suprême, rassemblant 17 patrons ou chefs de composantes de la fédération, n’ont pas été informés de la dépense, alors qu’il ne s’agit pas vraiment de l’achat d’une studette. Ensuite, l’acquisition a été signée par « DGS » alors qu’a déjà éclaté le scandale des 20 millions d’euros distribués en liquide par sa grâce à de mystérieux bénéficiaires et qu’une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur de la République de Paris, quelques jours avant. Bref, Gautier-Sauvagnac se sait sous surveillance. Mais le président délégué général de l’UIMM fait comme si de rien n’était. Plus de 10 millions sont engagés dans cet achat sans que l’organe décisionnel soit consulté. « Le bureau avait mandaté Gautier-Sauvagnac pour cette opération, assure un proche de l’UIMM. Le projet avait été engagé depuis pas mal de temps ». Pourtant, comme le confie à Bakchich un membre du bureau : « Je n’étais pas au courant et trouve tout cela fort de café ».

Mais cela se passe comme ça à l’UIMM. La fédération des industries métallurgiques, la puissante UIMM, tangue comme un bateau ivre. Frédéric Saint Geours, son nouveau président depuis décembre dernier, fait face à la tempête de révélations sur les gentillesses accordées à DGS, mis en examen en janvier. Convoqué par Laurence Parisot ce lundi, Saint Geours a décidé à la place de réunir ses troupes… et le fait savoir. Ses proches s’interrogent sur le jeu de la patronne du Medef. Ils murmurent que, en tant que « fille d’un ancien patron d’une fédération composante de l’UIMM », selon eux, elle se réveille un peu tard pour stigmatiser les pratiques de l’organisation. Pas faux… Mais signe du bras de fer qui perdure, Parisot a demandé que les membres de l’UIMM qui exercent des mandats dans des organisations paritaires au nom du Medef démissionnent.

http://www.bakchich.info/article2860.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires