Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 13:07

Marie-George Buffet
Conférence de presse du 10 mars 2008
.

Les commentaires des résultats des élections municipales et cantonales, on l’a vu encore hier notamment de la part du gouvernement, sont parfois étonnants, quitte parfois même à ne reposer en aucun cas sur les résultats réels de ces élections.

Il est pourtant difficile de contester qu’hier la gauche a progressé. Elle a progressé sur le résultat des dernières élections municipales et cantonales.

Déclaration du Comité exécutif
Alors il s’agit bien sûr d’élections locales. Et ce sont d’abord sur des enjeux locaux que nos concitoyens ont voté hier. Mais personne ne peut sérieusement contester que la droite au pouvoir, le pouvoir de Messieurs Sarkozy et Fillon comme celui des maires sortants de la majorité, cette droite au pouvoir à Paris comme dans les mairies est aujourd’hui en recul. Et ce sont les politiques du gouvernement comme celles de ces maires UMP qui ont souvent été mises à mal dans les urnes. A ces politiques, les électrices et électeurs ont tout simplement préféré les projets des listes de gauche pour leurs villes, des projets de villes citoyennes, solidaires et innovantes. Ils ont voulu faire d’abord confiance en des élus prêts à se battre chaque jour à leurs côtés.

En ce qui concerne les résultats du parti communiste, je ne parlerai qu’à partir des chiffres.

Dans deux villes de plus de 100 000 habitants, Nîmes et le Havre, ce sont des candidats communistes qui ont gagné les primaires que nous avaient imposées le PS. Et pour le second tour, je sais que nos candidats sauront rassembler le plus largement possible pour, je l’espère, gagner dimanche prochain.

Dans les villes de plus de 30 000 habitants, 28 maires communistes sont sortants. 16 sont d’ores et déjà réélus. Je pense à Arles, à Vaulx-en-Velin, à Ivry, aux préfectures de Nanterre et de Bobigny. Et le second tour s’annonce favorablement dans les 12 restantes. À Dieppe, notre jeune camarade Sébastien Jumel l’a déjà emporté. Et dans quatre autres villes, Corbeil, Sète, Villeneuve-Saint-Georges et Villepinte, nous pouvons raisonnablement espérer gagner dimanche prochain. Sur les 58 communes de plus de 9000 habitants que nous dirigeons actuellement, nos candidats sont réélus dès le premier tour d’entre 36 d’entre-elles, du Nord avec Saint-Amand les eaux aux Bouches-du-Rhône avec Gardanne. Et dans beaucoup d’autres ils sont bien placés avant le second. Deux ont déjà été gagnées sur la droite, Vierzon et Saint-Claude. Dans cinq autres aujourd’hui à droite, des villes populaires et ouvrières, notamment à Romilly, Portes-les Valence, Firminy, Roissy-en-Brie, Aubière le second tour s’annonce favorablement. Au final le PCF pourrait donc diriger une petite dizaine de villes de plus de neuf mille habitants qu’en 2001. Et au total près de huit cents communes auront dimanche un maire communiste.

Aux élections cantonales, le score national du PCF se situerait selon le ministère de l’intérieur à 8,85% des voix. Il confirme que le PCF est bien le troisième parti en France. Et si nous sommes devancés dans certains cantons aujourd’hui communistes par les candidats socialistes, souvent d’ailleurs alliés à d’autres partis de gauche, c’est le cas de deux d’entre-eux en Seine-Saint-Denis, nous avons déjà emporté 40 cantons et espérons en gagner beaucoup d’autres au second tour. Et nous nous battrons pour conquérir un nouveau Conseil général avec l’Allier. Et partout sur le territoire, dans tous ces cantons où nous ne serons pas présents au second tour, nous constatons de grands progrès de nos candidats, notamment dans les territoires populaires et ouvriers. Et ces bons résultats sont le fruit du travail quotidien de nos élus, du dévouement de nos militantes et militants, de l’ancrage de notre parti dans ces territoires.

Il reste donc six jours avant le second tour de ces élections municipales et cantonales. Six jours pour rassembler largement à gauche, six jours pour gagner un maximum d’espaces de résistance à la droite et d’élaboration de politiques locales ambitieuses, de politiques sachant marier la gestion et les luttes, de politiques au service de la réussite et de la qualité de vie de tous les Françaises et les Français. Ce rassemblement à gauche, tout indique qu’il sera plus fort en mobilisant d’abord cet électorat populaire qui hier a voulu faire confiance à la gauche qu’en allant bâtir des alliances contre-nature avec le Modem.

Les diatribes très giscardiennes de son président hier, curieusement mobilisé contre les socialo-communistes — il est vrai qu’il devait être sûrement déçu par les faibles scores de son parti— démontrent bien l’impasse qu’il y a pour la gauche à se tourner vers la droite. C’est avec des projets bien à gauche que l’on pourra mobiliser largement les hommes et les femmes qui sont allés voter hier, comme ceux et celles que l’on peut convaincre de ne plus s’abstenir dimanche ! C’est à gauche que l’on pourra gagner !

Aussi les communistes se montreront exemplaires, à gauche, pour créer dans la semaine les dynamiques pouvant nous permettre de gagner un maximum de villes et de départements. Nous serons exemplaires pour ne manquer aucune occasion de rendre ici dans une ville, là dans un autre, la vie un peu meilleure pour les Françaises et les Français. Nous serons exemplaires en en espérant autant de la part de toutes les autres composantes de la gauche, mais je veux y croire.

Tous ensemble, il est urgent de créer les conditions d’une large victoire dimanche.

http://www.pcf.fr/spip.php?article2616

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires