Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 12:25
La loi de modernisation de l’économie (LME) présentée par Bercy compte sur une plus grande concurrence entre hypermarchés pour faire baisser les prix. Alors que l’inflation s’établit à 3%…

A l’heure où le pouvoir d’achat des Français devient une question pressante, tout ce que fait le gouvernement devient subitement bon pour le porte-monnaie. Y compris la loi de modernisation de l’économie (LME), présentée lundi en conseil des ministres par Christine Lagarde. Une loi censée « combattre les rentes et les abus de position dominante ». Donc de faire baisser les prix, espère la ministre de l’Economie. "Aujourd’hui, ce qu’on veut faire avec la LME, c’est rétablir la transparence et la négociabilité des conditions générales de vente", a dit la ministre. "J’attends des distributeurs qu’ils jouent le jeu des prix bas", a-t-elle aussi dit, de quoi inquiéter les producteurs de fruits et légumes, déjà pressurés par la grande distribution. Plusieurs organisations de producteurs et de petits distributeurs ont d’ailleurs lancé une pétition.

Inquiétudes des producteurs

La FNSEA, Coop de France, ainsi que l’ANIA, association des industries alimentaires, mais aussi la CGPME disent « non à l’asphyxie des PME et à la suppression de milliers d’emplois ». « Ce texte donne les clés de nos entreprises à la grande distribution, déjà toute puissante ».

Le projet vise donc à assouplir les règles sur l’équipement commercial notamment pour les magasins de plus de 300 m2, régis par une réglementation qui préserve le commerce de proximité. Les députés UMP eux-mêmes seraient divisés sur la question "Notre projet" consiste à "permettre à des distributeurs qui ne sont pas implantés, de le faire sans contraintes", a dit sans ambages la ministre. Elle souhaite que "distributeurs et fournisseurs puissent négocier de manière beaucoup plus souple leurs conditions générales de vente », et « répercuter les baisses de prix" aux consommateurs. Le régime des soldes doit être également élargi.

Les hypermarchés, grands gagnants

Le patron des centres Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, ne s’y est pas trompé en exprimant son "soutien" au projet de loi. S’il est « voté à la fin du printemps, dès la rentrée, il y aura des actions spectaculaires de l’ensemble des distributeurs", ce qui amènera "une tension positive sur les prix pour le pouvoir d’achat", a-t-il estimé en évoquant "2% d’économies supplémentaires", et "ça va diviser par deux l’inflation". Pour l’amener "à quelque chose qui correspond aux augmentations de salaires". Ce qui veut dire : pas de pouvoir d’achat en plus, mais juste son maintien… Même ceux qui soutiennent le projet ne croient pas une seconde qu’il va redonner du pouvoir d’achat aux Français.

L’ensemble des mesures du projet de loi devrait permettre selon le gouvernement la création de 250.000 emplois en cinq ans. Un autre volet du projet de loi est consacré au statut de l’entrepreneur individuel, dont les démarches administratives vont être simplifiées et qui ne paiera pas de charges lorsqu’il ne fera pas de chiffre d’affaires.

Le travail le dimanche et le projet de loi introduisant les "actions de groupe" (class actions) dans le droit français, finalement exclus de la LME, feront l’objet de textes distincts de la LME.

P.Z.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires