Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 12:15

Hier, alors qu’on annonçait entre 200 000 et 300 000 manifestants dans la rue contre la casse du service public, et notamment la suppression des postes dans l’Education Nationale, notre excité national annonçait lui qu’il comptait mettre en place un service minimum d’accueil obligatoire. Et bien sur, comme sans concertation c’est mieux, le Petit Nicolas a "demandé au gouvernement de déposer avant l’été un projet de loi qui instituera un droit à l’accueil des enfants inscrits dans nos écoles."

Et le démago en chef d’expliquer : "Je respecte le droit de grève. Mais la grève pose des difficultés insurmontables à beaucoup de familles, en particulier aux familles les plus modestes. Mon devoir, c’est de les entendre." Ah oui, les entendre, comme quand il s’agit de diminuer les allocations familiales sans doute. Franchement, si ce gouvernement pensait un seul instant aux classes modestes, ça se saurait.

Et d’ajouter : "Le projet prévoira aussi que les professeurs grévistes se feront connaître 48 heures à l’avance". Oh, et donc si un matin on décide à faire grève, on ne peut plus. Ou l’inverse d’ailleurs. Pourtant la situation peut évoluer en quelques heures, au gré des déclarations politiciennes. Donc, le fait de ne plus pouvoir décider au pied levé de se mettre en grève, ce n’est pas une atteinte au droit de grève. Intéressant. Faudra que les enseignants aient un mot de leurs parents aussi, ou alors ça ira ?

Flamby a même réagi (oui, il y’a quelque chose qui tient du miracle) en jugeant ce projet de loi "inconstitutionnel, parce que l’on ne peut obliger les collectivités locales qui, selon notre droit fondamental, s’administrent librement, à se substituer à l’Éducation nationale pour l’accueil des jeunes enfants".

De mieux en mieux, n’est-ce pas ?

Et comme les syndicats n’étaient pas très, très contents (bizarre, non), Darcos le nouveau porte-flingue décomplexé de Sarko a réagit ce matin en déclarant "Il n’y pas de provocation à faire ce pourquoi nous avons été élus".

Si ce neuneu ne comprend pas ce qu’il y’a de provoquant à faire ce genre d’annonce quand la rue gronde, c’est grave. Genre connerie profonde ou mauvaise foi tenace. Je pencherais pour les deux.

Tiens, au fait, le démantellement du service public et la destruction programmée de l’éducation, c’était aussi une promesse de campagne ?

Ce qui est à mourir de rire (jaune), c’est que ces populistes prétendent assurer, en fait, un service public, quelque soit les circonstances. Alors même qu’ils font tout pour rendre ce service public inefficace, en vue de le privatiser, comme disait cette peste de Mignon.

Bref, que du bonheur. Ils veulent passer en force, et attaquer sur tous les fronts. Alors on va devoir passer aux choses sérieuses, et riposter méchamment sur tous les plans, aussi.

A moins que les français moutonniers se laissent tondre, dépecer et bouffer en disant merci ...

Peuple de France, réveille-toi !!!

http://les-enfants-de-priam.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires