Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 16:20
Mathilde

Le gouvernement vient d’annoncer son intention de faire inscrire dans la constitution l’objectif d’équilibre budgétaire. Parce que l’équilibre, c’est bien. Alors que le déséquilibre c’est mal. Surtout sur un compté bancaire. N’importe quel conseiller au Crédit Agricole d’une agence de la banlieue de Limoges (ne voyez là aucune discrimination particulière envers les limousins, simplement un clin d’œil à un ami). Etre à découvert entraîne des effets particulièrement pénibles, comme le paiement d’intérêts, pour rembourser sa dette. Le prolétariat qui peine à boucler ses fins de mois le sait mieux que quiconque.

Mais un Etat n’est pas un ménage. Son déficit n’est pas un découvert à combler. Il n’est pas une inégalité entre ses ressources et sa consommation. Il est un instrument d’économie politique. N’importe quel lycéen (grâce à ses gauchistes de profs qu’il va bien falloir supprimer d’ailleurs) sait que le déficit budgétaire sert à relancer l’économie. L’utilisation du déficit est une politique contracyclique dont l’évidence du raisonnement ne peut que surprendre : lors d’une crise, il faut que l’Etat dépense de l’argent pour la relance. Lorsque la crise sera passée, de façon automatique, les caisses de l’Etat se renfloueront grâce à une base fiscale croissante. Le déficit budgétaire, c’est le bénéfice du peuple.

Le gouvernement actuel est contre l’utilisation de la politique budgétaire, suivant en cela les préceptes monétaristes qui avaient à l’époque pour but la lutte contre l’inflation. Il n’y a plus d’inflation en France. Seulement une hausse des prix. Mais nous sommes pour l’instant loin d’un danger de dévaluation de la monnaie... au contraire.

Le gouvernement est contre l’utilisation de la politique budgétaire, et c’est logique. Il a été élu sur cette politique de rigueur, et nous savions tous à quoi nous attendre – ceux qui prétendent le contraire ne cherchent qu’à sauver leur peau. Le problème c’est que beaucoup pensaient qu’eux seraient épargnés par cette rigueur, puisqu’ils offraient d’autres victimes au pouvoir : sans-papiers, chômeurs en fin de droits, fonctionnaires de tout poil.

Mais le maniement de la politique budgétaire, comme son refus, sont des choix politiques. Pas les fondements d’une société. En tout cas, ce devrait être ainsi dans une démocratie – ce terme qu’on n’utilise plus que du bout des lèvres tant il a été dévoyé de son sens. La création de la Banque Centrale Européenne a déjà supprimé l’outil de la politique monétaire aux gouvernements. L’Union Européenne a déjà entamé les capacités discrétionnaires des gouvernements, en limitant le déficit budgétaire à 3%.

Mais constitutionnaliser un choix de politique économique libéral, c’est aller au-delà de ce choix. C’est inscrire formellement que la France n’a pas un gouvernement de droite : elle est un Etat de droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires