Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 16:06
Justice (?) Une mère d’élève devait comparaître hier pour avoir interpellé un représentant de l’État, à propos de la lecture dans les écoles de la lettre de Guy Môquet.

Maria Vuillet avait fait un mot d’esprit, elle comparaissait hier au tribunal. Le 22 octobre 2007, alors que Nicolas Sarkozy venait d’annoncer la lecture obligatoire de la lettre de Guy Môquet dans tous les lycées, celui-ci devait se rendre au lycée Carnot, à Paris. À la suite de la mobilisation de lycéens au sein du collectif Rose et Réséda, créé par la fille de Maria Vuillet et d’amies à elle, le président de la République avait annulé sa visite. Les lycéens s’étaient alors rendus à la station de métro Guy-Môquet, où se tenait une commération organisée par le PCF. Présent sur place, le sous-préfet Frédéric Lacave avait été hué par les manifestants. Celui-ci, s’adressant à Maria Vuillet, aurait déclaré : « Attention, je représente la République. » Ce à quoi Maria Vuillet a répondu : « Oui, mais pas celle que voulait Guy Môquet. »

La suite est allée très vite. « Quelques minutes après, des policiers sont venus me dire que le sous-préfet voulait me parler. Ils m’ont ensuite attrapée brutalement, m’ont mis des menottes et m’ont conduite au commissariat avec les sirènes allumées », explique cette mère d’élève. Après avoir rempli sa déposition, elle apprendra quelques semaines plus tard que le sous-préfet a déposé plainte contre elle pour « outrage ».

Hier, c’est entourée de ses quatre témoins qu’elle s’est présentée devant la juge. Sur le pas de la porte de la 17e chambre du palais de justice de Paris, elle rappelait que la démocratie française était un exemple cité partout dans le monde. À peine arrivés dans la salle d’audience, Maria Vuillet et ses nombreux soutiens ont entendu la juge reporter l’audience au 10 juillet, prétextant l’absence du plaignant et de son témoin. L’avocat de Maria Vuillet, maître Lévy, a rétorqué qu’il n’était pas normal que ce soit la partie plaignante qui demande le renvoi. « Monsieur Lacave se dérobe », a-t-il déploré. L’objection est restée lettre morte. Rendez-vous est donc pris pour jeudi 10 juillet.

Amélie Griveau, "L'Humanité" du mercredi 17 juin 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires