Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 10:02
Justice . Le ministère de l’Emploi a lancé hier la campagne en affirmant vouloir favoriser la participation des salariés.

On se souvient du CPE, contrat de travail « spécial jeune » doté d’une période d’essai de deux ans, qu’un mouvement social d’ampleur a mis K-O quelques semaines après sa création. Son grand frère, le CNE, réservé aux salariés des petites entreprises, a aussi été enterré. Et la justice prud’homale y a grandement contribué, rétablissant dans leurs droits nombre de salariés licenciés sans motif et sans préavis. Même si le rendez-vous électoral du 3 décembre reste encore méconnu, la justice prud’homale, garante d’une relation juste entre patrons et salariés, est un outil plébiscité. « L’image des conseils de prud’hommes auprès des Français est excellente », s’est félicité hier le ministère du Travail qui lançait une campagne de communication destinée à combattre l’abstention.

20 millions de salariés concernés

Car bien que cette élection professionnelle concerne quelque 20 millions de travailleurs du secteur privé, qu’elle soit la seule ouverte aux salariés français et étrangers, aux demandeurs d’emploi, aux jeunes de 16 ans, l’abstention n’a cessé de gagner du terrain : de 37 % en 1979, elle a atteint 67 % en 2002, l’Île-de-France étant la plus touchée par le phénomène. Le ministre du travail, Xavier Bertrand, l’a répété hier, « l’objectif unique » de la campagne 2008 est d’accroître la participation. Pour cela, les formes de vote se diversifient. Il est d’ores et déjà possible de s’exprimer par correspondance, et ce jusqu’à la fin novembre (le courrier doit arriver au plus tard le 3 décembre dans les bureaux). Paris inaugure, à partir de demain, le vote électronique. Le jour de l’élection, le 3 décembre, les employeurs sont tenus de permettre aux salariés de se déplacer pour voter, sans perte de salaire.

Mesurer les forces syndicales

L’enjeu est double. Le scrutin permet de renouveler les 15 000 conseillers prud’homaux, issus des rangs syndicaux ou patronaux qui jugent les conflits du travail. Parmi les plus de 15 000 décisions rendues par an, près de 50 % concernent la rupture du contrat de travail. L’élection prud’homale est aussi un moment important pour les organisations syndicales, car elle représente un des moyens de mesurer leur audience. En 2002, la CGT a conservé sa première place avec 32,1 % des voix, suivie de la CFDT (25,2 %), de FO (18,3 %), la CFTC (9,7 %), la CGC (7 %), l’UNSA (1,5 %) et Solidaires (1,5 %). Cette fois-ci, la bataille est d’autant plus acharnée qu’avec la réforme des règles de représentativité syndicale, qui entre progressivement en vigueur, l’audience de chaque syndicat devient cruciale pour obtenir le droit de négocier. Même si elle va se mesurer au sein des entreprises (il faudra obtenir au moins 10 % des voix pour devenir représentatif), l’élection prud’homale fait, dans ce contexte, plus que jamais figure de test.

Paule Masson, "L'Humanité" du mardi 18 novembre 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires