Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 10:17

"Enterrer l'enterrement du Parti communiste né à Tours le Congrès le 30 décembre 1920", c'était l'intitulé de l'invitation envoyée aux nouveaux adhérents.

C'était une première ! Et une première réussie !

Samedi 10 novembre, des milliers de nouveaux adhérents du Parti communiste étaient conviés à une rencontre-visite au siège national du Parti, place du Colonel Fabien à Paris. Nouveaux adhérents de tous âges, jeunes étudiants ou jeunes salariés, travailleurs actifs et chômeurs de tous âges, hommes et femmes,...

Près de 400 nouveaux communistes ont répondu présents, une réussite compte-tenu de l'éloignement géographiques de nombreux communistes ! Pas étonnant d'y trouver essentiellement des nouveaux adhérents franciliens, mais aussi des picards, des lorrains (Metz) et des bretons (Rennes).

Les eurois étaient présents également avec 6 nouveaux édhérents présents, des sections de Vernon, de l'Andelle, d'Eure-Seine, de Risle-Charentonne et de Pont-Audemer. A noter que notre camarade Eric Ruiz y était également... au titre de la commission nationale Pêche-Agriculture-Forêt à laquelle il participe.

C'est que cette journée a permis aux adhérents, non seulement de visiter leur siège national, que l'on doit au célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer (architecte de Brasilia, capitale fédérale brésilienne), mais aussi de rencontrer le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent et les différents pôles de travail (les "commissions") que compte le PCF nationalement. Outre l'agriculture, les visiteurs ont pu discuter et s'enquérir des revues publiées par les commissions "Enseignement supérieur - Recherche", "Education", "Environnement", "Sport", "Féminisme", "Economie", "International", "Revue du projet", ...

Dans la célèbre coupole du PCF, les échanges entre nouveaux communistes et quelques responsables nationaux, notamment Pierre Laurent, ont contribué à donner à cette journée l'image d'un Parti qui voit ses effectifs militants remonter depuis quelques années et qui cherche à offrir à chacun un espace d'expression et de militance ouvert.

A 14 h, cette fraternelle journée s'est terminée autour d'un apéritif, meilleur moyen de fêter le retour en forme du parti communiste, loin des rêves éveillés des loups médiatiques et politiques au service du capitalisme qui hurlent la mort du communisme depuis 1991.

Le communisme et le Parti communiste ne sont pas morts. Ils pêtent la forme pendant que ce capitalisme qui nous écrase et nous pollue et refuse d'agoniser, préférant provoquer des guerres néo-coloniales à travers le monde et exporter la misère partout dans le monde pour maintenir sa seule boussole : le taux de profit des actionnaires.

L'enterrement de l'enterrement du PCF n'a pas eu lieu.

On attend encore l'enterrement du capitalisme. A nous d'en rédiger le faire-part ?

IMGP6366.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires