Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 09:51

Comment creuser les déficits sociaux et freiner la croissance ? Hollande utilise les mêmes solutions que Sarkozy !

On va encore dire que les communistes font le "jeu de la droite" en critiquant le gouvernement socialiste-écologiste de Hollande et Ayrault ! Mais pouvons-nous faire sembalnt que tout va bien quand cette majorité s'enfonce dans une stratégie catastrophique pour le peuple de France ?

Les communistes n'ont pas vocation à être l'orchestre du Titanic pendant que coule le navire !

Après le vote de la loi sur la "sécurisation du travail" qui brise des protections essentielles du Code du Travail au détriment des travailleurs et l'annonce d'une énième réforme des retraites qui va encore reculer l'âge de départ des salariés, voilà que le gouvernement Ayrault s'attaque désormais au salaire des 5,2 millions de fonctionnaires, comme le faisait Sarkozy !

Est-il possible de trouver un jour une mesure prise par ce gouvernement qui soit juste économiquement ? La réponse est malheureusement non et, pour cette raison, nous ne pouvons que combattre une telle politique !

Encore une fois, certains politiciens vont tenter de dénigrer les fonctionnaires pour justifier une mesure, le gel de leurs salaires en 2014, qui va pénaliser toute l'économie française, donc également le secteur privé et ses salariés.

Car, quand on bloque les revenus d'un quart des travailleurs français, on diminue forcément le pouvoir d'achat des familles concernées : un salaire bloqué quand les prix montent et que de nouvelles taxes apparaissent, ce sont des familles qui diminuent leurs dépenses et une consommation qui ralentit. Toute l'économie en pâtit, depuis le commerce jusqu'aux entreprises industrielles qui n'écoulent pas leur production.

Faut-il aussi rappeler que l'indice des fonctionnaires, qui permet le calcul de la solde de chaque fonctionnaire, est bloqué déjà depuis 2010, sous Sarkozy ? Quatre années sans revalorisation salariale !

Au delà du seul aspect consommation, ce blocage des salaires des fonctionnaires entraient aussi un manque à gagner évident pour la Sécu et les Caisses de retraites. On nous parlera de déficits par la suite !...

Allègements fiscaux pour les entreprises, dérégulation du marché du travail, privatisations annoncées pour le bénéfice des spéculateurs contre blocage des salaires des fonctionnaires, dérégulation du marché du travail (bis !), refus d'une amnistie sociale et allongement de la durée de cotisation pour la retraite, ce gouvernement a fait un choix politique : celui de se ranger dans le camp du patronat et de la finance contre le camp des travailleurs.

Les communistes interpellent régulièrement le gouvernement et le Parti socialiste sur ce positionnement, appelant les militants et adhérents socialistes sincères à agir avec le PCF et le Front de Gauche pour gagner le "changement", la rupture annoncée par Hollande.

L'échec du candidat socialiste à Villeneuve-sur-Lot, comme les 7 échecs électoraux précédents et les mauvais sondages du Parti socialiste ne sont pas à rechercher dans des excuses bidons mais bien dans un désaveu grandissant d'une politique digne de Sarkozy que les électeurs ont rejeté massivement en mai et juin 2012.

Comme en Grèce ou en Espagne, comme au Portugal, en Grande-Bretagne ou en Allemagne, le capitalisme a provoqué une crise et profite de l'explosion du chômage pour remodeler une société à son avantage, en pressurant financièrement les travailleurs, en les précarisant toujours plus.

Il est dommage que des partis qui se disent de gauche se prêtent volontairement à ce jeu contre les peuples d'Europe. Le Parti socialiste prend le risque de rejoindre ses camarades socilaistes espagnols et grecs dans les tréfonds des scores électoraux en poursuivant des politiques de droite.

Pour leur part, les communistes restent persuadés qu'il existe d'autres pistes pour financer nos services publics et notre protection sociale. Pour cela, il est nécessaire de s'attaquer aux puissances financières qui dictent leurs lois actuellement et de réorienter les masses gigantesques d'argent qui partent en Bourse ou dans des paradis fiscaux vers l'emploi productif et les services à la population.

Bloquer le salaire des fonctionnaires, tout comme promouvoir des contrats précaires et bloquer le SMIC, c'est finalement jouer contre la croissance et les déficits publics.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires