Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 10:09

Le Premier ministre a présenté son plan de 50 milliards d’euros d’économies, à mettre en place pour la dernière moitié du quinquennat.

Un plan d’austérité brutal, "dur avec les faibles et faible avec les durs" analyse Thierry Lepaon de la CGT.

Pour le secrétaire national de la CGT, Manuel Valls a annoncé de bien "mauvaises nouvelles". "Notre bien commun" comme "la santé et les services publics sont remis en cause par ce pacte d'austérité que prépare le gouvernement" explique-t-il. Ainsi le Premier ministre a promis "le gel des salaires des fonctionnaires", et au "même moment il a trouvé 30 milliards d'euros pour les entreprises", dans le cadre du pacte de responsabilité. Le gel des salaires, qui n’a pas évolué depuis 2010 et qui est annoncé bloqué jusqu'en 2016 ! , n’est pas la seule annonce qui fait dire à Thierry Lepaon que "ce gouvernement est dur avec les faibles et faible avec les durs".

Valls a ainsi annoncé que les prestations sociales "ne seront pas revalorisées jusqu'en octobre 2015". "Cette stabilité concernera les pensions du régime de retraite de base" pour 1,3 milliard d'euros ainsi que "les retraites complémentaires qui relèvent des partenaires sociaux" pour 2 milliards d'euros, a-t-il précisé. Une mesure qui devrait épargner les minima sociaux. Sauf que la revalorisation promise du RSA, du complément familial et de l'allocation de soutien familial, seront "décalés d'une année"…

Des mesures qui "auront des conséquences très douloureuses, notamment pour les retraités" a réagit de son côté Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF.  

Le Premier ministre a toutefois assuré que "pour garantir la sécurité des Français, nous créerons les postes prévus dans la police, la justice et l’administration pénitentiaire". Un vrai discours de droite ! Rien pour l'éducation, la recherche ou la santé !

"Plus vite, plus fort, mais pas plus juste"

Globalement, les 50 milliards d'économies porteront à hauteur de 18 milliards pour l'Etat, 11 milliards pour les collectivités territoriales et 21 pour la protection sociale. Ce plan d’austérité est selon Dartigolles, "plus vite, plus fort", en effet, mais en aucun cas "plus juste".

Marie-Noëlle Lienemann, de la gauche du PS,  va dans le même sens et juge que les annonces de Manuel Valls allaient être "très défavorables pour le pouvoir d’achat des classes modestes et populaires", estimant qu'on ne pouvait y voir de la "justice sociale". La sénatrice illustre son propos: "deux milliards de non revalorisation des retraites, c'est moins que ce que va toucher la grande distribution avec le Crédit impôt compétitivité emploi, dont elle n'a pas besoin". Payer toujours moins cher les salariés : le rêve de toute entreprise !

Le constat est tout aussi sombre chez Force Ouvrière: "de telles décisions vont pénaliser lourdement, notamment les plus défavorisés, et accroître les inégalités, la précarisation et la pauvreté. Elles font également glisser l’économie française vers la déflation et aggraveront la situation financière de l’assurance chômage. Comme FO l’a affirmé à différentes reprises, l’austérité est triplement suicidaire : socialement, économiquement et démocratiquement."

Ce "programme de stabilité" des finances publiques du gouvernement sera examiné le 23 avril en Conseil des ministres, puis soumis au vote de l'Assemblée nationale le 30 avril. "Les mesures d'économies trouveront leur traduction dans les textes financiers qui seront présentées avant l'été - projet de loi de finance rectificative, projet de loi de financement de la sécurité social rectificative - puis à l'automne avec la loi de programmation des finances publiques. Elles feront bien sûr l'objet d'un travail très étroit avec la majorité parlementaire et de manière plus large avec le parlement", a conclu Manuels Valls, qui a souhaité rappeler son intention de se plier au diktat des 3% de déficit imposé par Bruxelles dès 2015.

Tout espoir de voir cette majorité prendre en compte le message des Français le 23 mars dernier est donc perdu ?

Si, comme le disait Pierre Laurent, ce "gouvernement n'entend que de l'oreille droite", alors faisons toujours plus de bruit à gauche pour nous rendre audibles !

Le 25 mai, aux élections Européennes, c'est bien un message de gauche qui doit être envoyé, à la fois à ce gouvernement et aux technocrates de Bruxelles, au service des lobbies financiers.

Electeurs Hollande déçus, prenez votre destin en main et votez Front de Gauche le dimanche 25 mai ! Votez Jacky Hénin dans la circonscription nord-ouest !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires