Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 17:25
L’UFC-Que Choisir reproche aux opérateurs de s’offrir une « rentabilité exceptionnelle » sur le dos des consommateurs.

Juste derrière Orange en France mais devant à l’échelle européenne, l’opérateur de téléphonie SFR se porte bien. Trop bien même. Comme ses concurrents. Qui n’en sont pas vraiment. Hier, UFC-Que Choisir a présenté une contre-enquête sur le marché de la téléphonie mobile en réponse à celle des opérateurs qui se targuaient, en mars, de pratiquer des prix parmi les moins chers d’Europe. Faux, rétorque l’association de défense des consommateurs, qui reproche aux trois principaux opérateurs de s’offrir une « rentabilité exceptionnelle » sur le dos des consommateurs. Après avoir obtenu en 2002 la « tarification à la seconde », l’association soupçonne les groupes de continuer le jeu des « ententes illicites » qui amène Orange (46 % des parts de marché), SFR (34 %) et, dans une moindre mesure, Bouygues (18 %) à « verrouiller le marché », dénonce Alain Bazot, président d’UFC-Que Choisir. Et ce alors même que la Cour de cassation vient de confirmer l’amende record de 534 millions d’euros infligée en 2005 aux trois opérateurs par le Conseil de la concurrence pour s’être entendus sur les tarifs.

L’association pense que ce défaut de concurrence permet « d’enfermer les consommateurs dans des conditions commerciales désavantageuses ». Contrairement à l’Italie ou la Grande-Bretagne, par exemple, la France développe peu de « prépayées », formule qui permet de consommer exactement les unités achetées. Les opérateurs misent au contraire sur les forfaits, qui augmentent le prix de la minute dès lors que temps contenu n’est pas entièrement utilisé. De plus l’engagement contractuel contraint à rester vingt-quatre mois chez le même opérateur. « Cette situation rend les changements compliqués. En fait, il s’agit moins d’une fidélisation du client que d’une prison pour le consommateur », s’inquiète Édouard Barreiro, chargé de l’enquête. « Il faut impérativement limiter les engagements à douze mois », estime Alain Bazot.

Quant aux prix, la baisse intervenue en France depuis 2000 (de 21 % à 28 % selon les calculs) est largement inférieure à celle des autres pays européens (- 57 % en Grande-Bretagne). « Le quasi-triplement du trafic voix sur une infrastructure amortie est à l’origine d’économies d’échelle hors du commun et dans tous les cas très supérieures à la baisse modérée des prix », dénonce UFC-Que Choisir. Pour l’association, le taux de rentabilité des opérateurs est « anormalement élevé ». Un rapport du cabinet d’expertise comptable Sextant, remis au comité d’entreprise de SFR en octobre dernier, souligne que le flux de trésorerie de l’opérateur mobile pourrait représenter 30 % de son chiffre d’affaires à la fin 2008, soit une marge nette de 20 %.

Paule Masson, "L'Humanité" du 11 juillet

PS : "la concurrence bénéficie au consommateur" selon la Droite ; si vous connaissez des gens qui croient à cette blague, donnez leur cet article ! Trois entreprises qui se partagent un marché finissent toujours par "discuter" affaires. On connaît la chanson avec les sociétés des eaux (filiales de Vivendi, Bouyghes,...).

Solidaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires