Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 17:13

Paris : mardi 31 juillet 2007 à 14h30 devant l’Assemblée Nationale Métro Assemblée Nationale ou Invalides

Les fédérations du transport CGT, CFDT, FO et CFTC appellent à une journée de mobilisation nationale contre le projet de loi sur le service minimum mardi 31 juillet prochain.

Le projet de loi sur le service minimum dans les transports terrestres est examiné depuis mardi par le Sénat, où il vient d’être adopté par 199 voix contre 123. Le texte sera ensuite examiné le 31 juillet par les députés à l’Assemblée nationale, en vue de son adoption définitive avant la clôture de la session extraordinaire du Parlement le 3 août. C’est la CGT qui, il y a une dizaine de jours, a lancé l’idée d’un rassemblement ce jour-là en proposant aux autres syndicats de s’y associer.

"En imposant des restrictions sur le droit de grève, atteinte caractérisée à ce droit constitutionnel individuel, le gouvernement veut détourner l’attention des usagers et de l’opinion publique", déclarent les quatre fédérations dans un communiqué commun rendu public aujourd’hui par Bernard Thibault lors d’une conférence de presse au siège de la CGT, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). "Il veut autant masquer son désengagement que se protéger des capacités de réaction des salariés face à ses intentions de réduire encore plus les services publics, considérés dépenses superflues, et de mettre en œuvre des mesures antisociales", ajoutent-elles.

Pour les quatre syndicats, "non seulement la loi vise à cadenasser les conditions du droit de grève, mais pire, en refusant d’y intégrer au Parlement la moindre proposition des organisations syndicales, elle entend verrouiller le dialogue social". Dans leur communiqué, ils préviennent qu’ils "n’entendent pas laisser passer sans réagir cette opération de communication hypocrite et démagogique, d’ores et déjà perçue comme telle". Les syndicats appellent "usagers et salariés du privé comme du public à faire du 31 juillet une première étape en participant aux initiatives dans les départements, dont le rassemblement en Ile-de-France à 14h30 devant l’Assemblée nationale".

Bernard Thibault prévient toutefois qu’on "n’en aura pas fini avec le vote à l’Assemblée nationale, d’une part sur le plan du droit, et d’autre part sur la mobilisation qui ne va pas s’arrêter au 31 juillet", laissant planer la menace d’une rentrée sociale agitée. Estimant que ce projet de loi est anticonstitutionnel, il a par ailleurs précisé que la CGT avait pris contact avec une soixantaine de députés afin que ces derniers saisissent le Conseil constitutionnel pour "atteinte au droit de grève".

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires