Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 09:05

Près des trois quarts des Français (72%) déclarent souhaiter l'organisation d'un référendum sur le traité européen instituant la "règle d'or" d'équilibre budgétaire, selon un sondage CSA pour "l'Humanité" ce lundi.

A la question de connaître leur souhait de voir organiser un référendum sur le traité européen instituant la "règle d'or" d'équilibre budgétaire, assortie d'une explication sur la règle d'or qui "prévoirait un retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2016 et s'imposerait donc au budget de l'Etat voté chaque année au Parlement, ce sont 72 % des sondés qui répondent OUI.

80 % des électeurs Front de Gauche et 75 % des électeurs de droite y sont favorables mais également une très grande majorité d'électeurs socialistes. Ils sont en effet 66 % à se dire favorables au référendum !

Ecoutez vos électeurs messieurs les socialistes !

Et puisque notre gouvernement souhaite instaurer par les armes la démocratie en Syrie, peut-être peut-il l'appliquer pacifiquement en France ?

Il semble malheureusement que ce gouvernement n'en prenne pour l'instant pas le chemin.

Il y a même une volonté de museler les contestations au sein même du Parti socialiste.

Claude Bartolone, président socialiste de l'Assemblée nationale affirmait ce matin sur RTL que cela le "dérangerait" si des députés socialistes votaient contre le Traité Sarkozy-Merkel. Peut-être que ceux-ci trouvent dérangeant que leur parti vote aujourd'hui ce qu'il dénonçait hier, lorsqu'il était dans l'opposition ?

Pour faire avaler la couleuvre, les responsables socialistes n'ont qu'un argument : faire croire qu'ils ont obtenu de grandes avancées sur ce texte depuis l'élection de François Hollande.

Claude Bartolone vantait ce matin les grandes conquêtes de son leader : "Il a obtenu une mobilisation des fonds structurels européens, le fait que soient taxés les transactions financières". 230 milliards sur 5 ans, dont la moitié de fonds qui étaient déjà engagés sous d'autres noms ? Tout ça à répartir sur 27 états ! ! Waouh ! Quand on sait que Sarkozy à lâcher 250 milliards d'euros fin 2008 (en une seule fois !) pour secourir ses amis banquiers français, on voit bien que la somme annoncée est finalement faible par rapport aux enjeux. Sans parler des conditions d'attribution !...

Mais, au delà de cette maigre enveloppe, le traité reste foncièrement mauvais sur le fonds : il s'agit toujours d'imposer la Règle d'or aux peuple d'Europe et de transférer le contrôle du buget national dans les mains de Bruxelles !

Le fonds du traité reste fixé sur l'austérité et la perte de souveraineté de la Nation sur son propre budget ! Mais, là, silence !

Claude Bartolone, numéro 4 de la République, continue ainsi d'affirmer à destination des cadres du PS, notamment des députés et sénateurs récalcitrants : "Quand je vois que nous allons examiner un texte qui correspond totalement aux engagements pris par François Hollande pendant la campagne, il faut que les députés qui ont fait campagne sur le programme de Hollande et qui ont été élus grâce à son élection à la présidentielle puissent quand même le reconnaître". En clair : il y a la ligne officielle du Parti et tout le monde doit s'y tenir.

Au journaliste qui lui demande dans la foulée, en parlant des élus, "Donc tous devront voter oui ?", Claude bartolone répond : "L'objectif, c'est celui-là". "Il va falloir discuter".

Face à ce refus de toute discussion démocratique, le Parti communiste, avec le Front de gauche, cherchent à élargir la mobilisation démocratique en faveur d'un référendum, vers toutes les forces, politiques, syndicales, associatives, qui souhaitent s'unir dans cette bataille.

Lors des universités d'été du Front de Gauche, à Saint Martin d'Hères (Isère) ce week-end, Jean-Luc Mélenchon a ainsi déclaré : "Nous, Front de gauche nous adressons, non pas à ceux qui sont d'accord avec nous (...) mais à tous ceux qui veulent, personnes, organisations, associations, syndicats", un appel "à une manifestation nationale à Paris venant de tout le pays", en notant la nécessité d'"une sorte de comité national pour le référendum".

La bataille est ouverte pour empêcher ce que Pierre Laurent, secrétaire national du PCF décrit comme "une camisole de force qui sera assignée à la France si nous signons ce pacte".

Le peuple est souverain en démocratie. Ceux qui commence déjà à affirmer que la question est trop compliquée et que certains électeurs ne comprendaient pas, ceux-là devraient avoir honte ! De tels propos sont dignes des régimes autoritaires qu'ils sont les premiers à dénoncer !

On comprend que de tels propos soient tenus par des partisans de l'intégration européenne. C'est d'ailleurs le sens que nos "élites" lui ont donné et c'est le sens de ce traité : retirer au peuple, crétin par essence, le droit de décider de son destin pour le confier à une minorité de technocrates qualifiés (autodésignés comme tel !).

Pour notre part, nous croyons en la capacité du peuple de décider de son propre destin.

Les communistes, avec le Front de gauche, se battront pour que le peuple français puisse discuter en connaissance de cause du contenu de ce traité et que ce soit lui, et non une minorité qui n'en n'a pas le mandat, qui choisisse désormais ce que peut ou non dépenser notre nation.

Dès cette semaine, nous serons présents sur le terrain pour faire signer cette pétition. En attendant le grand rendez-vous de mobilisation que constituera la Fête de l'Humanité, au Bourget, les 14, 15 et 16 septembre prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires