Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 09:57

On ne sait plus où donner de la tête ! Entre l'affaire Copé, l'affaire Buisson et les menaces judiciaires sur Nicolas Sarkozy, la droite occupe le devant de la scène des scandales.

Par où commencer ? Commençons par le chef !

Nicolas 1er Sarkozy a vraiment des problèmes avec ses conseillers.

Si, aujourd'hui, c'est Patrick Buisson qui occupe le devant de la scène médiatique, il faut se souvenir de l'arrestation fin août de Boris Boillon, lui aussi ancien conseiller de Sarkozy à l'Elysée et ancien ambassadeur de France en Tunisie, en gare du Nord, à Paris, avec 350 000 euros et 40 000 dollars en espèces alors qu'il s'apprêtait à partir à Bruxelles. Pour un type qui a eu des responsabilités au sommet de l'Etat, l'évasion de capitaux à l'étranger est un délit pour le fisc qu'il ne peut méconnaître.

L'argent et la droite, c'est toujours une histoire d'amour. Mais aussi un vice.

Mais d'autres enquêtes se multiplient autour de Sarkozy.

Il y a l'affaire Karachi, dont on attend encore les conclusions. Il y a aussi l'affaire du meeting de Toulon, en novembre 2011, meeting devant 1 000 personnes et qui n'apparait pas dans les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Mardi 4 mars, juste avant la sortie de l'affaire Copé, la justice a ouvert une enquête pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction, qui a mené  à des perquisitions aux domiciles et dans les locaux professionnels de Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, et du haut magistrat Gilbert Azibert.

Cela a t-il à voir avec l'affaire Bettencourt, toujours en cours ? En tout cas, cela s'ajoute à l'enquête sur l'arbitrage Crédit Lyonnais / Bernard Tapie.

C'est toujours l'argent qui risque aujourd'hui de faire plonger Jean-François Copé, accusé d'avoir favorisé deux de ses proches qui auraient surfacturés leurs prestations pendant la campagne présidentielle de Sarkozy en 2012. Ou comment se servir dans la poche de son propre parti !...

Et donc, depuis quelques jours, c'est une véritable farce qui s'est ouverte autour des enregistrements faits par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson.

Au delà des méchancetés et autres vacheries des uns envers les autres, c'est la personnalité de Patrick Buisson qui fait, enfin, l'actualité : ancien rédacteur en chef du torchon d'extrême-droite "Minute", Patrick Buisson se revendique toujours "royaliste" et "monarchiste". Aujourd'hui, ces "idéaux" sont souvent l'apanage de courants d'extrême-droite comme l'Action Française.

Qu'un Président de la droite "républicaine" ait fait appel à un homme d'extrême-droite pour le conseiller aurait dû choquer bien au delà des forces de gauche et des mouvements anti-fascistes. En tout cas, la place de Patrick Buisson au sein de l'équipe Sarkozy éclaire mieux l'évolution réactionnaire de l'UMP sous Sarkozy et l'acquisition de valeurs ultra conservatrices par de nombreux responsables de la droite française.

Ainsi, entre les affaires, les enquêtes et les psychodrames, la droite française montre toute sa médiocrité.

Alors que le gouvernement socialiste - écologiste actuel ne fait pas mieux que Sarkozy, l'UMP espérait récupérer des positions avec les élections municipales qui approchent, puis, l'an prochain, avec les élections départementales et régionales.

Dans ce capharnaüm politique, il y a peu de place pour les français et leurs inquiétudes, en premiers lieux le chômage et la précarité.

Dans une société en crise, quand la classe politique se décompose, c'est régulièrement l'extrême-droite qui grandit, soutenue par des médias et une classe économique qui doit, à tout pris, trouver une solution politique de remplacement pour maintenir son hégémonie sur la société.

L'heure est grave car notre pays est à un tournant.

La responsabilité des militants et des sympathisants d'une gauche combative, de la seule gauche, celle qui veut changer la société, cette responsabilité est forte. Elle nécessite la mobilisation de tous pour rompre avec le schéma que souhaitent les puissances d'argent et l'avenir brun et sang qu'il implique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires