Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 10:00

Ne pas manger de viande, mettre des pierres dans les toilettes pour économiser de l'eau, voilà les conseils que l'on trouve dans un livret pour les chômeurs édité en Allemagne, qui suscite la polémique dans le pays.

Le livret, distribué par le Centre pour l'emploi du district de Pinneberg, dans l’État fédéré de Schleswig-Holstein (Nord), s'adresse aux familles qui reçoivent l'aide Hartz IV, destinée aux chômeurs qui ne reçoivent plus les allocations-chômage.

Les conseils sont donnés sous la forme d'une bande dessinée, comprenant les « astuces de la famille Fischer », composée de quatre membres.

Parmi les propositions, on trouve le fait de renoncer à la consommation de viandes pendant une semaine : « De toute façon, je veux être végétarienne », affirme Lara, la fille de la famille imaginaire.

Plus tard, la famille décide de vendre sur Internet des meubles anciens, réussissant ainsi à récolter 350 euros, et commence à boire l'eau du robinet pour ne pas gaspiller de l'argent avec de l'eau en bouteille.

Le livret comprend même d'autres conseils : mettre des pierres dans la chasse d'eau pour économiser sur la facture d'eau ; éviter que la température de la maison ne dépasse les 20 degrés ou ne pas faire d'achats au super-marché sans une liste de courses et avec l'estomac vide.

Le Centre pour l'emploi de Pinneberg recommande également de faire le shopping dans des boutiques au moment des soldes et des liquidations : « les articles de la saison dernière peuvent aussi être intéressants ».

L'initiative pourrait être considérée comme une idée malheureuse de ce centre du Nord de l'Allemagne. Toutefois, elle a pris de l'importance quand le sous-directeur de l'Agence nationale pour l'Emploi, Heinrich Alt, a exprimé son enthousiasme, qualifiant le livret de « guide extraordinaire ».

Les aides Hartz IV sont une sorte de revenu minimum garanti qui comprend le paiement d'un loyer et un petit montant de subsistance de 350 €. Les bénéficiaires peuvent faire de petits boulots qui leur permettent de gagner jusqu'à 100 € de plus. Des priviligiés ces bénéficiaires des aides sociales !

Pour accéder à ces aides, le candidat ne peut pas avoir d'actifs ou d'économies. Si il possède une maison, des bijoux ou d'autres articles de valeur, il doit les vendre. Il ne peut pas également recevoir d'aide de ses proches ou ses amis (Vive la solidarité !), et pour contrôler son niveau de vie, l'agence pour l'emploi a le droit d'envoyer un inspecteur à la maison pour vérifier si il existe des objets considérés comme « inappropriés ».

Selon des informations qui ont filtré dans la presse, le contrôle va jusqu'à surveiller les courses au super-marché, et même les boîtes aux lettres. Et on critiquait la Stasi en RDA ?...

Le mobilier est une des rares choses qu'ils peuvent garder ou vendre, leur permettant de conserver l'argent ainsi récolté.

Contre ce système humiliant, se sont élevées des voix qui le considèrent inconstitutionnel, vu que la Loi fondamentale garantit dans son premier article le droit de chaque personne à la dignité.

Le "modèle allemand" que nous vantent ceux qui, en France, n'arrivent plus à sauver du naufrage le système capitaliste, est un mirage, une illusion pour les travailleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires

Hannibal Lecteur 07/08/2013 15:27


"Dites moi ce dont vous avez besoin ! Je vous dirais comment vous en passer."


Ce centre pousse la logique assez loin : pas d'argent pour manger de la viande ? mangez des nouilles ! Pas d'argent pour payer vos factures d'eaux ? Ne tirez pas la chasse !...


 


Et bientôt ! Ils diront aux pauvres de garder leurs rognures d'ongles : c'est plein de soufre et c'est donc bon pour les cheveux et... les ongles !


 


En 1944, les nazis faisaient tourner des films de propagande où l'on voyait des déportés danser, afin de faire passer les camps de la mort pour des centres de loisirs.


Aujourd'hui, des reportages montrent des bénéficiaires des minimas sociaux qui achètent de belles voitures. On veut nous faire croire que, finalement, c'est tellement sympa d'être pauvre en
France ! Que les bénéficiaires du RSA sont de vilains privilégiés vautrés dans leurs canapés à rien foutre et payés par les contribuables honnêtes.


Un peu comme les déportés qui dansent dans leurs camps de vacances... Honteuse propagande !


 


La télévision détourne le regard des français des quelques grandes entreprises et des quelques milliers de riches français qui profitent de la crise et de l'appauvrissement généralisé.


Mais comme la misère est réelle, certains sont bien obligés de proposer des "solutions", aussi débiles et incroyables soient elles !


Cordialement

Solidaire 07/08/2013 15:44


Le fait que cela se passe en Allemagne n'est qu'une coincidence ! Avec les difficultés grandissantes des français (de toutes origines), c'est désormais le budget alimentaire qui est mis en cause
comme l'ont montré les chiffres de la consommation cet été : beaucoup de familles réduisent désormais ce budget, n'achètent plus de produits "de luxe" comme la viande, justement ! Et les organismes
humanitaires le confirment : il y a de plus en plus de personnes en difficulté dans ce domaine ! Quand une population ne peut plus se nourrir, c'est qu'on atteind le fonds ! Et, comme vous le
soulignez, Hannibal, d'autres s'engraissent sur le dos du pays ! Pas les immigrés ni les fonctionnaires, comme la droite et l'extrême-droite voudraient nous le faire croire, mais bien de bons
français, qui vivent dans les beaux quartiers des villes riches, et possèdent un solide capital, en général obtenu par héritage. Au delà de cet idée, cet article a aussi pour but de briser le
discours qui veut que l'Allemagne et ses travailleurs sont "plus compétitifs" et que la situation y est meilleure. Tout cela n'est que du vent pour faire passer l'idée que les travailleurs doivent
faire de nouveaux "efforts". Mais qui demandent aux capitaux et aux grandes fortunes de faire des efforts ? C'est bien une question de vision politique, d'idéologie : le monde se résume t-il à une
gigantesque marché où tout s'achète, surtout au moins cher, les êtres humains notamment, et où ceux qui ont l'argent décide de l'endroit où ils le font fructifier, sans avoir de comptes à rendre à
laurs concitoyens, aux peuples, aux élus ? C'est le modèle libéral ! Pour nous, communistes, au contraire, la richesse et le progrès doivent bénéficier d'abord aux Hommes. Il ne peut y avoir de
richesses personnelles bâties sur la misère, l'apauvrissement, l'exploitation des autres ! Cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas y avoir de richesses individuelles ! Cela veut dire simplement que
la société doit avoir un droit de regard sur la circulation des richesses, que chacun a droit à un travail, à un salaire décent, à un logement décent, à la santé et à l'éducation. La société doit
le proposer à chacun (Déclaration universelle des Droits de l'Homme) et, donc, prendre les mesures pour s'assurer d'y arriver, quitte à nationaliser certains secteurs et services clés, pour
garantir une bonne qualité de service au moindre coût. Cordialement