Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 09:07

Quand l'explosion des maladies neurologiques crée de nouveaux marchés.

C'est une entrevue sur le site Article11 qui nous a donné envie de vous parler de ces graves maladies que sont Alzheimer, Parkinson, la sclérose en plaque ou l'autisme, maladies neurologiques qui prennent une ampleur inquiétante en Europe, en France en particulier.

Les auteurs du livre Menaces sur nos neurones (Actes Sud, 2011), Marie Grosman et Roger Lenglet, sont interrogés sur ce site. Marie Grosman, agrégée en Sciences de la vie et de la terre, est spécialiste en santé publique et en santé environnementale. Roger Lenglet est philosophe et journaliste d’investigation en santé publique.

Ils dissèquent dans ce livre l’affolant développement des maladies neurologiques en France. Rien que pour la maladie d’Alzheimer, 800 000 à 1 million de Français en souffrent déjà et 225 000 nouveaux cas sont recensés chaque année ! Une hécatombe qui n'inquiète pas les pouvoirs publics ?

C'est justement ce que dénoncent ces auteurs : pendant que les pouvoirs publics et instances médicales officielles s’entendent pour ne parler que de traitements, les auteurs de "Menaces sur nos neurones" mettent à jour les causes de cette explosion et les raisons de la paralysie de la prévention.

S’appuyant sur de multiples études scientifiques publiées dans des revues internationales de référence, l’ouvrage trace un tableau effrayant des agressions contemporaines subies par nos cerveaux : mercure, pesticides, aluminium, plomb, PCB, PBDE, particules ultrafines, ondes électromagnétiques... Une « folle bacchanale » d’éléments neurotoxiques conséquence d’« un demi-siècle de prolifération de substances chimiques, de lobbying industriel, d’indulgences calculatrices et de refoulement des questions de santé embarrassantes  ».

Ils tordent notamment le cou à l'argument qui veut que ce soit le vieillissement de la population qui amène à avoir de plus en plus de personnes affectées par ces maladies.

Ainsi, dans le cas de la maladie d’Alzheimer, considérée comme une maladie du grand âge, de plus en plus de « jeunes » sont touchés : la France compte aujourd’hui de 30 à 50 000 malades de moins de 60 ans. Même les adolescents commencent à être concernés : le plus jeune cas a été décelé à 13 ans. Une réalité qui a de quoi faire peur.

Dans le cas de l'autisme, on dénombre 600 000 personnes autistes en France, et le nombre d’enfants concernés a été multiplié par 50 en 17 ans. Par définition, le vieillissement de la population n’est évidemment pas en cause pour l’autisme. CQFD !

Actions des molécules isolées et action combinée des toxiques (effet cocktail) expliquent une croissance phénoménale du nombre de malades. Une étude du Collège européen de neuropsychopharmacologie, publiée en septembre 2011, a montré que plus de 38 % des habitants de l’Union européenne souffrent de maladies ou troubles neurologiques. Ces affections sont responsables de plus de la moitié des Années vécues avec une incapacité (AVI : en clairs les années où l'on vit en "mauvaise santé"), bien davantage que le cancer ou le diabète. Et les projections s’avèrent effrayantes : elles prévoient de 115 à 130 millions de malades d’Alzheimer dans le monde à l’horizon 2050.

En face, on ne nous parle que de diagnostic, d'accueil et de soins. Il s'agit là de solutions palliatives qui ne freinent en rien ces épidémies mais qui, par contre, rapportent beaucoup d'argent aux firmes qui produisent les diagnostics et les médicaments sensés soigner le maladies concernées.

Ce ne serait pas le cas d'une politique de prévention, bien évidemment, puisqu'elle amènerait probablement à revoir les autorisations de certains produits chimiques, pas seulement les pesticides, et à revoir les modes de production pour diminuer ou supprimer les risques du consommateur.

La connivence entre autorités, firmes industrielles, firmes pharmaceutiques et l'inertie de la société font que rien ne bouge vraiment.

Il faut de véritables scandales sanitaires pour que notre société se décide à réagir et que les personnes dont le rôle est de protéger le citoyen prennent enfin leurs responsabilités : autorités sanitaires, organismes de contrôle, décideurs politiques. C'était le cas dans les dossiers du sang contaminé, de l'amiante, des éthers de glycol ou du Médiator. Et on voit combien cela traine encore !

Je vous invite à lire cette entrevue complète (lien en bas de l'article) en rapprochant ce scandale d'une réflexion globale sur notre modèle de société, une société de consommation dans un cadre capitaliste où il faut produire toujours plus, toujours moins cher et créer des besoins chez le consommateur, sans souci pour l'environnement lors de la production et au moment de l'élimination du produit.

Le capitalisme sent quand même le vent tourné et a développé, pour ceux qui en ont les moyens et qui s'en préoccupent, des filières officiellement plus saines. Une niche économique où investir pour de nouveaux bénéfices. Pensons à tous ces produits présentés comme "sains", "verts" sans parabènes ou sans autre chose et qui contiennent encore d'autres composés toxiques dans de superbes emballages plastiques non biodégradables.

Il est grand temps de passer à un autre modèle économique où les critères sociaux, sanitaires et environnementaux seront enfin pris en compte !

Solidaire

Cliquer ici : http://www.article11.info/?Maladies-neurodegeneratives-Rien-n

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires