Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 09:25

Trois reculs majeurs de la majorité socialiste en quelques jours : c'est trop !

Tout va bien ? La France entre officiellement en récession et le pouvoir d'achat des français plonge (pas celui des plus riches, en tout cas !).

Et que fait notre gouvernement de "gôche" ? Il recule face à toutes les exigences patronales !

Première étape : le Sénat vient de voter l'adoption de la loi de "Sécurisation de l'emploi", volet législatif de l'Accord National Interprofessionnel signé par le MEDEF et par des syndicats "réformistes" minoritaires.

169 sénateurs ont voté ce texte et 33 seulement ont voté contre. Les sénateurs socialistes et radicaux, mais aussi la grande majorité des centristes ont voté pour le projet de loi. L'UMP s'est abstenue ainsi que les écologistes. Le CRC (communiste) a été le seul groupe à voter contre.

Ce texte est un véritable coup de couteau dans le Code du travail et va fragiliser la situation des salariés très rapidement : mobilité forcée, plans sociaux difficilement contestables par les syndicats,... ce texte est à sens unique en faveur des entreprises.

Deuxième étape : les parlementaires socialistes ont annoncé par avance qu'ils voteraient contre le projet de loi communiste interdisant les licenciements boursiers. L'argument repose sur un projet de loi de leur sauce, bien moins virulent et efficace. "C'est un enterrement de première classe, un manque de courage alors que ce texte est attendu par les travailleurs", a réagi André Chassaigne, chef de file des députés du PCF et du Front de Gauche, devant la presse.

Troisème étape : la volonté des députés de socialistes de renvoyer en commission parlementaire le projet de loi d'amnistie sociale proposé, là encore, par les élus communistes. C'est un moyen de répondre aux attentes du gouvernement qui, après avoir laissé voter cette loi au Sénat, à changer son fusil d'épaule (après un appel de Laurence Parisot ?) et refuse maintenant cette loi.

Avec un recul historique du pouvoir d'achat des français (- 0,9 % l'an dernier !) et une économie officiellement entrée en récession, ces différentes reculades du pouvoir socialiste sont de mauvaise augure pour les travailleurs.

Bien loin d'une rupture avec le gouvernement précédent, d'un "changement" pourtant annoncé, l'arrivée au pouvoir de François Hollande et de la majorité socialiste-écologiste à l'Assemblée nationale n'a amené que des mesures qui s'inscrivent dans la logique libérale du capitalisme, au service des intérêts des grandes entreprises et des spéculateurs. Toujours plus de dérégulation sociale, de cadeaux fiscaux aux entreprises et, à l'inverse, de rigueur pour les salariés et les retraités.

Le 16 mai, la CGT organise une journée de mobilisation en faveur de la loi contre les licenciements boursiers.

Si nous soutenons cette initiative, c'est toute la population française, notamment les 52 % d'électeurs de François Hollande en mai 2012, qui devraient se mobiliser pour exiger le "changement" qu'on nous vendait l'an dernier !

Les communistes eurois, comme les communistes partout en France, continueront de batailler en faveur des intérêts des travailleurs, quelle que soit la couleur politique du gouvernement.

La mobilisation du 5 mai dernier à la Bastille, contre l'austérité et pour la VIème République, se poursuivra sous d'autres formes dans les mois à venir.

Nous avons besoin de chacun d'entre vous. La mobilisation, le travail politique, c'est ensemble que nous devons l'organiser.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires