Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 10:27

Les bruits de bottes se multiplient aux frontières de la Syrie sur fond de désinformation de la part des médias français.

Le spectre du scénario libyen hante désormais le Moyen-orient. Après la Libye, et peut-être avant l'Iran, c'est au tour de la Syrie de subir une vague d'attaques médiatiques, préalable à une intervention militaire réelle.

Les cendres fument encore sur Syrte et sur la Libye que nos médias jouent déjà les vautours autour de Damas.

Le scénario semble rodé : quelques manifestations, même d'ampleur, servent de déclenchement à une vague terroriste ; des soldats et policiers sont tués ; les autorités ripostent ; la communauté internationale protestent et fait monter la pression ; les médias soutiennent activement la propagande ; l'ONU exige l'arrêt de la répression ; l'OTAN en profite pour intervenir pour, officiellement, protéger les civils ; la guerre commence avec des opposants civils et désarmés qui renversent militairement un régime qualifié de dictatorial et possédant, lui, une armée et une police entrainées ; un régime pro-occidental est mis en place ; point.

La Libye moderne plonge dans l'arriération religieuse

C'est peu ou prou ce qui s'est passé en Libye. Jamais le gouvernement kadhafiste, quels que soient ses défauts, n'a menacé les "rebelles" à Benghazi. Pourtant, alors que l'ONU votait une résolution appelant seulement à protéger les civils, l'OTAN commença ses bombardements pour quelques semaines, tout au plus. La campagne libyenne a duré plus de 8 mois.

Au final, l'intervention occidentale en Libye aura provoqué la mort de 30 000 civils, essentiellement lors des bombardements, la destruction des infrastructures civiles vitales du pays et l'instauration d'un régime contrôlé par les islamistes d'Al Qaïda. Un retour au Moyen-Âge pour ce peuple qui vivait dans le pays le plus développé d'Afrique ! Pas de quoi se féliciter du bilan !

La Syrie, cible numéro deux

En Syrie, la stratégie occidentale pour abattre le régime actuel se base sur un scénario voisin. La différence repose sur l'utilisation d'un argument ethnique falsifié pour soutenir la propagande médiatique. Ainsi, le régime de Damas serait la dictature d'une minorité alaouïte (un courant de l'Islam) sur un peuple syrien qui n'attend qu'un renversement du pouvoir.

Les occidentaux se sont appuyés sur de vrais mouvements sociaux qui ont secoué et secouent encore la Syrie. Depuis plusieurs années, le libéralisme affecte ce pays (Tiens ! Tiens !) ce qui a entrainé un appauvrissement généralisé du peuple syrien tandis que la liberté d'expression reste sérieusement sous contrôle. Pourtant, le parti Baas au pouvoir à Damas, est à l'origine nationaliste arabe et socialiste. En clair, il prône l'unification du peuple arabe par delà les courants religieux, sur des bases laïques, et au profit de l'ensemble de la nation, syrienne d'abord, arabe ensuite. Un concept partagé par Nasser en Egypte et qui, évidemment, déplait aux puissances occidentales. Ce sont ces bases laïques et nationalistes qui ont rapproché les régimes libyens, syriens et irakiens face aux pétromonarchies arabes (Arabie Saoudite, Qatar, Koweït) qui, en dehors d'être des monarchies, sont des régimes islamistes (la Charia est en vigueur dans ces pays) et complètement soumis aux intérêts économiques occidentaux.

N'oublions pas que Ben Laden était issu d'une riche famille saoudienne, proche de la famille royale et qu'il a été soutenu activement et publiquement par son pays et par les Etats-Unis jusqu'à la veille des attentats du 11 septembre 2001 !

En Syrie, selon nombre de connaisseurs sur internet (qu'on ne voit jamais à la télé, cqfd !), il y aurait dévoiement du mouvement social par des groupes islamistes, souvent infiltrés depuis le Liban voisin. L'exigence de réformes sociales et de réformes démocratiques s'est trouvée éclipsée par des violences islamistes qui ont rapidement provoqué la mort de dizaines de policiers et militaires syriens. Le début d'un engrenage qui a provoqué l'intervention de l'armée dans plusieurs régions du pays.

D'aillerus, quel intérêts auraient les chrétiens et chiites syriens de passer sous un régime islamiste sunnite ? L'expérience libanaise voisine démontre aux syriens les conséquences du communautarisme et c'est bien la laïcité qui reste le ciment du pays et la garantie de la paix politique et sociale.

Côté manipulations, plusieurs sites relatent des témoignages passés dans les médias occidentaux "d'opposants" syriens ayant un accent... libanais. Un peu comme si on interviewait un "opposant" français ayant l'accent québécois ! D'autres parlent d'images de manifestations anti-Bachar El Assad avec des banderoles favorables au régime (!)... C'est sûr que, comme la plupart des français ne parlent pas et ne lisent pas l'arabe, on peut montrer des images de n'importe quoi ! Le coup des armes de destruction massive irakiennes et des couveuses koweitiennes nous rappellent que la manipulation des images est une spécialité occidentale !...

Avec la décision de la Ligue arabe d'écarter la Syrie, on passe un cap supplémentaire. Si cette décision était venue de l'OTAN ou de l'ONU, la manipulation occidentale aurait été grossière. Qu'elle provienne de la Ligue arabe donne l'impression que ce sont des "régimes proches" qui lachent la Syrie alors que la Ligue arabe comprend une majorité de régimes pro-occidenatux comme les pétromonarchies, le Yémen, l'Irak actuelle, le Maroc ou la Jordanie.

D'ailleurs, la Ligue arabe n'a jamais condamné la terrible répression contre la majorité chiite par le pouvoir sunnite de l'émirat de Bahreïn, tout comme elle ne condamne pas la dure répression en cours au Yémen ! Etrange, non ?

Qu'on ne s'y trompe pas ! Au delà d'une désinformation sur les réels événements en cours en Syrie, ce qui se joue actuellement, est la préparation d'une nouvelle intervention armée occidentale dans un pays arabe, dans le but de renverser un régime indépendant et de le remplacer par un pouvoir fantoche au service des multinationales occidentales.

Après la Libye, c'est au tour de la Syrie. Puis viendront l'Iran, peut-être Cuba ou le Vénézuéla ?... A moins que les peuples occidentaux réagissent à temps...

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires