Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 10:21

Le budget 2012 présenté par le gouvernement annonce de nouvelles mesures d'austérité contre le peuple.

On peut parler de la Grèce ou de l'Italie mais la France est elle aussi concernée par une rigueur renforcée ! De réductions budgétaires dans la Santé ou l'Education, ce sont les services publics qui trinquent donc les services gratuits dont nous bénéficions tous. De la même façon, alors que l'on dénonce à juste titre les 6 000 emplois que Peugeot-Citroën vient d'annoncer, les 30 000 emplois de fonctionnaires qui disparaissent chaque année en France contribuent à dégrader le services publics et à faire augmenter le taux de chômage dans notre pays ! Et oui ! C'est ce que taisent les pourfendeurs des fonctionnaires : moins de salariés dans les services de l'Etat, c'est autant de chômeurs en plus !

Mais avec le budget 2012, c'est une nouvelle louche d'austérité qui est rajoutée sur le dos du peuple français.

Tout le monde à en mémoire la taxe sodas, emblématique d'une politique qui taxe d'abord le plus grand nombre avant de taxer les plus riches, les spéculateurs et les banquiers responsables de la crise.

Il y a aussi d'autres mesures comme l'indexation de la revalorisation des aides au logement sur la croissance et non sur l'inflation : cette aide dont bénéficient la plupart des familles modestes tout comme les jeunes et les étudiants pourrait ainsi ne pas évoluer l'an prochain ou si peu (avec une croissance de moins de 1 %) tandis que l'inflation, elle, continuera de rogner sur le pouvoir d'achat des travailleurs à  raison de 2 % par an minimum (2,2 % en 2011). Un écart qui représente des sommes peu importantes par foyer mais toujours vitales quand on a un budget restreint comme c'est le cas de nombreux bénéficiaires des aides au logement.

Et puis, il y a les mesures de déremboursement médical, la taxation accrue des contrats de Mutuelles, les amendes en hausse, les impôts locaux qui connaissent parfois des poussées importantes (comme à Evreux, avec le nouvel impôt "Champredon" de plus de 100 € par foyer !),... des sommes qui sont rognées de ci de là par la droite tandis que les salaires et pensions restent obstinément scotchés à un niveau difficilement compatible avec les juteux bénéfices que se répartissent les actionnaires des grandes entreprises et des banques. Rappelons encore une fois que les actionnaires du CAC 40 vont se répartir 94 milliards d'euros de bénéfices rien que sur l'année 2011 ! Cela en fait des canettes de Coca !...

Pour donner le change, la droite a tenté de ressortir la vieille idée de la participation des salariés aux bénéfices. Un retour aussi du slogan de campagne de l'ex-candidat Sarkozy : "Travailler plus pour gagner plus !". La fameuse prime que devaient touchés les salariés des entreprises dont les bénéfices augmentent par rapport aux années passées, cette fameuse prime s'est transformée en aumône, vous savez, cette piécette que le bon bourgeois chrétien donne au mendiant à la sortie de la messe du dimanche ?!... Certains salariés ne toucheront que 8 €, ou même 1,50 € ! Et encore, cette prime ne concerne au mieux qu'un quart des salariés du privé ! Pour les autres, comme pour les "privilégiés" du secteur public, c'est la soupe aux cailloux.

L'échec de cette mesure et le tollé que les annonces de montants ont fait dans les médias ont vite été enterrés.

Pour donner le change, la droite et le gouvernement ressortent une autre vieile recette, éventée mais qui plait toujours (semble t-il ?), celle de l'opposition entre salariés du secteur public et salariés du secteur privé.

Cette fois, ce sont les jours de carence pour arrêt maladie qui sont concernés. Non content de perdre une journée de salaire, les fonctionnaires passent encore pour des privilégiés sous prétexte que les salariés du privé en perdent une également pour atteindre quatre journées de carence. En clair : on nous fauche de l'argent dans la poche mais il faudrait exiger que l'on en fauche autant dans toutes les poches ? Ou bien faudrait-il que l'on exige du voleur qu'il rende ce qu'il a volé ?

Ce qu'oublient de dire ceux qui tentent de monter les salariés les uns contre les autres, c'est que dans le privé, ces jours de carence sont en général pris en charge par l'employeur. Ce qui ne sera pas le cas du secteur public.

La réalité, c'est que plutôt que se chamailler entre nous, il vaudrait mieux se battre pour obtenir tout bonnement l'annulation de ces jours de carence, dans le privé comme dans le public !

En ce sens, le monde salarié devient suicidaire. Au lieu d'exiger mieux, nombre de salariés en viennent à exiger l'alignement vers le bas des salariés qui bénéficient de régimes meilleurs que les leurs ! En viendrons nous un jour à nous mettre volontairement les chaînes de l'esclavage à jouer à ce petit jeu de jalousie entre travailleurs ?

Chacun sait que cette crise est une crise du système économique dans lequel nous vivons, le capitalisme.

Chacun sait que les banques et les spéculateurs, avec l'aide de leurs agences de notation, ont provoqué l'explosion des dettes publiques et spéculent aujourd'hui contre les états et contre l'euro pour faire des profits.

Chacun sait que les riches bénéficient de privilèges fiscaux exorbitants et qu'ils profitent de la crise pour accroître leurs fortunes.

C'est donc aux riches privilégiés du capitalisme, aux grandes entreprises et aux spéculateurs qu'il faut s'attaquer si l'on veut retrouver des ressources pour l'Etat et pour nos services publics ! pas aux buveurs de sodas, aux mutalistes et aux bénéficiaires d'allocations logement !

Encore une fois, la droite démontre qu'elle mène une politique de classe, une politique qui demande toujours plus d'efforts aux travailleurs, ceux des classes moyennes et populaires, pour maintenir et accroître les privilèges des classes possédantes, à la Bourse, dans les beaux quartiers de Neuilly et au Fouquet's !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires