Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 08:58

Kadhafi est-il mort ? Que l'information se confirme ou non, ce qui est sûr, c'est que la Libye est devenu un champs de ruine mais toujours pas une démocratie.

La nouvelle est arrivée hier en plusieurs phases : Kadhafi a été arrêté ; Kadhafi est blessé et a été arrêté ; Kadhafi est mort ; Kadhafi était blessé, il a été arrêté puis est mort dans une fusillade ;.... Difficile de savoir ce qui s'est passé ! Difficile d'ailleurs de savoir s'il est bien mort ! La mort ou l'arrestation de plusieurs de ses fils ont été annoncées à plusieurs reprises par le CNT tout comme la prise de Syrte ou de Bani Walid avant que ces informations ne soient démenties.

Admettons que Kadhafi soit mort.

L'absence de procès de l'ancien dictateur libyen arrange beaucoup de monde.

A commencer par les dirigeants du CNT, dirigeants autoproclamés d'une rébellion armée et dirigée par l'Occident. Le parcours des principaux dirigeants de l'opposition libyenne est suffisament lié au parcours de Kadhafi pour que ceux-ci préfèrent "effacer" les traces et les témoins de leur passé. Le grand leader du CNT n'est autre que l'ancien ministre de l'intérieur de Kadhafi au temps des infirmières bulgares accusées (à tort) d'avoir empoisonnés des orphelins libyens en 2006 et 2007 ! Le responsable militaire de tripoli est le responsable libyen d'Al Qaïda, emprisonné pour attentat et récemment libéré,....

Mais le décès annoncé de Kadhafi arrange aussi beaucoup les occidentaux. N'oublions pas que c'est l'ex-épouse de Sarkozy qui est venu "négocier" la libération des infirmières bulgares en 2007 et, par la suite, le dictateur libyen a été reçu en grandes pompes par Nicolas Sarkozy. Il a même pu planter sa tente à Paris !

Plus globalement, la Grande Bretagne et la France ont beaucoup fait pour réhabiliter Kadhafi auprès des puissances occidentales, en échange d'accords pétroliers et d'un travail de répression de l'immigration clandestine que ne peuvent se permettre les occidentaux.

Au delà du cas Kadhafi, la chute du régime libyen s'est faite dans la souffrance, celle du peuple libyen à qui personne n'a demandé son avis.

La rébellion libyenne ne semble pas réunir les foules : il suffisait de voir les images de "liesse" à Tripoli hier, à l'annonce de la mort de Kadhafi, pour constater le peu de personnes présentes (quelques centaines) dans une capitale de plusieurs centaines de milliers d'habitants. Les reporters de France 2, devant l'évidence des images, ont dû trouver une explication : la population de Tripoli compterait beaucoup de partisans de Kadhafi. Ah bon ? On croyait que personne ne l'aimait ? Que toute la population voulait sa chute ? Aurait-on exagéré ou menti sciemment pour nous faire avaler un soutien militaire aux opposants armés à Kadhafi ?

D'autres infos récentes faisaient état de manifestations anti-CNT, notamment le 15 octobre, jusque dans des villes officiellement acquises au CNT comme Benghazi !

Pire, des affrontements entre groupes armés du CNT ont eu lieu ces dernières semaines à Tripoli, à Benghazi et jusque sur le front de Bani Walid.

On sait d'ailleurs que des tensions existent entre islamistes et anciens khadafistes du régime, dont les objectifs politiques (et personnels) sont loin d'être identiques.

Cette guerre en Libye aura sérieusement endommagé les infrastructures civiles du pays.

Comme en Yougoslavie ou en Iraq, la stratégie de l'OTAN c'est de détruire ces infrastructures : ponts, stations d'épuration de l'eau, centrales électriques, raffineries, hôpitaux,... autant de sites qui servent (comme par hasard) de cachettes aux troupes des vilains dictateurs combattus. Accessoirement, les entreprises alliées (américaines et anglaises en Iraq et en Yougoslavie) bénéficient par la suite de juteux contrats pour la reconstruction de ces sites. Cette fois-ci, Nicolas Sarkozy aura peut-être négocié avec l'OTAN des marchés en Libye comme il l'a fait pour le pétrole ?

Syrte, par exemple, a été tellement bombardée par l'aviation française et anglaise que certains journalistes parlent d'une ville où tous les bâtiments seraient détruits et comparent désormais cette ville à Dresde, ville martyre allemande, victime d'un bombardement "allié" fin 1944 qui coûta la vie à des dizaines de milliers de civils.

Autres soucis : la multiplication des pogroms contre les noirs et les touaregs par certains éléments armés du CNT a fait l'objet de vigoureuses dénonciations par des organismes internationaux de défense des droits de l'Homme sans que la communauté internationale, ni nos médias et encore moins le grand humaniste et philosophe de l'Elysée, BHL, ne réagissent.

Et que dire des 15 000 missiles sol-air disparus des stocks de l'armée régulière libyenne ? Avec la présence renforcée d'Al Qaïda en Libye, doit-on craindre leur utilisation contre des avions civils occidentaux dans les années à venir ? Des experts américains sont à leur recherche. Si c'est comme avec Ben Laden, on ne les retrouvera pas de sitôt !

Jusqu'en mars, la Libye était le pays le plus développé d'Afrique, avec des universités et des services publics en état de marche, un endettement parmi les plus bas au monde (3 % du PNB contre plus de 120 % au Japon) et une réelle égalité homme-femme, l'absence de chômage et des prix des loyers et du carburant parmi les plus bas au monde.

Que va t-il rester de tout cela ?

La rébellion libyenne est entièrement dépendante du soutien militaire de l'OTAN.

Dans un pays en ruine, cette opposition divisée, avec une grande présence islamiste, fait encore face à des troupes légalistes puissantes.

Comme en Iraq, l'intervention occidentale aura seulement renvoyé au Moyen-Âge une population civile innocente pour le seul compte des actionnaires des compagnies pétrolières, militaires et industrielles occidentales.

La démocratie et le bien des populations ne sont là que pour chlorophormer nos opinions publiques.

Il est à craindre désormais que la prochaine cible ne soit la Syrie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires