Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:56

2,5 millions de français qui abandonnent l'idée de partir en vacances : le coup est rude pour le secteur du tourisme !

Avec l'affaiblissement du secteur productif, ce sont les services qui ont pris du poids dans l'économie nationale ces dernières décennies.

Le tourisme est devenu, dans beaucoup de régions, le fer de lance de l'économie locale. Beaucoup d'élus locaux, d'ailleurs, n'ont plus beaucoup d'idées en dehors du développement de ce secteur, renonçant par avance à un futur industriel pour leur territoire. On l'a vu dans le département avec le peu d'énergie des élus de droite et socialistes sur le dossier de la papeterie d'Alizay (M-real).

Seulement, le tourisme en France, ce n'est pas que les étrangers, allemands, britanniques, hollandais, russes ou chinois !

Les touristes français pèsent pour beaucoup dans l'économie du tourisme en France. Sauf que la crise frappe lourdement notre pays et que, logiquement, beaucoup de français modestes réduisent leurs vacances ou... ne partent plus du tout !

C'est ce que révèle une étude du cabinet Protourisme.

En 2013, ce sont ainsi 29,5 millions de Français (adultes et enfants) qui ont séjourné au moins une nuit pour leur loisir dans un hébergement payant l'an dernier, soit 2,5 millions de moins qu'en 2012 !

Depuis 2010, c'est même 3,5 millions de Français qui ont renoncé à partir, même pour une seule nuit, en hébergement payant, selon Protourisme !

Il y a donc désormais moins d'un français sur deux qui part au moins une nuit payante en vacances !

Sans surprise, la baisse de fréquentation est plus forte pour les catégories les plus modestes.

Seulement 23% des foyers gagnant moins de 1.500 euros ont pu s'offrir un hébergement payant pour une escapade d'au moins une nuit en 2013, soit un recul de 2 points par rapport à 2012.

C'est aussi le cas pour 38% des foyers gagnant entre 1.500 et 2.500 euros net (- 4 points !), 56 % des foyers disposant d'un revenu entre 2.500 et 3.500 euros (- 1 point) et 75 % des foyers gagnant plus de 3.500 euros (- 2 points).

L'étude ne précise pas le nombre de nuitées prises par les millionnaires en 2013 mais on imagine qu'il n'y a pas eu de baisse pour cette catégorie de population !

Que peut-on conclure de cette étude ?

D'une part, que la crise continue de s'aggraver et que les familles des classes populaires et moyennes doivent serrer leur budget, quitte à se priver, eux et leurs enfants, de vacances et, malheureusement souvent, de soins médicaux, comme le révèlent d'autres études.

D'autre part, que le "Tout tourisme" est une erreur économique et qu'il s'agit souvent d'un moyen d'éviter le débat essentiel sur la relance d'une activité de production en France par des politiciens qui ont abandonné tout projet de développement économique, de planification, laissant les "marchés" donc les stratèges des multinationales choisir où il est le plus rentable pour leurs actionnaires de s'installer.

Cette baisse de départ en vacances des français amène aussi la question du pouvoir d'achat des français.

Augmenter les salaires, arrêter les plans de licenciements, lutter contre la précarité de l'emploi et relocaliser les productions inbdustrielles, sont des actions incontournables si on veut maintenir des activités de service, comme le tourisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires