Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:44

A peine démissionné du gouvernement Sarkozy, le candidat parisien de l'UMP tente de retrouver un poste dans l'Eure.

A 1 heure de Paris, le sud de l'Eure est une zone de parachutage idéale pour des cadres de droite parisiens à la recherche d'une circonscription électorale. Bruno Le Maire n'échappe pas à la règle, lui qui s'était déjà fait parachuter dans le secteur en 2007 mais qui l'avait précipitemment abandonné dès l'appel de Nicolas Sarkozy à le rejoindre sur Paris.

Après quelques apparitions ponctuelles en cinq ans, voilà donc l'ancien ministre de l'agriculture de François Fillon en train de labourer le territoire de la première circonscription.

Le problème de Bruno Le Maire, c'est que malgré le bon score de Sarkozy sur la circonscription, il avait été élu en 2007 dans la foulée de la victoire de son mentor. Cette année, la donne a changé : Sarkozy a été battu.

Bruno Le Maire mène donc campagne avec un bilan calamiteux au gouvernement et une défaite présidentielle dans la musette.

Il aura beau tenter de jouer le bon père de famille près du terroir, nous saurons durant cette campagne lui rappeler ses responsabilités gouvernementales et sa solidarité avec toutes les décisions prises pendant cinq ans, depuis les cadeaux fiscaux aux plus riches et aux entreprises, le recul de l'âge de départ en retraite, en passant par les dizaines de milliers de suppression de postes dans les services publics qui pénalisent nos communes rurales et contribuent à accroître le chômage de nos jeunes.

Et que dire du bilan de son gouvernement plus largement dans cette crise du capitalisme !...

Plus personnellement, Bruno Le Maire s'appuie sur le syndicalisme agricole de droite pour échapper à ses responsabilités en tant que ministre de l'agriculture. 25 % de paysans en moins en dix ans, des maladies professionnelles qui explosent dans le milieu agricole, des terres qui se bétonnent, des filières entières qui battent de l'aile, comme l'aviculture, la viticulture, l'élevage bovin ou le maraîchage,... tout cela pour finalement servir les intérêts des grandes multinationales de l'agroindustrie. Ce bilan aussi, nous le lui rappelerons !

Que l'on ne vienne pas nous parler des responsabilités de l'Europe ! Le pouvoir de l'Europe, c'est celui qu'acceptent de lui céder les gouvernements nationaux, notamment au travers de traités comme le traité de Masstricht ou celui de Lisbonne que Bruno Le Maire a défendus fortement.

Malgré les 55,75 % de Sarkozy au second tour de la Présidentielle sur la circonscription, Bruno Le Maire sait que l'élection législative est différente et que sa victoire est loin d'être assurée.

Bruno Le Maire craind autant la gauche que son concurrent à droite, le Front National. Cela d'autant plus que les rapprochements idéologiques entre les deux partis de droite, UMP et FN, les mettent en concurrence sur des programmes assez voisins. Du coup, Bruno Le Maire tente de marier la carpe et le lapin.

D'un côté, il tente de se démarquer du Front National dans la presse départementale en dénonçant "ce que véhicule le FN" et en affirmant que "voter FN, cest donner un bulletin au PS".

De l'autre, il surfe sur la démagogie raciste et nauséabonde du FN en se disant choqué par "cette majorité de drapeaux étrangers flottant à la Bastille".

Mieux, il dit comprendre "ces personnes qui gagnent 1 250 € en travaillant sept heures avec une pause de trente minutes et qui voient leurs voisins gagner autant grâce aux aides et aux loyers modérés". Un exemple parfait de dégoulinante démagogie et de méconnaissance du salariat : 7 heures de travail par jour avec une pause de 30 minutes, c'est une journée de 6 h 30 soit une semaine de 32 h 30 pour 1 250 € nets par mois. Que Le Maire nous donne le nom de la boîte et nous y embauchons immédiatement !

Par ailleurs, si les voisins de ces salariés habitent des logements à loyers modérés, c'est que eux-mêmes habitent des logements à loyers modérés donc qu'ils paient des loyers identiques  ! Avantage zéro.

Enfin, rappelons que le RSA pour un couple sans enfant est de 678 € par mois, auquel il faut retirer les APL. Cela fait déjà pour deux personnes moitié moins que le salaire cité... en imaginant qu'une seule personne travaille !

Bref ! Bruno Le Maire donne un exemple erroné de bout en bout qui prouve qu'il ne connait pas les horaires de travail des salariés et qu'il utilise la démagogie pour faire croire que l'on gagne autant en travaillant qu'en ne travaillant pas.

Qui veut-il convaincre ainsi ?

Dans les quartiers populaires, où se trouvent la majorité des logements à loyers modérés, le vote FN et le vote UMP est lui aussi modéré : les français qui y habitent connaissent bien les difficultés dans lesquelles se débattent les plus pauvres d'entre eux.

Reste les habitants des zones rurales pour lesquels droite et extrême-droite se retrouvent pour dépeindre une France où les quartiers populaires seraient des zones de non droits, pleins d'assistés qui vivent royalement, de trafiquants de drogue et d'islamistes armés, menaçant tôt ou tard la paix de nos campagnes.

Méconnaissant le territoire eurois et méconnaissant les difficultés des salariés, Bruno Le Maire navigue dans les mêmes eaux troubles que le Front National pour tenter de se refaire une virginité malgré un bilan catastrophique de son gouvernement et une défaite mémorable de son candidat, Nicolas Sarkozy, le 6 mai dernier.

En quelques interviews, le candidat de l'UMP nous aura montré qu'il est lui aussi prêt à se compromettre avec le Front National, du moins ses idées, pour assurer sa survie politique.

Ce n'est pas l'intérêt des eurois, encore moins celui des travailleurs que nous défendons et que représenteront bien mieux à l'Assemblée nationale nos candidats Sandrine COCAGNE et Thierry DESFRESNES !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Autour du canton
commenter cet article

commentaires