Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 16:35

4 millions de Français ont manifesté contre la protection sociale après l'attentat anti-Charlie selon Bruno Le Maire.

Mieux qu'un sondage ou qu'une élection ! Bruno Le Maire semble savoir pourquoi tant de citoyens ont manifesté les jours qui ont suivi les attentats contre Charlie Hebdo, à Montrouge et à l'Hyper-Casher : les Français veulent plus de sécurité !

Curieusement, mes camarades et moi-même, comme beaucoup de citoyens que nous avons rencontré, nous manifestions pour exprimer notre solidarité avec les victimes des attentats et pour affirmer, haut et fort, que le terrorisme et la haine n'auraient pas le dernier mot en France.

Si certains ont applaudi les forces de l'ordre, cela signifie t-il que les manifestants voulaient que l'on se sépare de dizaines de milliers de fonctionnaires pour embaucher autant de policiers ? C'est ce que semble avoir compris le député de l'Eure !

Il faut croire que sa défaite à l'élection de vizir de l'UMP et son ralliement à Nicolas Sarkozy ont dû lui perturber le raisonnement !

Sur BFM TV ce week end, le voilà donc qui annonce que la sécurité est devenue la première priorité des Français et que, par conséquent, il va falloir en finir avec "l'état social" pour financer cette sécurité tant attendue.

Le rêve américain de Georges Bush sera t-il transposé en France par l'UMP ?

C'est en tout cas le projet sous tendu par les propos de Bruno Le Maire : plus de flics et moins pour la protection sociale des citoyens. Ce sont ses amis des assurances et du secteur de la finance qui doivent jubiler !

A aucun moment il ne remet en cause les politiques extérieures de la France qui mettent le pays entier en position difficile face à des peuples qui en ont marre que l'Occident leur impose sa version de la civilisation à coup de bombes sur la tête !

En une dizaine d'années, nos aventures guerrières au côté des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne auront mis plusieurs pays arabes à feu et à sang, favorisant le développement de mouvements djihadistes armés qui, aujourd'hui, veulent en découdre avec nous : Afghanistan, Iraq, Libye, Mali, Syrie,...

De Chirac à Hollande en passant par Sarkozy, c'est l'Union nationale pour aller renverser des régimes laïcs en armant et en formant des milices rebelles sous influence islamiste. La démocratie sert d'excuse à des règlements de compte au profit de quelques multinationales qui profitent ensuite des richesses de ces pays : le pétrole libyen et le pétrole syrien, aux mains de l'Etat Islamique, se vend par millions de barils tous les jours ! Qui l'achète ?

Et ici en France, Bruno Le Maire a t-il des propositions pour éviter que des jeunes, d'origine musulmane ou même chrétienne, ne finissent dans les griffes de prédicateurs radicaux qui les endoctrinent et les envoient se former au djihad en Syrie, au Yémen ou en Afghanistan ? Non.

Mettre des policiers tous les 3 mètres ne règlera pas les causes de la radicalisation religieuse d'une partie de notre jeunesse. Cette solution n'arrêtera même pas les attentats : malgré les moyens colossaux de la NSA et de la CIA, personne n'a pu empêcher les attentats du 11 septembre 2011 contre le World Trade Center !

Supprimer encore des fonctionnaires et des budgets sociaux ne fera qu'affaiblir un peu plus la présence quotidienne de l'Etat dans certains quartiers, dans beaucoup de villages. Cela ne fera qu'enfoncer un peu plus dans la misère des familles entiers, isolées dans des ghettos sociaux, qui deviendront un peu plus des zones où la délinquance ne sera pour beaucoup que la seule alternative au chômage et à la misère !

En mettant des policiers partout, la droite veut donner l'apparence de la fermeté et de l'initiative en faveur du droit et de l'ordre.

Elle cache ainsi les vraies causes d'une misère, sociale et culturelle, qui pousse certains vers la délinquance et le terrorisme : la crise du système économique capitaliste, engagé depuis trente ans dans une course effrénée à la concentration des richesses dans les mains cupides des gros actionnaires et des financiers.

Briser les ghettos sociaux en redonnant de l'espoir et du travail bien payé aux jeunes des quartiers, rompre avec les politiques étrangères d'affrontement au profit de politiques de coopération entre nations, voilà les deux seules voies qui permettront de stopper le cycle infernal de la violence qui prdomine actuellement !

Bruno Le Maire, en prônant la matraque plutôt que la solidarité, souffle sur les braises d'une haine sociale qui grandit sur le terreau de la ségrégation sociale. Suivre ses idées, c'est mener la France vers une société à l'américaine, où les très riches vivent dans des quartiers ultra sécurisés, loin des pauvres et des classes moyennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires