Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 08:43

Le CODERPA de l'Eure a tenu son assemblée jeudi 7 avril au Conseil général.

Le CODERPA regroupe les organisations représentatives des personnes âgées (dont les syndicats de retraités) et les structures en charge des séniors.

Andrée OGER, vice-présidente du Conseil général en charge des personnes âgées etdes personnes handicapées, a présidé cette assemblée. En voici le discours :

Je suis très heureuse de présider encore cette année cette assemblée générale du CODERPA de l’Eure qui a réalisé sous la direction éclairée, vigilante et très active de Monsieur Marre du bon travail. Il a constitué un bureau très solidaire, qui réalise un travail régulier, efficace et que nous apprécions tous.

Les divers exemplaires de notre journal « Présence » en témoignent. Ils montrent aussi, à l’envie, que les diverses commissions fonctionnent bien et régulièrement . Félicitations à leurs Présidents ainsi qu’à tous leurs membres.

Je tiens aussi à remercier Véronique Paparis,  mise à disposition du Coderpa  par le CG qui, toujours avec le sourire, apporte toute sa compétence et son dévouement à ces actions.

Je voudrais aussi excuser Monsieur Curial qui, en ce moment même nous représente à l’ARS et qui ne peut donc être avec nous.

Une année a passé depuis notre dernière Assemblée générale et  beaucoup de choses ont bougé dans notre pays, des bonnes : un peu et des très inquiétantes : beaucoup comme la réforme des retraites.

Le Coderpa, organisation représentative des personnes retraitées se doit de réagir et de faire connaître ses positions.

Le CODERPA de l’Eure effectue un travail de proximité intéressant : il visite des maisons de retraite, organise des réunions de réflexion sur des questions de société, il travaille en bonne intelligence et en confiance avec le CG.

Mais il y a au plan national des projets en cours sur lesquels nous devrions nous pencher. Je pense à la réforme promise sur la dépendance. Cela nous concerne tous et il me semblerait normal que tous les CODERPA de France et de Navarre établissent une espèce de cahier des charges listant nos exigences.

Et comme je suis en charge,  au niveau du département, de la mise en place du dispositif actuel, j’ai quelques idées sur ce sujet.

D’abord nous sommes loin de l’égalité de traitement de toutes les dépendances, pourtant promise par la loi de 2005.

Je m’explique : au travers d’un exemple précis : vous êtes sourds à 58 ans, votre appareil auditif (3000 €) est pris en charge par la SS à hauteur de 200 € environ, le reste sera pris en charge par la PCH et le fonds de compensation parce que vous êtes considérés comme handicapés. C’est bien.

Mais si cela vous arrive après l’âge de la retraite,  vous n’aurez rien de plus que la participation dérisoire de la SS car vous n’entrez plus dans la catégorie handicap mais personnes âgées. C’est injuste et intolérable. Il en est de même pour tout autre équipement : fauteuil roulant, aménagement de la maison etc.

Si vous avez un cancer ou une grippe, c’est la solidarité nationale qui prend en charge vos frais médicaux au travers de la SS . Mais si vous devenez dépendant pour cause de vieillesse, ce sera la famille et le département qui devront régler la note. Cela aboutit à de grandes inégalités suivant bien sur les revenus de la personne, de sa famille ou…du département. Or, notre République est basée sur l’idée d’égalité de traitement, il faut trouver des solutions nationales, les mêmes pour tous.

Et si le financement doit être national, la mise en application sur le terrain doit continuer à être confiée à des collectivités de proximité qui ont des contacts étroits avec les CCAS des communes et avec les organismes de soins et qui ont montré leur compétence en ce domaine.

Je suis très inquiète sur le recours envisagée à des assurances privées : il est évident qu’elles ne prendront pas en charge les personnes dépendantes actuelles qui n’ont jamais cotisé ni celles proches de l’age de la retraite qui n’auront pas suffisamment cotisé. Et la préoccupation première des compagnies d’assurance c’est plus le bénéfice reversé aux actionnaires que la satisfaction des besoins des personnes assurées.

Je suis aussi inquiète sur la proposition de recours sur héritage : on ne récupère pas les frais  de santé sur votre héritage, pourquoi récupérerions- nous les frais de dépendance ? Cette mesure va mettre la zizanie dans les familles et va entraîner le renoncement aux soins dans beaucoup de cas.

Enfin je crains, il en avait été question, qu’on exclut du système les moins dépendants parmi les dépendants, ce qu’on appelle dans notre jargon les GIR 4. Cela aurait pour conséquence de les conduire faute de soins et de sollicitations,  beaucoup plus rapidement à la grande dépendance. En effet la prévention de la dépendance  est une question importante et doit être étudiée en même temps.

Excusez moi d’avoir été longue et un peu technique, mais ces questions sont importantes, nous avons notre mot à dire car cela nous concerne tous.

Je voudrais seulement ajouter que le CG de l’Eure applique au mieux l’APA sous sa forme actuelle, nous avons même reçu un prix d’excellence des mains de la secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées à Paris en ce début d’année.

Dans le budget du département, les dépenses concernant ce secteur sont passées de 22 millions d’euros en 2004 à 35 millions cette année. L’état participe, lui, toujours de la même façon : 11 millions en 2004 cela représentait 50% de la dépense, il verse toujours 11 millions aujourd’hui ce qui ne représente plus que 28% de notre dépense.

Cela  devient de plus en plus dur de faire nos budgets surtout qu’on supprime nos recettes : la TP par exemple.

Voilà donc des sujets de réflexion et de travail que je me permets de vous suggérer !

Bon courage à tous !"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires