Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:44

A entendre nos médias, la réforme des retraites est morte. Faux !

On chercherait à endormir les salariés que l'on ne s'y prendrait pas autrement ! A entendre plusieurs journalistes, le gouvernement aurait finalement abandonné l'idée d'une grande réforme des retraites pour de simples petites mesures, sans conséquence, et qui feraient presque consensus si on les écoutait.

Sauf que le gouvernement entend bien appliquer des mesures qui vont modifier le système actuel de retraites, une modification qui va dans le même sens que les réformes précédentes, notamment celles de Sarkozy et Fillon que le PS avait pourtant ouvertement combattu à l'époque !

S'agissait-il d'une double discours ou s'agit-il aujourd'hui d'une nouvelle lâcheté à s'opposer au monde de la finance ?

En tout état de cause, le gouvernement socialiste-écologiste annonce un nouvel allongement de la durée de cotisation à 43 ans ! Il s'agit là d'un nouveau recul social qui va entrainer, soit un départ en retraite à plus de 67 ans pour tous les jeunes salariés diplômés, soit une baisse généralisée des pensions versées aux futurs retraités qui désireront partir avant d'avoir 43 années de cotisations ! En même temps, c'est un non-sens économique qui privera des dizaines de milliers de jeunes d'emplois en prologeant l'activité professionnelle de salariés âgés.

Le PS et ses alliés radicaux et écologistes rajoutent une pelletée de terre sur la tombe de la retraite à 60 ans.

parallèlement, une "légère" hausse des cotisations vieillesse est annoncée. Sauf que 0,3 % de plus, pour un salarié payé au SMIC, c'est déjà 4,5 euros par mois ! Et, évidemment plus pour celui qui gagne plus que le SMIC !

C'est autant d'argent en moins après les hausses des loyers, de l'énergie, du carburant et, en janvier, de la TVA, et ensuite, ce sera l'arrivée d'une nouvelle taxe carbone qui va pénaliser plus lourdement ceux qui ne peuvent investir dans une isolation de qualité ou dans une voiture neuve !

A chaque fois, c'est vers le monde salarié que se tourne les gouvernements ! Jamais vers le monde du Capital, spéculateurs et grosses fortunes !

Pire ! Le gouvernement Hollande - Ayrault, après avoir offert 20 milliards de cadeaux fiscaux aux entreprises (les grosses en priorité) en septembre dernier, parle déjà de transférer une partie des cotisations familiales et maladies "vers d'autres sources de financement" !

En clair, on va encore alléger la contribution patronale aux efforts de la société en faveur de la famille et de la santé de la population !

Et qui va payer ? Devinez !

Les médias parlent déjà de hausses de la CSG, qui touche directement les salariés, ou de la TVA, qui touche indistinctement tous les consommateurs, donc qui fait payer de la mêm façon, le riche et le pauvre !

Décidément, cette majorité socialiste n'a plus de gauche que le nom ! Sa politique est désormais clairement dans le camp du capital, celui de la droite !

Ils en sont à un point de schizophrénie politique qui les mène à se féliciter de la hausse du chômage !

Dans un communiqué daté d'hier, le secrétaire national socialiste au travail et à l'emploi, Jean-Marc Germain s'émerveille devant "l'inflexion de la courbe du chômage" en juillet en se félicitant de l'arrivée de "seulement" de 7 100 chômeurs supplémentaires par mois depuis mois soit, selon lui, "quatre fois et demi moins qu'en début d'année" !

Contrairement aux messages trompeurs des journalistes, notamment le "spécialiste" autoproclamé de l'éco sur BFM, il y a encore de bonnes raisons de manifester contre cette réforme des retraites le 10 septembre, à l'appel des syndicats qui n'ont pas baissé leur froc devant le MEDEF et le gouvernement.

Les communistes, avec leurs partenaires du Front de gauche, seront là pour exiger de revenir sur les réformes des retraites successives afin de revenir à une retraite à 60 ans, à taux plein, et pour 37,5 années de cotisation.

Beaucoup de militants socialistes et d'élus dénoncent également cette réforme. De quoi constituer un front uni face au gouvernement et pour les élections à venir.

Une majorité de français avait espéré un changement en votant Hollande et PS en 2012.

Il y a toujours en France une gauche politique qui ne renonce pas au progrès social et à affronter  le capital et la finance. C'est ce que nous porterons comme message le 10 septembre et lors des prochaines élections de 2014, afin de rassembler ceux qui, à l'échelon communal comme européen, ont choisi de s'opposer au libéralisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires