Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 10:44

Nelson Mandela, homme d'exception, combattant obstiné pour l'égalité et la paix.

C'est une page de l'Histoire de l'Humanité entière qui se tourne.

Nelson Mandela, par son combat et ses valeurs, a dépassé le cadre sud-africain pour devenir un symbole pour tous les humanistes, pour tous les militants de la solidarité, de l'égalité et de la paix.

Nelson-Mandela 1Fils d'une famille royale Xhosa, l'un des grands peuples sud-africains, Mandela n'aura eu de cesse de mener le combat pour l'émancipation non seulement des noirs d'Afrique du Sud, mais aussi de tous les sud-africains opprimés par un système capitaliste qui s'appuyait sur l'oppression raciale.

En ce sens, Mandela est devenu aussi la clé de voûte de la réconciliation nationale en Afrique du Sud, à sa libération, le 11 février 1990, après 27 ans de prison dans des conditions d'isolement particulièrement dures.

Pas de haine chez cet homme. Sa clairvoyance, son intelligence auront éviter le pire dans une Afrique du Sud qui aurait pu sombrer dans un déchaînement de rancœurs.

Mandela, ce n'est pas un combat solitaire. C'est le combat de tout un peuple autour de l'ANC (le Congrès National Africain) regroupant les opposants à l'Apartheid, noirs, blancs, indiens ou métis. C'est aussi l'union avec le SACP, le Parti communiste sud-africain, particulièrement puissant, et le COSATU, la grande centrale syndicale du pays. anc sacp cosatu

Le combat contre le régime raciste d'Afrique du Sud, c'est aussi un combat international relayé fortement par les communistes de France.

En 1984, 200 jeunes communistes envahissent l'ambassade d'Afrique du Sud, début d'une campagne de fonds pour le boycott de l'Afrique du Sud et la libération de Nelson Mandela.

Le 1er juin 1985, ce fut le rassemblement de 60 000 jeunes à Beaubourg puis un vote national, pour exiger le boycott, recueillant 600 000 signatures de lycéens et étudiants.

Albertini - Manif 1985Le 20 mars 86, Pierre-André Albertini, jeune coopérant français originaire d'Evreux, est condamné à 4 ans de prison par le régime de Prétoria pour avoir sympathisé avec la cause des combattants pour la liberté. S'engage alors une campagne redoublée de la JC et des communistes eurois. Plusieurs manifestations sont organisées à Evreux !
9 mai 87, nouvelle manif nationale au Trocadero pour Mandela et Albertini. Pierre-André sera libéré en septembre ! Il reviendra à Evreux, où vivent toujours ses parents et où sa fille est conseillère municipale (Bisou Alice !).
Mars 88, Dulcie September, représentante de l'ANC en France, est assassinée à Paris. L'émotion est forte et les manifs nombreuses.

Inconnu en France en 1985, Nelson Mandela devient une icône de la jeunesse et des milieux progressistes.

La pression populaire oblige les pays occidentaux, soutiens zélés au régime raciste de Prétoria, à suspendre d'abord les ventes d'armes avec l'Afrique du Sud, puis de nombreuses autres collaborations économiques et militaires. Les peuples boycottent de plus en plus les produits sud-africains, obligeant le régime a cherché une porte de sortie.

Ce sera donc fait le 11 février 1990 avec la libération de Nelson mandela, devant les caméras du monde entier. Un grand moment de télévision. Nelson-Mandela 2

Rapidement, les règles de l'Apartheid tombent, malgré les réticences des plus acharnés de l'extrême-droite boer.

L'ANC, légalisée, remporte haut la main les élections. Elle les remportera toujours depuis.

La lutte des races enfin abandonnée, c'est la lutte des classes qui reprend enfin sa place !

L'Afrique du sud d'aujourd'hui a beaucoup changé mais les richesses restent concentrées dans les mains d'une petite minorité, en majorité blanche malgré l'émergence d'une bourgeoisie noire.

Le combat d'aujourd'hui, notamment des syndicalistes du COSATU et des communistes du SACP est de poursuivre l'œuvre d'émancipation longuement et superbement portée par Nelson Mandela. Une émancipation sociale, cette fois-ci.

La "nation arc-en-ciel" peut être fière de Nelson Mandela.

Elle lui rendrait honneur en poursuivant son combat.

Pour notre part, fiers de nos engagements anti-Apartheid, nous exprimons notre tristesse auprès des sud-africains, de nos camarades militants anticolonialistes.

Et si le combat n'est pas terminé en Afrique-du-Sud, nos yeux se tournent aujourd'hui vers la Palestine, qui vit aussi sous un régime d'Apartheid et de violence, de la part de l'occupant israélien, et vers le Sahara Occidental, dont le peuple est lui aussi opprimé par l'occupant marocian depuis 1976.

Amandla !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le Monde
commenter cet article

commentaires

Eric RUIZ 06/12/2013 14:27


Mention spéciale à tous ceux, en France et ailleurs, qui pleure des larmes de crocodiles sur celui qu'ils combattaient ou insultaient hier !


Mention aux Etats-Unis qui n'ont retiré Mandela de la liste des terroristes qu'en 2008, 18 ans après sa libération !... Pinochet n'a jamais été inquiété, lui !


Mention à Israël qui a été l'un des derniers soutiens de l'Apartheid à travers le monde et qui, aujourd'hui, fait de beaux discours sur Mandéla par le biais d'un Nétanyahou qui tue à petit feu
les palestiniens et les repousse dans des bantoustans !


Enfin, mention en France au Front National dont le père fondateur, président d'honneur et père de la présidente actuelle, Jean-Marie Le Pen, déclarait à la libération de Mandela qu'il s'agissait
d'un "terroriste" ! Aujourd'hui le FN tente de passer pour regrettant le décès de Mandela alors que toute son action politique est pourrie de racisme, de volonté d'exclure selon des
critères ethniques et religieux, de haine des communistes qui ont été les frères de combat de Mandela !


Face au cortège de pleureuses, souvenons-nous que l'un des premiers voyages à l'étranger de Nelson Mandela, dès juillet 1990, a été pour la France et qu'il a été reçu avec chaleur et
fraternité par Georges Marchais et des centaines de militants communistes au siège du PCF, place du Colonel Fabien.


Lui savait qui avait été à ses côtés, durant ces années difficiles : les communistes, notamment français, mais aussi Cuba, l'URSS et la RDA qu'il n'a jamais reniés.

Solidaire 06/12/2013 14:32


Le cynisme et la réécriture de l'Histoire sont des partiques courantes dans nos "démocraties" comme dans le monde de 1984 de George Orwell ! Hier, Mandela était un terroriste communiste.
Aujourd'hui, c'est un saint. Hier, l'URSS était un pays allié qui avait permis de vaincre le nazisme. Aujourd'hui, nazisme et communisme, c'est la même chose. Demain, qui sait, peut-être qu'on nous
dira que le régime d'Apartheid était communiste ?