Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 15:57

EADS, fusion il y a des années de groupes aéronautiques européens et dont Airbus est une pièce maîtresse, connait des résultats économiques excellents mais... licencie quand même !

Ah ! C'est la crise !

Les affaires vont mal. Les commandes baissent. Il faut licencier.

Ce petit discours habituel des patrons et des journalistes ne met jamais en cause les choix stratégiques des dirigeants et des actionnaires, ce qui pourrait entrainer une question simple : pourquoi ne pas les changer ?

Mais, pour EADS, ce discours ne tient pas.

Comme le rappelle le communiqué de presse du Parti communiste français ci-dessous, EADS possède un carnet de commande plein pour dix ans, réalise un chiffre d'affaires énorme et un bénéfice d'un milliard d'euros !

Et pourtant, EADS annonce 5 800 licenciements en Europe, dont 1 200 en France ! Et on ne parle pas des emplois indirects !

Qu'est-ce qui justifie alors ces licenciements puisque la santé du groupe est exceptionnelle ?

L'argent ! Tout simplement.

EADS va licencier 5 800 salariés uniquement pour améliorer sa rentabilité financière ! Un exemple de ce que dénoncent les syndicats et les communistes sous le vocable de "licenciements boursiers".

Le silence de notre gouvernement est plutôt gênant sur ce dossier. Non seulement par l'ampleur de la saignée et le nom de l'entreprise concernée, dont chaque vente est sujet à gloriole chauvine dans les médias, mais aussi parce que l'Etat est toujours actionnaire à 16 % de cette ancienne entreprise nationalisée !

Avec l'Allemagne et l'Espagne, 28 % du capital d'EADS appartient à des états européens.

N'y aurait-il pas matière à dire et surtout, à intervenir, de la part de nos gouvernements ?

En tout cas, EADS est un nouvel exemple qui vient détruire le discours libéral et pro-capitaliste sur l'effet bénéfique du marché sur la croissance et l'emploi. Encore une fois, seule la satisfaction des actionnaires sert de boussole aux directions des grands groupes économiques !

Le silence de Hollande, Ayrault et Montebourg signifie t-il que l'actionnaire France est satisfait de ce plan de licenciement ?

Solidaire


:

C’est désormais officiel : EADS, groupe européen aux 56 milliards d’euros de chiffre d’affaire pour 1 milliard d’euros de résultat net, au carnet de commande équivalent à une dizaine d’années de production, supprime des emplois. Sous couvert d’une restructuration de ses activités spatiales et de défense, le plan prévoit la suppression de 5 800 postes en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne, des licenciements secs ne sont pas exclus. Les conséquences sur la sous-traitance, dont les entreprises sont moins médiatisées qu’Airbus, s’annoncent désastreuses bien que moins visibles. Au final, l’impact sur l’emploi se chiffre à plusieurs milliers de temps plein.
Le silence du gouvernement français est coupable. Sa responsabilité dans la situation actuelle est largement engagée. C’est lui qui a négocié en catimini le nouveau pacte d’actionnaire faisant passer le capital flottant de l’entreprise à 72% et supprimant le droit de veto des États. C’est encore lui qui, en imposant la loi de flexibilité sociale découlant de l’ANI, a ôté aux grands groupes prospères leurs derniers scrupules face à l’emploi.
Pourtant, l'État français, qui possède 12% du capital du groupe, pourvoyeur d’aides en tout genre et client majeur des entreprises, a la capacité d’intervenir sur les choix stratégiques de cette industrie structurante pour les peuples européens, essentielle pour leur souveraineté et leur sécurité. Il doit intervenir avec force pour imposer que la croissance d’EADS profite à l’emploi, aux conditions de travail, aux salaires. Il doit exiger que les bénéfices servent au lancement de nouveaux programmes répondant aux besoins des peuples et limitant leur impact sur l’environnement. A l’opposé des mirages libéraux dans lesquels se noient Tom Enders et le Conseil d’administration, la France doit
augmenter sa participation au capital du groupe et poser ainsi les bases de la création d’un pôle public européen de l’aéronautique et du spatial, seul moyen d’échapper à la logique destructrice des marchés financiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires