Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 12:12

Pour le Parti communiste français, "Le gouvernement doit cesser sa politique à la petite semaine" dans le dossier de l'écotaxe.

Le sujet fait toujours parler de lui. Peut-être un peu trop ?

Tout comme lors de la campagne homophobe contre le "Mariage pour tous", les médias ont complaisamment ouverts leurs espaces à la préparation des manifs, à leur déroulement "minute par minute" et aux suites de ces manifestations.

Un parfum de redite qui sent le soutien tacite.

Entre des heures de journal télévisé à nous montrer les préparatifs de la manifestation, à ouvrir les micros aux opposants de l'écotaxe, comme aux opposants au mariage pour tous il y a quelques mois, les médias ont donné une visibilité médiatique incontestée à cette manifestation. Une véritable campagne de publicité dont ne bénéficient jamais les manifestations nationales appelées par les syndicats ouvriers.

D'ailleurs, aucun média national n'a relayé l'appel à manifester, le même jour, à Carhaix, de la CGT, de Solidaires, de la FSU et du Front de Gauche ! Le choix n'est pas innocent.

De la même façon, c'est à peine si ces médias abordent la grève nationale des sages-femmes qui se déroule actuellement : mettre au monde nos enfants ne mérite pas le quart du traitement de l'écotaxe ?...

Aujourd'hui encore, il ne se passe pas un journal (télé, radio ou écrit) qui ne relate les "suites" de cette manifestation bretonne. On annonce maintenant l'extension du mouvement hors de la Bretagne de manière prophétique, un peu comme un souhait, un vœu ! 50 petits patrons à Angers (je crois ?) et c'est le centre de la France qui est en révolte ! Un portique qui flambe dans les Landes et c'est le sud-ouest qui s'embrase ! !... Que d'emphase !

Les médias ne sont pas aussi emportés quand brûle ou est dégradé un radar automatique, ce qui arrive quand même plus souvent que la destruction de ces portiques !

Bref ! Le parti pris des médias en faveur d'une révolte pilotée par les syndicats patronaux et la FNSEA a de quoi irriter.

En même temps, ce gouvernement qui se dit de gauche, se met à nouveau dans les pas de la droite pour appliquer, sans sourciller, une décision qui risquait fort de provoquer de violentes réactions.

Sa mollesse en termes de communication laisse libre la propagande patronale qui veut faire croire que la crise qui secoue actuellement l'agroalimentaire bretonne est causée par cette écotaxe alors que celle-ci n'est même pas encore entrée en action !

Un gouvernement sensé être de gauche et appliquant une politique de droite se coupe de son électorat sans jamais s'attirer la sympathie des milieux financiers et patronaux. On le voit dans les sondages.

Solidaire


Communiqué du PCF :

En annonçant la suspension de l'éco-taxe, le Premier Ministre a pris la seule décision possible face à la situation induite par la cristallisation des mobilisations et des tensions. Pour autant, l'éco-taxe ne doit pas être rejetée par principe.

Sa mise en œuvre doit s'inscrire dans une réflexion globale sur la transition écologique des territoires, par le développement du ferroutage, la relocalisation et la transformation des modes de production et de distribution.

Cette annonce ne répond cependant pas à l'ensemble du malaise et de l'exaspération qui s'expriment aujourd'hui en Bretagne. La suspension de l'éco-taxe n'apporte aucune réponse à la situation de l'agroalimentaire et à la multiplication des fermetures d'usines qui touchent directement les salariés bretons.

Ce dont ont besoin nos concitoyens, c'est de perspectives de changement à gauche. Le gouvernement doit cesser cette politique à la petite semaine faite d'annonces et de reculades successives. La France a besoin d'un gouvernement de gauche solide et non d'un "Exécutif girouette".

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires