Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 09:04

Quand la politique de réduction du nombre de fonctionnaires s'oppose aux intérêts de la population, dans le domaine éducatif notamment, il devient absurde de justifier cette politique.

Toujours moins ! C'est le crédo du gouvernement, on le sait.

Mais qu'en cela touche aux enfants, donc à l'avenir du pays, il y a de quoi être inquiet, voire révolté.

A quelques jours de la rentrée scolaire, c'est toujours l'invraisemblable gestion comptable des effectifs d'enseignants qui prédomine : malgré une hausse des effectifs dans le primaire et dans le secondaire dans l'Eure, les suppressions de postes enseignants sont maintenues.

Ainsi, pour le département de l'Eure, l'inspecteur d'académie reconnaissait cette semaine une hausse attendue des effectifs en école primaire d'environ 340 enfants.

Pendant ce temps, ce sont 38 classes qui ferment et 16 qui ouvrent soit une perte de 22 classes donc de 22 enseignants. On arrive à des chiffres affolants d'élèves par classe comme à Ivry-la-Bataille avec 31 élèves par classe en maternelle ! S'agit-il d'un parc à bestiaux ou d'une structure éducative ?...

Dans le secondaire, collèges et lycées, même topo. On attend 600 élèves de plus dans les collèges de l'Eure mais 28 postes de moins, ce qui va amener les effectifs "moyens" à 26 élèves par classe et entrainer la disparition des cours de soutien en sciences. Au lycée, ce sont 212 élèves de plus qui sont attendus en haute-Normandie mais une centaine de postes disparaissent.

Jusqu'à présent, comme dans le privé, on nous justifiait des suppressions de postes ou des fermetures de services publics par des "baisses d'activité", même s'il s'agissait souvent d'excuses bidons. Avec Sarkozy et sa majorité, même plus d'excuses bidons : on supprime des postes pour supprimer des postes ! L'intérêt des enfants ? Néant.

A côté de ça, les ultra réactionnaires de la "droite populaire", dont le député eurois Franck Gilard, peuvent bien être outrés contre une phrase dans un livre de première scientifique qui met sur le même plan homosexualité et hétérosexualité !

Un débat d'arrière-garde que voudrait bien mettre en avant cette frange passéiste de la droite, anti-étrangers, anti-homosexuels, anti-avortement et ultra-libérale, façon Tea-party, mais qui cache le coeur du débat : la France a t-elle encore besoin d'une école publique, laïque et gratuite pour offrir un cadre de socialisation et une possibilité d'élévation sociale à la jeunesse de ce pays, quelque soient ses origines, sociales ou culturelles ?

Il semble que la droite ait tiré un trait sur l'Education nationale, réservant une éducation privée d'élite aux rejetons de ceux qui peuvent payer.

Notre choix est bien différent. si "les Hommes naissent libres et égaux en droits", comme le précise encore la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, en préambule de notre Constitution, la République doit offrir à chaque nouveau-né les mêmes moyens de connaissance et de formation pour tirer l'ensemble de la nation vers le haut.

Affiche-ecole-en-danger.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires