Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 09:36

Dimanche 20 mars aura lieu le premier tour des élections cantonales. Notre Département est concerné avec 22 cantons renouvelables. Les communistes et leurs partenaires du Front de Gauche seront présents dans 19 cantons.

Notre Département compte 43 cantons. Les conseillers généraux qui les réprésentent sont renouvelés tous les 6 ans par moitié : 21 conseillers généraux ont été élus en 2008 ; 22 le seront ce 20 mars (27 mars en cas de second tour).

L'utilité du Conseil général

Pour rappel, le Conseil général a en charge des dépenses sociales importantes comme l'APA (pour les personnes âgées), la PCH (handicapés) ou le RSA (l'ancien RMI). Le Département gère aussi la protection de l'enfance ainsi que la PME-PMI. Tout ce qui concerne la solidarité et l'autonomie représente 40 % des dépenses du Conseil général.

Mais le Département ce sont aussi les routes départementales, l'entretien des collèges et le personnel non enseignant des colllèges, les transports scolaires.

En dehors de ses compétences "obligatoires", le Département a souhaité intervenir sur d'autres domaines comme l'aide aux associations et clubs sportifs, l'agriculture, l'économie, le soutien aux projets "structurants" des communes et communautés de communes (mairies, écoles, gymnases, salles des fêtes,...), la culture (Musée de Giverny, Gisacum au Vieil Evreux, Domaine d'Harcourt,...),... Toutes ces compétences facultatives sont remises en cause par la Réforme territoriale votée par la droite et qui condamne les départements et les communes en 2014.

Les enjeux du scrutin

Malgré l'approche de cette élection, les grands médias refusent obstinément d'en parler, s'asseyant sur le devoir civique qui est le leur. Ils pourront ainsi faire leur choux gras d'une abstention qui pourrait être forte.

Pourtant, avec les responsabilités qui sont les siens, le Conseil général a un rôle capital pour les eurois.

Le choix des élus qui représentent nos territoires est primordial pour l'orientation politique du Département et les priorités que se donne notre institution. A l'heure où la crise frappe durement le peuple français et où l'Etat se désengage de plus en plus de la solidarité nationale, ce sont les départements qui servent désormais de bouclier social pour les eurois face à un Etat qui préfère le bouclier fiscal pour les nantis.

Choisir des élus de droite dans ce contexte national, c'est s'assurer que la politique de Sarkozy et de l'UMP sera appliquée aussi au niveau départemental. Avec les conséquences qu'on imagine !

D'ailleurs, la droite euroise préfère avancer masquée et jouer démagogiquement la carte locale pour ne pas être sanctionnée par les électeurs. Entre ceux qui "oublient" de mettre les sigles de leurs partis (UMP ou Nouveau Centre) et ceux qui les mettent en tout petit, la droite euroise a fait le choix de se lancer dans la campagne sous le nom passe-partout de "Eure Avenir". Malheur à venir, oui !

Au delà de l'enjeu de bouclier social du département, ces élections sont également les dernières avant les présidentielles de 2012 et seront l'occasion de compter les forces en présence et le degré de rejet du président et de sa majorité actuelle.

Voter communiste et Front de Gauche ?

Le mouvement social d'ampleur que nous avons vécu sur les retraites date d'il y a six mois à peine. Les médias (encore une fois) font tout pour que cette grande bataille soit effacée du débat politique, tout comme les questions de l'emploi et du pouvoir d'achat. Des questions qui préoccupent pourtant l'immense majorité des français !

En même temps, les révoltes populaires dans les pays arabes démontrent qu'il est possible à un peuple uni, derrière sa jeunesse et ses syndicats, de faire reculer un pouvoir, y compris une dictature. Là aussi, droite et médias en dressent un portrait négatif, dans le double but de salir l'idée de révolte populaire (et donc la possibilité de faire reculer un gouvernement conservateur : cf les retraites !) et de donner une image négative des musulmans (dans le cadre des politiques racistes menées depuis des années).

Le vote communiste, bien au contraire, veut remettre les questions sociales au coeur du débat et redonner de l'espoir aux salariés face au rouleau compresseur de la contre-réforme sociale menée par la droite pour le compte du patronat et des classes possédantes.

Si les quatre conseillers généraux communistes de notre département participent à la majorité départementale, au côté des socialistes, c'est avec la ferme volonté d'y être les relais des préoccupations populaires, dans le domaine social notamment, mais aussi d'être les porte-parole des mouvements sociaux. Ce que Gaëtan LEVITRE, conseiller général de pont-de-l'Arche a parfaitement illustré ces derniers mois avec la papèterie M-Real d'Alizay ou l'entreprise Diffusin n°1 de Criquebeuf.

Le vote pour les candidats communistes, c'est le choix de sanctionner fortement la droite (et son extrême) pour sa politique anti-sociale et exiger une gauche combative, à l'écoute des salariés, des classes moyennes et de ceux qui souffrent pour faire du Conseil général un véritable pôle de résistance contre les attaques libérales de la droite.


Les candidats communistes et du Front de Gauche dans l'Eure :

Les Andelys : Dominique Jussiaume (PCF) et Martine Degryse (PCF) ;

 Beaumont : Rémi Bunel (PCF) et Pascaline Bertram ;

 Bernay-est : Catherine Luffroy (PCF) et Jean-Jaques Vallienne (PG) ;

Bernay-Ouest : Pascal Didtsch (GU)  et Sylvie Lemire ;

Beuzeville : Christian Séhy (PCF) et Annick Séhy (PCF) ;

Conches : Didier Massé (PCF) et Geneviève  Magnan (PG) ;

Cormeilles : Sylvie Buffetrille (PCF) et Bernard ISAAC (PCF) ;

Damville : Azzedine Mechouki (PG) et Nicole Leforestier (PG) ;

Ecos : Didier Courbot (PCF) et Chrystel Cousin (PG) ;

Etrépagny : Alain Lethiais (PCF) et Danièle Bonnette (PCF) ;

Evreux-nord : Jean-Michel Gaveau (PCF) et Jocelyne Duchesne (PCF) ;

Evreux-ouest : José Laheye (PCF) et France Maisse (PCF) ;

Gaillon : Edwige Gangolf (PCF) et André Fournaux (PCF) ;

Louviers-nord : Zahir Mechkour (PCF) et Claudine Duteuil (PCF) ;

Montfort : Pascal Jouveaux (PCF) et Claudie Queval (PCF) ;

Nonancourt : Dominique Quilleré (PCF) et Alice Albertini (PCF) ;

Pacy : Carole Depuiset (PCF) et Jessy Lecardonnel (PG) ;

Pont-de-l’Arche : Gaëtan Levitre, conseiller général sortant (PCF) et Isabelle Viguérard 

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans Dans le département
commenter cet article

commentaires