Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 09:14

L'austérité version socialiste aura fait sa première victime au sein du gouvernement : la ministre de l'écologie.

"Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté !..." comme chantait Guy Béart. Le gouvernement Ayrault applique à la lettre ces paroles en virant Delphine Batho, discrète ministre jusque là, mais choquée de la baisse de 7 % en 2014 du budget du ministère de l'environnement dont elle a la charge.

La situation du gouvernement actuel devient de plus en plus instable, l'incapacité des socialistes à dépasser les dogmes libéraux qu'ils ont adoptés dans les années 80 les empêche de sortir du cycle austérité / récession qui ne fait qu'enfoncer notre pays dans un recul de civilisation sans précédent.

D'élections partielles en sondages, l'électorat socialiste se détourne en masse d'un Parti socialiste en qui il avait mis tant d'espoirs il y a à peine plus d'un an. Peu importe ! Le gouvernement s'enfonce dans une politique d'austérité et de réformes antisociales dignes du gouvernement Fillon.

Dans cette stratégie suicidaire, pour le peuple français comme pour le PS, la critique est mal venue. Elle est pourtant d'autant plus virulente que la politique menée est criticable. Et les réactions du gouvernement comme du PS prennent des tournures violentes.

Déjà, que n'entendent pas les élus communistes et Front de Gauche depuis un an !

C'est le cas nationalement avec les désaccords répêtés entre PS et PCF sur les lois et mesures gouvernementales. A chaque refus des parlementaires PCF de voter une loi de régression sociale (comme les allègements de charge pour les entreprises ou la loi de "sécurisation de l'emploi"), c'est une pluie d'invectives contre les communistes accusés de "vouloir faire perdre la gauche" ou de "s'allier avec la droite" ! Comme si continuer la même politique que sous Sarkozy pouvait être qualifié de gauche rien que parce que c'est le PS qui est aux affaires ?...

C'est le cas localement, avec le retrait des délégations aux élus communistes de l'Agglo d'Evreux, il y a un an, après leur refus de voter une nouvelle taxe qui pénalise les foyers des communes de l'agglomération ébroïcienne. C'est aussi le cas à la Région, la semaine dernière, avec le retrait des délégations des deux vice-présidents communistes régionaux en représaille au vote négatif des conseillers régionaux communistes et Front de Gauche face à un nouveau mode de rémunération des agents, dénoncé par les syndicats du personnel.

Cette fois, c'est carrément la critique au sein du gouvernement qui devient impossible. Effarant.

Il est vrai que la politique d'austérité mise en place par Hollande et son gouvernement est particulièrement violente et que la moindre critique peut faire éclater au grand jour sa réalité. C'est l'erreur commise par Delphine Batho !

7 % de baisse de crédits pour le ministère de l'environnement et pour les agences qui ont mission de service public en ce domaine, c'est le torpillage d'une politique écologique qui devait être une priorité du quinquennat Hollande ! Les écologistes crient d'ailleurs à la trahison !

Ce sont 1 000 postes qui sont menacés, notamment pour ce qui concerne les fonctions de contrôle de la qualité de l'eau et de surveillance de l'environnement. On comprend la réaction de Delphine Batho à qui on demande de courir un marathon avec une jambe en moins !

Pourtant, il devient urgent de se lancer dans des politiques de transition énergétique, de réfléchir à une réindustrialisation durable qui permettrait de relocaliser des milliers d'emplois en réduisant la pression environnementale dans des pays où les normes écologiques ne sont pas respectées.

Produire en France les carburants consommés en France plutôt que de les transporter par bateau depuis l'Asie en relançant Pétroplus à Grand-Couronne (25 % des carburants français, 40 % de notre bitume !), diversifier nos ressources énergétiques, recycler les biens de consommation comme les voitures (projet de la CGT Renault Sandouville), travailler la biomasse comme à la papeterie d'Alizay : des solutions existent !

L'éviction de Delphine Batho du gouvernement est un mauvais signe. Signe d'un gouvernement qui s'entête dans une politique d'austérité mortelle pour notre peuple et pour la gauche et qui refuse tout débat. Signe d'un gouvernement qui renonce à la fois à la transition énergétique et à une réindustrialisation durable de notre pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires