Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure
  • : Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
  • Contact

Rendez-vous

Fête de l'Huma 2016

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre
Parc du Bourget
3 jours : 35 €
    

   ------------------------------ 

 

Salaires et pensions à la traîne, prix et loyers en hausse, profits et actionnaires qui explosent...

 

Front Uni 

contre la vie chère !

   

Campagne de pétition lancée par le PCF

pour exiger de meilleurs salaires, une hausse des minimas sociaux,

 pour exiger des baisses de TVA, un blocage des prix et des loyers

pour taxer les profits et le grandes fortunes
  

Demandez la pétition !

Signez la en ligne sur le site de la Fédération euroise du PCF : www.27.pcf.fr !

Participez au rassemblement devant Bercy (ministère des finances), vendredi 3 juin à 15 h !

Campagne contre la vie chère - affiche PCF 2011
------------------------------------------------
Contre la privatisation de La Poste !

Les communistes adhèrent au Comité Départemental de Défense de La Poste
(cliquez sur l'image !)  


- - - - - - - - - - - - - -

 
 
------------------------------------------------
CRISE : que proposent les communistes ?







 

"Sarkozy a été élu par des pauvres qui se lèvent tôt pour aller faire la fête avec des riches qui se couchent tard".
-------------------------------------------
 Des idées, des vidéos, des sondages sur le site www.sortirdelacrise.tv 
 
-------------------------------------------------
ADN-r--sistance.jpg


 

 














 


ensemble-2.jpg
 

Recherche

Texte libre

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB. 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

 

-------------------------

 

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste.
La seule partie de la soi-disant richesse nationale qui entre réellement dans la possession collective des peuples modernes, c’est leur dette publique »

 

Karl MARX 

 

-------------------------

Nouvelles permanences d'Andrée OGER :

 

 

 

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Andrée OGER en contactant son secrétariat au 02.32.31.96.25

 

- Mairie de Saint André : les lundis de 17 h à 19 h

- Salle des Fêtes d'Ezy-sur-Eure: les vendredis de 17 h à 19 h

 

-------------------------------------------------------

Dernier tract des communistes
du sud de l'Eure

 (cliquer sur l'image)

 

  Tract St André Septembre 2013 - Recto

 Tract St André Septembre 2013 - Verso

 

 

 ----------------------------------------------------

----------------------------------------

Nouille2.jpeg


----------------------------------------------



 

 

1)

  

 

1)      

         

 

Ebuzzing - Top des blogs - Société

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 09:21

Quand on parle d'une caste de privilégiés protégés par le système :  les suites de la fausse affaire d'espionnage chez Renault sont là pour montrer comment les hautes sphères patronales peuvent échapper à leurs responsabilités.

Novembre 2010, deux salariés de chez Alten se voient confirmer leurs licenciements pour des propos tenus sur Facebook en octobre 2008. Ces deux salariés avaient critiqué leur entreprise sur le réseau social et avaient été dénoncés par un de leur collègue à la direction d'Alten pour qui les propos tenus étaient "un dénigrement de l'entreprise" et une "incitation à la rébellion". Rien de moins !

Janvier 2011, trois cadres de Renault sont mis publiquement en accusation puis licencier pour espionnage en faveur d'une puissance étrangère. Une accusation et des licenciements qui se révèlent rapidement infondées et, au final, reposer sur une arnaque financière de la part d'un "enquêteur" privé.

Avril 2011, à la suite de ce scandale qui va coûter au minimum 5 millions d'euros à l'entreprise, trois hauts cadres de Renault sont relevés de leurs fonctions dont le directeur juridique du Groupe Renault. Relevés mais pas licenciés ! Le numéro deux du groupe, Patrick Pélata, fer de lance de ces accusations, démissionne de ses fonctions mais... sera replacé dans le groupe, probablement chez Nissan. Quant au numéro un de chez Renault, Carlos Ghosn, dont les interventions médiatiques avaient institutionnalisé les accusations : rien.

C'est ce qu'on appelle la justice et la démocratie dans le système capitaliste !

Si vous êtes simple salarié, vous devez fermer votre gueule, ne pas critiquer votre entreprise, ne pas relever non plus d'éventuelles risques à la santé des salariés, sous peine de licenciement.  Evitez aussi de vous syndiquer, surtout à la CGT, et d'aller revendiquer des hausses de salaires ! C'est très mal vu.

Si vous êtes haut cadre d'une grosse entreprise et que vos choix stratégiques entraînent des milliers de licenciements, plongeant des milliers de familles dans la difficulté et coûtant des millions d'euros à la collectivité qui doit prendre en charge ces nouveaux chômeurs, ou si vous licenciez abusivement des salariés et que le scandale éclate publiquement, vous n'êtes comptable de rien aux yeux de la justice, ni même, aux yeux de votre propre entreprise.

La démocratie en système capitaliste, comme la justice, s'arrêtent aux portes des entreprises.

Le bide de l'affaire d'espionnage chez Renault rejoint au palmarès des scandales économiques les dossiers du Crédit Lyonnais, d'Arcelor-Mittal, de Continental, de Molex, ou de l'effondrement des marchés spéculatifs en 2008.

Pour chacun de ces dossiers, des hauts cadres ont oeuvré dans l'unique but de satisfaire les actionnaires, provoquant des désastres économiques et humains considérables. Les conséquences sur les familles des salariés salis ou licenciés et le coût exorbitant des prises en charge par les collectivités publiques de ces salariés (indemnités chômage, RSA, aides sociales diverses,...) pèsent sur le climat social français et sur la dette publique.

Alors quand on vient nous parler d'austérité, de la nécessité de réduire le train de vie des administrations, de l'impossibilité de baisser les taxes sur les carburants, n'oublions pas que derrière ces discours fatalistes se trouve une réalité toute autre, celle d'un système politique et juridique qui est là avant tout pour protéger les intérêts sociaux et financiers des hautes sphères de la société, grands patrons ou gros actionnaires !

Partager cet article

Repost 0
Published by Solidaire - dans En France
commenter cet article

commentaires